Manga

Le maître des livres – T.1

Chronique de Le maître des livres – T.1, de Umiharu Shinohara.

« Quel est le problème des livres pour enfants ?! Tu te crois suffisamment adulte pour avoir le droit de considérer comme stupide la lecture de livres pour enfants ?! Ou peut-être vas-tu prétendre avoir déjà lu tous les bouquins qui se trouvent ici ? Ce serait faire preuve de stupidité que de considérer comme débiles des œuvres que l’on n’a jamais lues ! »

Umiharu Shinohara, Le maître des livres – T.1, Éditions Komikku, 2014, p. 6.

Motivations initiales

Chez Ô Grimoire, nous adorons les livres, vous commencez à le savoir ! Alors quand on tombe sur un manga ayant pour sujet les livres, ça attire forcément notre regard.

Mauvais réflexe, en ouvrant le livre dans le sens occidental, il s’est ouvert à la page du lexique des œuvres évoquées dans ce premier tome. Il n’en fallait pas plus pour que ce dernier finisse dans mon panier ! 

Synopsis

La Rose Trémière, c’est le nom de cette bibliothèque spécialisée dans les ouvrages pour enfants.

Ici l’ambiance est douce et rassurante, le client pourra lire librement dans les meilleures conditions et sera accompagné par une équipe chaleureuse.

À la tête de cette équipe, Mikoshiba, un personnage atypique mais passionné défini comme étant le « sommelier » des livres.

Avis

Si vous avez eu la chance comme moi de pouvoir lire des contes et des fables durant votre enfance, vous comprendrez certainement ce sentiment de nostalgie qui vous traverse lorsque vous en trouvez un dans votre bibliothèque ou dans une librairie. Le maître des livres joue sur cette nostalgie pour nous plonger dans l’ambiance dès le premier chapitre.

Ce que j’ai vraiment aimé, ce sont les clients venant dans cette bibliothèque… Ils sont très réalistes et peuvent facilement ressembler à des personnes de notre entourage – je crois même que j’ai reconnu l’un des deux membres de Ô Grimoire – mais je ne vous dirai pas lequel !

Les conseils prodigués par l’équipe sont toujours juste et les émotions véhiculées sont communicatives. En fait, c’est simple, ce manga m’a donné l’envie de relire la plupart des ouvrages évoqués, car il n’y a vraiment pas d’âge pour lire un livre même lorsque celui-ci est qualifié de « pour enfants » !

Au départ, je dois reconnaître que j’avais un peu peur de ne voir que des œuvres asiatiques référencées, et, du coup, de ne pas connaître les références citées… Mais ouf ! On est vite rassurés dans le lexique des auteurs, en y retrouvant Oscar Wilde et J.R.R Tolkien, pour ne citer qu’eux !

Les personnages sont vraiment attachants et les liens qui se tissent me donnent envie de lire la suite ; d’ailleurs, le tome 2 est déjà sur ma table de chevet et il n’attend plus que moi.

Alors, si vous cherchez une lecture rafraîchissante – et assez rassurante, parce que l’on se sent vraiment en terrain de connaissance -, dans un univers plein de livres, aucun doute : ce manga est fait pour vous !

4 réflexions au sujet de “Le maître des livres – T.1”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s