Aventures, Bandes dessinées

Tramp T.1 – Le piège

« … Et c’était un fameux problème. Julien de Trichère l’avait retourné dans tous les sens sans trouver la moindre solution ; quand une idée diabolique, effrayante, lui avait traversé l’esprit… D’abord horrifié, il l’avait repoussée. Mais elle était revenue et s’était faite séduisante. Quand il y a succomba, il se dit que ce genre de résolution devait être de nature à bouleverser un homme pour le restant de ses jours. »

Jean-Charles Kraehn, Patrick Jusseaume, Tramp – T.1 Le piège, Dargaud Éditeurs, 1993, p. 16-17.

Motivations initiales

Sur la couverture, une femme, sur la jetée dans un port, un vieux cargo, un ciel chargé. Le dessin attire l’oeil. Sur la quatrième, un capitaine, seul, l’air songeur.

Synopsis

Un armateur visite un vieux cargo, l’Olav II. Visiblement, Julien de Trichère a une idée derrière la tête. Et cette idée passe par l’achat d’un vieux Liberty Ship, bien qu’il soit en assez mauvais état.

Rapidement, il apparait que l’armateur est malade, et que sa priorité est d’assurer l’avenir de sa fille, paralysée. Pourtant, sa société est en posture difficile. C’est alors que lui vient l’idée d’une escroquerie à l’assurance.

Se retrouve ainsi embarqué dans une aventure dangereuse un marin, Yann Calec. Celui-ci, en effet, a su séduire l’assistante de Trichère, et son dossier se retrouve sur le dessus de la pile. Lui échoit alors le commandement de l’Olav II, rebaptisé Belle Hélène.

Avis

> L’avis de T

Alors que le tome 11 vient juste de sortir, j’ai eu envie de me replonger dans cette série, dont je n’ai lu, voilà quelques années, que les cinq premiers tomes, mais qui m’a laissé un excellent souvenir. Une histoire efficace, on se prend rapidement d’intérêt pour l’agaçant Yann Calec, qui semble si sûr de lui. On le voit s’embarquer dans cette histoire dont on sait rapidement qu’elle pourrait lui être fatale.

Ce premier tome permet de poser les bases de l’histoire, et de présenter une galerie de personnages. Avec, notamment, Julien de Trichère dans le rôle du méchant, acculé, et qui, se sachant condamné, décide de franchir la ligne jaune ; René Floss, le second que l’on a désigné, qui trimbale un passé encombrant, celui d’un capitaine qui aurait tué un membre de son équipage, et qui semble ne reculer devant rien ; Yann Calec, séducteur et sûr de lui, ambitieux et entier.

Les dessins sont plaisants, précis. L’ambiance, assez sombre, est bien rendue. Il y a suffisamment de texte pour me satisfaire. On est très rapidement plongés dans l’aventure.

Bref, si vous l’aviez ratée à l’époque, c’est vraiment une série qui mérite que vous y jetiez un œil (de toute façon, rien que sa résistance au temps  – 11 tomes en 24 ans – montre qu’elle a su trouver son public) !

IMG_0322

1 réflexion au sujet de “Tramp T.1 – Le piège”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s