Historiques, Policiers

Menaces sur le roi

Chronique de Menaces sur le roi, de Jean d’Aillon

« Il s’agit certainement d’un plan préparé de longue date, sire. Charles IV, se sachant menacé, l’a élaboré pour vous contraindre à ne pas utiliser la force contre lui. Du Châtelet a peut-être tenté d’incriminer votre fils en Lorraine, mais sans y parvenir. Nous ne savons rien d’autres tentatives qui auraient échoué. Il a dû juger que ce serait plus facile à Paris. »

Jean d’Aillon, Menaces sur le roi, 2018, Éditions 10/18, p. 110.

Lire la suite « Menaces sur le roi »

Historiques, Prix littéraires, Roman

Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants

«Il faisait beau, Ysabel et Fernando, vos rudes souverains catholiques, ont dormi dans l’Alhambra ; Fernando a ôté son armure pour monter sa royale femelle, dans la plus belle chambre du palais, après avoir fait donner une messe victorieuse où tous ses chevaliers entrés dans la citadelle pour se battre, priaient avec ferveur. Trois mois après, alors que nous avions vu les nobles Espagnols s’installer dans la médina, on nous chassa. Le départ, la conversion, ou la mort. Nous respections les chrétiens. Il y avait des pactes, des accords. Disparus en une nuit.»

Mathias Enard, Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants, Babel, 2013, p. 31.

Lire la suite « Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants »

Historiques, Policiers, Roman noir

Les suppliciées du Rhône

« N’oubliez toutefois jamais, messieurs, que vous n’êtes pas Dieu, aussi souvenez-vous que votre responsabilité dans une enquête est pleine et entière. Grâce à vous, le meurtrier pourra être arrêté… mais par votre faute l’erreur judiciaire pourra être commise !… Et une tête décollée ne se recolle pas… Soyez vigilants, messieurs ! Apprenez à douter et, par conséquent, à n’avoir aucune idée préconçue. »

Coline Gatel, Les suppliciées du Rhône, Préludes, 2019, p. 35.

Lire la suite « Les suppliciées du Rhône »

Biographies & autobiographies, Historiques

Mémoires de Guerre – T.2 L’Unité 1942-1944

«Alors que des hommes et des femmes qui défendaient leur pays auront été, par dizaines de mille fusillés, par centaines de mille déportés dans des camps d’affreuse misère d’où il en reviendra bien peu, que des milliers de combattants des réseaux, des maquis, des groupes d’actions, considérés par l’ennemi comme en dehors des lois de la guerre, auront été abattus sur place, que d’innombrables meurtres, incendies, pillages, brutalités, auront en outre été commis, le tout à grand renfort de tortures et de trahisons et avec le concours direct de « ministres », fonctionnaires, policiers, miliciens, délateurs français ; alors que pendant des années, maints journaux, revues, livres, discours, auront prodigué les insultes à ceux qui se battent pour la France et les hommages à l’occupant…»

Charles de Gaulle, Mémoires de Guerre – T.2 L’Unité 1942-1944, Le Livre de Poche Historique, PLON, 1954, p. 217.

Lire la suite « Mémoires de Guerre – T.2 L’Unité 1942-1944 »

Biographies & autobiographies, Espionnage, Historiques, Témoignages

Mémoires de Guerre – T.1 L’Appel 1940-1942

«Malgré tout, je suis convaincu qu’en d’autres temps, le maréchal Pétain n’aurait pas consenti à revêtir la pourpre de l’abandon national. Je suis sûr, en tout cas, qu’aussi longtemps qu’il fut lui-même il eût repris la route de la guerre dès qu’il put voir qu’il s’était trompé, que la victoire demeurait possible, que la France y aurait sa part. Mais hélas ! Les années par-dessous l’enveloppe avaient rongé son caractère. L’âge le livrait aux manœuvres de gens habiles à se couvrir de sa majestueuse lassitude. La vieillesse est un naufrage. Pour que rien ne nous fût épargné, la vieillesse du maréchal Pétain allait s’identifier avec le naufrage de la France.»

Charles de Gaulle, Mémoires de Guerre – T.1 L’Appel 1940-1942, Le Livre de Poche Historique, PLON 1954, p. 79.

Lire la suite « Mémoires de Guerre – T.1 L’Appel 1940-1942 »

Biographies & autobiographies, Historiques

Hitler

« Il faut bien comprendre l’affectivité qui porte l’intériorisation d’un tel système de croyance. Les nazis ont une approche extraordinairement angoissée du monde, constituée d’ennemis ligués qui veulent conduire l’Allemagne à sa perte en tant qu’État, que nation, mais aussi en tant qu’entité biologique ; les Français ont envahi la Ruhr avec des troupes de couleur, des tirailleurs sénégalais notamment, et il s’agit là, à leurs yeux, comme pour tous les compteurs de la Rassenschande (la honte noire), d’une atteinte fondamentale et délétère au patrimoine racial allemand. »

Johann Chapoutot et Christian Ingrao, Hitler, PUF, 2018, p.87.

Lire la suite « Hitler »

Drame, Historiques, Roman

Niels

« Il y eut un instant où la gare entière parut faire silence, puis la foule se referma sur Gilbert, sans que les gendarmes puissent intervenir, sans que les travailleurs du STO, qui avaient ri à ses boutades, ne bougent d’un centimètre. Ils le regardèrent se faire écarteler par les furies. Elles lui arrachèrent ses vêtements tandis que les coups pleuvaient sur son crâne. Il se retrouva nu comme un ver et la tête en sang, sans que l’on sache qui lui avait infligé la blessure. Dans ses yeux, au-delà de la panique, se lisait la pet absolue, celle qui change un individu à jamais, celle qui lui fait raser les murs jusqu’au jour de sa mort. »

Alexis Ragougneau, Niels, Éditions Points, 2019, p. 74-75.

Lire la suite « Niels »

Historiques, Roman noir, Thrillers

1793

« Permets-moi de te le décrire, toi qui n’as pas eu le temps de le voir: ses membres ont été sectionnés durant une longue période. On a laissé chaque plaie cicatriser assez longtemps pour que le corps supporte l’amputation suivante. Des mois durant, il a été gardé quelque part, attaché à un lit. Il a sans doute appelé à l’aide, en vain, puisque sa langue a été tranchée. Il a sans doute tenter d’en finir, mais on ne lui a même pas laissé ses dents. Ni ses yeux. Peux-tu imaginer ça, Johan Gustav ?

Niklas Natt Och Dag, 1793, Sonatine Éditions, 2019, p. 110.

Lire la suite « 1793 »

Bandes dessinées, Historiques

L’ambulance 13 – T.9 Pourquoi ?

« C’est fini ! C’était la der des ders ! »

Patrick Ordas & Alain Mounier, L’ambulance 13 – T.9 Pourquoi ?, Grand angle, 2018, p. 13.

Lire la suite « L’ambulance 13 – T.9 Pourquoi ? »