Aventures, Fantastiques, Thrillers

L’anomalie

Chronique de L’anomalie, de Michael Rutger.

« Au centre, exactement en face de l’entrée par laquelle nous étions venus, se trouvait un cube en pierre d’un mètre de côté. Il avait été sculpté dans une roche différente de celle qui nous entourait. La structure semblait plus dure et plus finement ouvragée que ce que nous avions rencontré jusque-là. Il m’était déjà venu à l’esprit que les divers éléments de taille modeste que nous n’avions cessé de croiser dans les couloirs annexes – à savoir l’espèce de table-socle incorporée à la roche, et les pyramides comme semées au petit bonheur la chance – étaient de nature résolument géométrique. »

Michael Rutger, L’anomalie, Bragelonne, 2020, p. 151.

Lire la suite « L’anomalie »
Policiers, Roman, Roman noir, Thrillers

Heresix

Chronique de Heresix, de Nicolas Feuz.

« Le 22 juillet 1210, les portes de Minerve s’ouvrirent aux croisés. Centre quatre-vingts parfaits refusèrent d’abjurer. Sur ordre de Simon de Montfort qui appliqua la sentence d’Amaury, ils furent brûlés sur un grand bûcher collectif dressé dans le lit de la Cesse, le premier d’un longue série. La légende rapporte que nombre d’entre eux se jetèrent volontairement dans les flammes et moururent sans crier. »

Nicolas Feuz, Heresix, Slatkine & Cie, 2021, p. 106.

Lire la suite « Heresix »
Policiers, Psychologique, Roman, Thrillers

Les yeux fermés

Chronique de Les yeux fermés, de Chris Bohjalian.

« Mon père faisait partie d’une longue lignée d’écrivains de Nouvelle-Angleterre à entretenir une vision romantique des Red Sox. Lorsque j’étais au lycée, il m’avait expliqué que cet amour venait du rêve chimérique que caressait cette équipe de battre un jour celle des Yankees et d’ainsi remporter la World Series ; le fait qu’ils soient si souvent près du but ne faisait que renforcer leur attrait. »

Chris Bohjalian, Les yeux fermés, le cherche midi, 2021, p. 75.

Lire la suite « Les yeux fermés »
Roman, Roman noir, Thrillers

Un vent de cendres

Chronique de Un vent de cendres, de Sandrine Collette.

« Une note dans l’air, une seule, qui s’éteint lentement. Mais pas de doute. Un sifflement humain en parallèle du chemin, perdu dans les bois sur sa gauche et qui progresse en même temps que lui. Une toute petite note, moqueuse. Malo sent la décharge d’adrénaline, détale dans une plainte étouffée. Il écarte les branches basses qui lui cinglent le visage, court en levant les jambes pour ne pas buter contre un obstacle invisible. »

Sandrine Collette, Un vent de cendres, Le Livre de Poche, 2014, p. 100.

Lire la suite « Un vent de cendres »
Policiers, Roman noir, Thrillers

Serial bomber

Chronique de Serial bomber, de Robert Pobi.

« Lucas observa les visages dans la foule, tous tournés vers la rue, téléphones levés dans l’espoir d’obtenir le rush de dopamine de quelques vues YouTube supplémentaires. Bienvenue dans le futur, où chacun vit pour l’approbation de la chambre d’écho. »

Robert Pobi, Serial bomber, Les Arènes, 2021, p. 61.

Lire la suite « Serial bomber »
Drame, Roman, Thrillers

Tempête Yonna

Chronique de Tempête Yonna, de Cyril Herry.

« Il y aurait eu de quoi écrire un livre, sans le moindre doute, au sujet de Braconne, mais qui donc serait parvenu à le lire jusqu’au bout, hormis ceux qui avaient vécu là ? Il n’y aurait sûrement pas eu grand-chose de palpitant à découvrir au fil des pages. Rien de bien remarquable. Des anecdotes, un peu d’amour, de la rancœur, beaucoup d’orgueil. Rien de moins ordinaire et d’humain. C’était un village qu’on oubliait aussitôt après l’avoir traversé. Pour quelle raison l’avait-on fait, d’ailleurs ? Sans doute était-ce une erreur d’itinéraire. Un moment d’inattention. Du temps perdu.

Il n’y avait rien à voir à Braconne.

Yonna et Saul l’avaient tout de suite compris : il y avait tout à y faire. »

Cyril Herry, Tempête Yonna, Éditions In8, 2021, p. 23.

Lire la suite « Tempête Yonna »
Frissons, Policiers, Thrillers

L’art du meurtre

Chronique de L’art du meurtre, de Chrystel Duchamp.

« – Je vais être concis : l’art et le sexe. Quand Franck ne forniquait pas, il achetait une toile. Quand il n’achetait pas une toile, il forniquait. Tous les commissaires-priseurs, les marchands et les galeries de France le connaissaient. Il avait la frénésie du collectionneur. J’ai une pièce unique, j’en veux une autre. Qui soit encore plus belle, encore plus grosse. Une sorte d’auto-challenge. Pour le sexe, c’était la même chose. Il collectionnait les femmes et les expériences sexuelles. En fonction de son humeur, il dilapidait son argent dans l’une ou l’autre de ses passions. Un tableau de maître, une nuit avec une prostituée. Mais ces derniers temps, je suis sûr qu’il faisait autre chose avec son argent. »

Chrystel Duchamp, L’art du meurtre, Éditions de l’Archipel, 2020, p. 95.

Lire la suite « L’art du meurtre »
Policiers, Roman noir, Thrillers

City of windows

Chronique de City of windows, de Robert Pobi.

« Dans un réflexe qu’en termes cliniques on nommerait « l’instinct », Nimi commença à courir.

Si la chaussée avait été moins glissante, elle aurait eu une meilleure adhérence.

Si ses jambes avaient été plus longues, elle aurait pu atteindre le trottoir.

Si elle avait été plus corpulente, ses organes auraient été mieux protégés.

Un autre jour, elle aurait pu s’en sortir. »

Robert Pobi, City of windows, Éditions Points, 2021, p. 12.

Lire la suite « City of windows »
Policiers, Thrillers

Memory

Chronique de Memory, d’Arnaud Delalande.

« Elle dormait toujours aussi mal, embourbée dans des rêves frénétiques où son corps se ruait en avant pour fuit une menace invisible, atteindre un havre indéterminé, sans parvenir à avancer. Névrosée, comme tout le monde. Mais du contenu de ses rêves, souvent abrutie par l’alcool, elle ne se souvenait pas. Toujours cette impression de se regarder faire, d’être spectatrice de soi, presque atone – une distanciation qui, se disait-elle, était sans doute le moyen que trouvait sa conscience pour dominer son deuil. »

Arnaud Delalande, Memory, le cherche midi, 2020, p. 43.

Lire la suite « Memory »
Policiers, Roman noir, Thrillers

La loi des hommes

Chronique de La loi des hommes, de Wendall Utroi.

« Les hommes sont lâches. Le cocher m’a expédiée sans un regard dans une ruelle des bas-fonds de la ville. Les boyaux de pavés grouillaient de mendiants, d’ouvriers tous aussi pauvres que moi. Ça sentait la misère, l’urine, les excréments, les relents d’alcool et de mauvais tabac. J’ai erré plusieurs jours, avec mon châle, mon baluchon et Timothy, emmitouflé dans un panier d’osier, avec ce qu’il me restait de nourriture. »

Wendall Utroi, La loi des hommes, Slatkine & Cie, 2020, p. 68.

Lire la suite « La loi des hommes »