Aventures, Bandes dessinées, Heroic fantasy

Thorgal – T. 1 La magicienne trahie

Chronique de Thorgal – T. 1 La magicienne trahie, de Jean Van Hamme et Grzegorz Rosinski.

« Moi je te connais, Thorgal Aegirsson. Thorgal le scalde… nul ne sait d’où tu viens, pas même toi. Mais on te prétend fils d’Aegir, le géant qui règne sous la mer… On te surnomme aussi « fils des orages », car des orages tu peux avoir la colère et le tumulte. Ton grand crime, toi l’inconnu venu de nulle part, est d’être aimé de la fille de Gandalf-le-Fou, roi des vikings du Nord. »

Jean Van Hamme et Grzegorz Rosinski, Thorgal – T. 1 La magicienne trahie, Éditions du Lombard, 1984, p. 7.

Motivations initiales

Au début des années 1980, alors que commence cette série – qui aujourd’hui compte 37 tomes, et plusieurs hors-séries, ainsi que des « à côtés » -, il faut se rappeler que le monde n’a pas encore basculé… Tolkien est déjà traduit, mais il faudra encore quelques années avant qu’il ne devienne ce qu’il est aujourd’hui ; les premiers jeux de rôles commencent à peine à sortir. Les mythologies nordiques n’ont, pour le dire autrement, pas encore conquis la France… Le week-end dernier, les premiers tomes me sont tombés entre les mains, bonne occasion de revenir quelques années en arrière…

Synopsis

Parce que Thorgal Aegirsson, le scalde, est amoureux d’Aaricia, la fille du roi des vikings du nord, Gandalf-le-Fou. Mais celui-ci ne veut pas de Thorgal comme gendre, et il l’abandonne, attaché à un rocher : la mer, en montant, va se charger de lui.. Mais, alors que la marée monte, survient une femme aux longs cheveux roux, un oeil recouvert d’un bandeau noir, et accompagnée d’un loup. Le marché qu’elle lui propose est simple : elle le libèrera s’il accepte de se mettre à son service pendant un an. Elle a besoin de sa force, pour se venger, elle aussi, de Gandalf-le-Fou…

Avis

Relire cette bande dessinée, quelques années plus tard, c’est revenir aux sources de cette histoire épique, qui puise dans ces mythologies celtiques et nordiques qui nous sont aujourd’hui bien plus familières qu’il y a encore quelques années.

À peine libéré, Thorgal doit aller récupérer un coffre, gardé, au sommet d’une tour, par deux frères, un géant et un nain. Dans le coffret, les anneaux de Freyr, dont Slive, la magicienne, compte bien faire l’outil de sa vengeance.

Les hommes ont le sens de l’honneur, ils ne craignent pas la mort. Les femmes, rompues à survivre dans un environnement glacé qui ne laisse pas de place à la faiblesse, ont également un caractère bien trempé. On se combat, ou on combat ensemble.

Dans cette première histoire, on découvre deux des personnages principaux de la série, Thorgal et Aaricia, dont l’amour est contrarié. Et quand, face aux mauvaises intentions de Slive, Thorgal décide de reprendre la parole donnée, et de ne pas effectuer à son service l’année promise, on sent bien que cela risque de se payer comptant…

Dans une deuxième histoire, on découvre que l’univers dans lequel on vient de pénétrer – sur la pointe des pieds – est essentiellement magique. Projeté dans une faille, qui presque plus une faille temporelle que géographique, Thorgal se retrouve en effet précipité auprès de deux femmes qui prétendent vivre depuis plusieurs centaines d’années, au cœur de la terre. Mais leur jeune sœur invite Thorgal à s’enfuir avec elle : elle veut voir le soleil !

Alors que la première histoire permet principalement de mettre en place les premiers éléments de la série et de faire connaissance avec les protagonistes, avec cette deuxième histoire, on entre vraiment de plain-pied dans cette univers fantastique.

Côté dessin, la première histoire parait plus brute, les couleurs plus vives, alors que, dans la seconde, on est dans quelque chose de plus doux. Ce ne sont pas encore les plus beaux dessins de la série, ce ne sont pas non plus les scénarios les plus riches, mais cela constitue tout de même une bonne entrée dans cet univers…

Vous avez déjà lu Thorgal ? Et si vous vous y replongiez ?

Vous ne connaissez pas ? C’est peut-être l’occasion de découvrir…

IMG_1998

9 réflexions au sujet de “Thorgal – T. 1 La magicienne trahie”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s