Historiques

Femmes de nazis

Chronique de Femmes de nazis, de James Wyllie.

« Tout le pouvoir que les femmes de l’élite nazie possédaient dépendait entièrement de la bonne volonté du Führer. Un seul faux pas suffisait à détruire leur avenir ; d’un seul geste, Hitler pouvait les réduire à néant. Ilse a compris ce que lui déplaire voulait dire, tout comme Emmy durant les dernières semaines de la guerre, tandis que Magda a subi les conséquences de sa colère quand elle s’est temporairement séparée de Goebbels. »

James Wyllie, Femmes de nazis, Éditions Alisio, 2020, p. 384.

Lire la suite « Femmes de nazis »
Historiques, Roman

Le Stradivarius de Goebbels

Chronique de Le Stradivarius de Goebbels, de Yoann Iacono.

« Comme dans les camps d’extermination nazis, des unités spéciales japonaises mènent des expériences sur des humains. La plus célèbre est l’Unité 731 dirigée par Shiro Ishii où, à son arrivée, chaque détenu se voit attribuer un numéro et perd son statut d’homme. Ces cobayes vivants sont appelés marutas, billot de bois, ou bûche en japonais, car les paysans locaux sont censés croire que ce camp est une gigantesque scierie où sont livrés des stères de bois. Ces bûches sont des humains. Les expériences portent sur le choléra, le typhus et la peste. […] Quand un détenu survit à une expérience, il est soumis à une autre jusqu’à ce que mort s’ensuive. »

Yoann Iacono, Le Stradivarius de Goebbels, Slatkine & Cie, 2021, p. 18.

Lire la suite « Le Stradivarius de Goebbels »
Drame, Historiques, Roman

Miroir de nos peines

Chronique de Miroir de nos peines, de Pierre Lemaitre.

« Je suis en fait votre demi-sœur. Nous avons la même mère. Et j’ai des informations très importantes à vous communiquer sur les conditions de votre naissance et de votre enfance. J’ai surmonté pas mal de difficultés pour vous trouver et les circonstances actuelles ne sont guère propices à des retrouvailles. »

Pierre Lemaitre, Miroir de nos peines, Éditions Albin Michel, 2020, p. 365.

Lire la suite « Miroir de nos peines »
Aventures, Biographies & autobiographies, Historiques

Le diable parle toutes les langues

Chronique de Le diable parle toutes les langues, de Jennifer Richard.

« Bien naïfs, ceux qui pensaient encore que les États-Unis n’aimaient pas la guerre. Mark Twain disait que c’était leur seule manière d’apprendre la géographie. Je m’étonnais souvent de constater à quel point l’opinion publique se montrait favorable à cette nation. Elle inspirait une confiance sidérante, portait haut le drapeau de la liberté et de la démocratie en même temps qu’elle complotait l’annexion d’un continent entier.

Peu importent les actions, seul compte le récit que l’on en fait. »

Jennifer Richard, Le diable parle toutes les langues, Éditions Albin Michel, 2020, p. 111.

Lire la suite « Le diable parle toutes les langues »
Historiques

Cabale à la cour

Chronique de Cabale à la cour, de Jean-Michel Delacomptée.

« Quand un clan à la cour recherche la ruine d’un autre, tous ceux qui tentent de s’interposer y perdent des deux côtés. Le parti qui se juge en droit d’attaquer s’irrite des obstacles qu’on lui oppose, et celui qui se défend reproche à ses soutiens, s’il est vaincu, de l’avoir mal défendu, ou de l’avoir empêché de vaincre. Dans ces conditions, personne n’est content. »

Jean-Michel Delacomptée, Cabale à la cour, Éditions Robert Laffont, 2021, p. 38.

Lire la suite « Cabale à la cour »
Aventures, Bandes dessinées, Historiques

Mousquetaire – T. 1 Alexandre de Bastan

Chronique de Mousquetaire – T. 1 Alexandre de Bastan, de Fred Duval et Florent Calvez.

« Non seulement le roi et Colbert, son plus fidèle ministre, étaient au courant de ces petits jeux pécuniaires, mais je vous assure qu’ils les ont même encouragées, dans l’intérêt des finances du royaume. Et je peux le prouver. »

Fred Duval et Florent Calvez, Mousquetaire – T. 1 Alexandre de Bastan, Éditions Delcourt, 2016, p. 18.

Lire la suite « Mousquetaire – T. 1 Alexandre de Bastan »
Aventures, Historiques

Le testament de Charlemagne

Chronique de Le testament de Charlemagne, de Patrick McSpare.

« De nouveau, il était le dieu-ours, le destructeur d’empire. Il faillit céder à la tentation de rugir son défi à la face du monde mais se ravisa vite. Si près du fortin, cela pouvait provoquer l’arrivée d’une patrouille, en admettant que ces couards réunissent assez de courage pour grimper à cheval. Et Riquier ne voulait tuer qu’à des moments choisis, ceux où son secret ne risquait pas d’être découvert. »

Patrick McSpare, Le testament de Charlemagne, Bargelonne, 2021, p. 45.

Lire la suite « Le testament de Charlemagne »
Aventures, Drame, Historiques

Ceux du fleuve

Chronique de Ceux du fleuve, de Marie-Laure de Cazotte.

« – La Vendée n’est plus dans la Vendée… c’est le sol lui-même qu’il faut combattre aujourd’hui si l’on veut y enlever pour jamais le monstre des discordes civiles… que des cendres et des cadavres. La Convention nationale décrète que le département ci-devant appelé de la Vendée se nommera désormais Vengé… On n’a point assez incendié dans la Vendée : la première mesure à prendre est d’y envoyer une armée incendiaire. Il faut que pendant un an nul homme, nul animal, ne trouve de subsistance sur ce sol. »

Marie-Laure de Cazotte, Ceux du fleuve, Éditions Albin Michel, 2020, p. 223-224.

Lire la suite « Ceux du fleuve »
Historiques, Roman

Le train des enfants

Chronique de Le train des enfants, de Viola Ardone.

« – … Et vos mamans qui vous ont fait monter dans ce train pour partir loin, à Bologne, Rimini, Modène, c’est de l’amour.

– Pourquoi ? Ceux qui se débarrassent de toi ils t’aiment ?

– Ameri’, parfois ceux qui te laissent partir t’aiment plus que ceux qui te retiennent. »

Viola Ardone, Le train des enfants, Éditions Albin Michel, 2021, p. 76-77.

Lire la suite « Le train des enfants »
Historiques, Roman

Never Mind

Chronique de Never Mind, de Gwenaële Robert.

« Mais on n’invoque pas ainsi la mort sans finir par la rencontrer. Elle se prépare à frapper à l’angle de la rue Saint-Nicaise où Limoëlan a vu enfin surgir l’escorte. Il est huit heures et trois minutes. On entend des cris, les fouets qui cinglent l’air ; Joséphine sursaute, que se passe-t-il ?

– Rien, Madame, répond le brigadier à cheval en s’approchant de la portière. Rien, c’est une gamine avec sa carriole qui barrait la route. On a dégagé la voie. Vous pouvez être tranquille. »

Gwenaële Robert, Never Mind, Robert Laffont, 2020, p. 79.

Lire la suite « Never Mind »