Historiques, Roman noir

Le labyrinthe des femmes

Chronique de Le labyrinthe des femmes, de Coline Gatel.

« L’air sentait la poussière, le froid des pierres et l’encens. Un mélange lugubre qui n’invitait pas à l’exploration. Du moins dans l’esprit de Lecuyer. Car, de son côté, Perrier piaffait déjà d’impatience. Dame ! Un labyrinthe énigmatique dont même les habitants du quartier ne connaissaient pas l’existence. Un lieu gardé secret. Sur lequel la plus grande discrétion était de mise. Qui renfermait, qui plus est, un charnier ; en témoignait l’odeur de plus en plus forte qui remontait du puits. »

Coline Gatel, Le labyrinthe des femmes, Préludes Éditions, 2021, p. 101.

Lire la suite « Le labyrinthe des femmes »
Biographies & autobiographies, Drame, Historiques

Le procès de Spinoza

Chronique de Le procès de Spinoza, de Jacques Schecroun.

« – Dans ce sens que la compétition aboutit à l’exclusion de l’autre, à son élimination, voire à son extermination, alors que la collaboration et la coopération, tout en permettant de coexister les uns avec les autres, enrichit les sciences, les arts et les métiers.

Jacques Schecroun, Le procès de Spinoza, Éditions Albin Michel, 2021, p. 75.

Lire la suite « Le procès de Spinoza »
Bandes dessinées, Historiques

Murena – T.5 La déesse noire

Chronique de Murena – T.5 La déesse noire, de Jean Dufaux et Philippe Delaby.

« – Personne, dans le petit peuple, n’ignore la victoire de l’aurore rouge. Mais l’on en parle qu’à mots couverts car beaucoup craignent la colère de César. Certains, cependant, se réjouissent et se vantent d’en savoir plus. Ceux-là n’ont pas oublié le jeune Britannicus, ton demi-frère, et…

– Et … ?

– Ils t’accusent toujours de l’avoir empoisonné. »

Jean Dufaux et Philippe Delaby, Murena – T.5 La déesse noire, Dargaud Éditeur, 2006, p. 29.

Lire la suite « Murena – T.5 La déesse noire »
Aventures, Fantastiques, Historiques

Circé

Chronique de Circé, de Madeline Miller.

« Les jours passaient lentement, s’effeuillant, tels des pétales de roses dans le vent. J’agrippai le métier en cèdre pour me forcer à respirer son parfum. J’essayai de me remémorer les cicatrices de Dédale sous mes doigts, mais ces souvenirs n’étaient que du vent et s’envolaient. »

Madeline Miller, Circé, Éditions Pocket, 2019, p. 254.

Lire la suite « Circé »
Historiques, Témoignages

Mon nom est Selma

Chronique de Mon nom est Selma, de Selma Van de Perre.

« Els disait que la Résistance manquait d’effectif, surtout de jeunes femmes, et je lui ai répondu :

« Je pourrais peut-être vous aider ? » »

Selma Van de Perre, Mon nom est Selma, Éditions Alisio, 2021, p. 103.

Lire la suite « Mon nom est Selma »
Bandes dessinées, Historiques

Murena – T.4 Ceux qui vont mourir…

Chronique de Murena – T.4 Ceux qui vont mourir…, de Jean Dufaux & Philippe Delaby.

« La meilleure des mères, je sais… Une mère qui l’encombre… Une mère qui ne parvient plus à le séduire… Une mère qui, sans doute, lui ressemble trop… J’ai peur pour ma vie Poppée… Il est temps que je m’éloigne. Mais auparavant, je veux offrir un dernier présent à mon fils… »

Jean Dufaux & Philippe Delaby, Murena T.4 Ceux qui vont mourir…, Dargaud Éditeur, 2017, p. 31.

Lire la suite « Murena – T.4 Ceux qui vont mourir… »
Historiques

Femmes de nazis

Chronique de Femmes de nazis, de James Wyllie.

« Tout le pouvoir que les femmes de l’élite nazie possédaient dépendait entièrement de la bonne volonté du Führer. Un seul faux pas suffisait à détruire leur avenir ; d’un seul geste, Hitler pouvait les réduire à néant. Ilse a compris ce que lui déplaire voulait dire, tout comme Emmy durant les dernières semaines de la guerre, tandis que Magda a subi les conséquences de sa colère quand elle s’est temporairement séparée de Goebbels. »

James Wyllie, Femmes de nazis, Éditions Alisio, 2020, p. 384.

Lire la suite « Femmes de nazis »
Historiques, Roman

Le Stradivarius de Goebbels

Chronique de Le Stradivarius de Goebbels, de Yoann Iacono.

« Comme dans les camps d’extermination nazis, des unités spéciales japonaises mènent des expériences sur des humains. La plus célèbre est l’Unité 731 dirigée par Shiro Ishii où, à son arrivée, chaque détenu se voit attribuer un numéro et perd son statut d’homme. Ces cobayes vivants sont appelés marutas, billot de bois, ou bûche en japonais, car les paysans locaux sont censés croire que ce camp est une gigantesque scierie où sont livrés des stères de bois. Ces bûches sont des humains. Les expériences portent sur le choléra, le typhus et la peste. […] Quand un détenu survit à une expérience, il est soumis à une autre jusqu’à ce que mort s’ensuive. »

Yoann Iacono, Le Stradivarius de Goebbels, Slatkine & Cie, 2021, p. 18.

Lire la suite « Le Stradivarius de Goebbels »
Drame, Historiques, Roman

Miroir de nos peines

Chronique de Miroir de nos peines, de Pierre Lemaitre.

« Je suis en fait votre demi-sœur. Nous avons la même mère. Et j’ai des informations très importantes à vous communiquer sur les conditions de votre naissance et de votre enfance. J’ai surmonté pas mal de difficultés pour vous trouver et les circonstances actuelles ne sont guère propices à des retrouvailles. »

Pierre Lemaitre, Miroir de nos peines, Éditions Albin Michel, 2020, p. 365.

Lire la suite « Miroir de nos peines »
Aventures, Biographies & autobiographies, Historiques

Le diable parle toutes les langues

Chronique de Le diable parle toutes les langues, de Jennifer Richard.

« Bien naïfs, ceux qui pensaient encore que les États-Unis n’aimaient pas la guerre. Mark Twain disait que c’était leur seule manière d’apprendre la géographie. Je m’étonnais souvent de constater à quel point l’opinion publique se montrait favorable à cette nation. Elle inspirait une confiance sidérante, portait haut le drapeau de la liberté et de la démocratie en même temps qu’elle complotait l’annexion d’un continent entier.

Peu importent les actions, seul compte le récit que l’on en fait. »

Jennifer Richard, Le diable parle toutes les langues, Éditions Albin Michel, 2020, p. 111.

Lire la suite « Le diable parle toutes les langues »