Policiers, Roman noir, Thrillers

Serial bomber

Chronique de Serial bomber, de Robert Pobi.

« Lucas observa les visages dans la foule, tous tournés vers la rue, téléphones levés dans l’espoir d’obtenir le rush de dopamine de quelques vues YouTube supplémentaires. Bienvenue dans le futur, où chacun vit pour l’approbation de la chambre d’écho. »

Robert Pobi, Serial bomber, Les Arènes, 2021, p. 61.

Lire la suite « Serial bomber »
Drame, Roman, Thrillers

Tempête Yonna

Chronique de Tempête Yonna, de Cyril Herry.

« Il y aurait eu de quoi écrire un livre, sans le moindre doute, au sujet de Braconne, mais qui donc serait parvenu à le lire jusqu’au bout, hormis ceux qui avaient vécu là ? Il n’y aurait sûrement pas eu grand-chose de palpitant à découvrir au fil des pages. Rien de bien remarquable. Des anecdotes, un peu d’amour, de la rancœur, beaucoup d’orgueil. Rien de moins ordinaire et d’humain. C’était un village qu’on oubliait aussitôt après l’avoir traversé. Pour quelle raison l’avait-on fait, d’ailleurs ? Sans doute était-ce une erreur d’itinéraire. Un moment d’inattention. Du temps perdu.

Il n’y avait rien à voir à Braconne.

Yonna et Saul l’avaient tout de suite compris : il y avait tout à y faire. »

Cyril Herry, Tempête Yonna, Éditions In8, 2021, p. 23.

Lire la suite « Tempête Yonna »
Frissons, Policiers, Thrillers

L’art du meurtre

Chronique de L’art du meurtre, de Chrystel Duchamp.

« – Je vais être concis : l’art et le sexe. Quand Franck ne forniquait pas, il achetait une toile. Quand il n’achetait pas une toile, il forniquait. Tous les commissaires-priseurs, les marchands et les galeries de France le connaissaient. Il avait la frénésie du collectionneur. J’ai une pièce unique, j’en veux une autre. Qui soit encore plus belle, encore plus grosse. Une sorte d’auto-challenge. Pour le sexe, c’était la même chose. Il collectionnait les femmes et les expériences sexuelles. En fonction de son humeur, il dilapidait son argent dans l’une ou l’autre de ses passions. Un tableau de maître, une nuit avec une prostituée. Mais ces derniers temps, je suis sûr qu’il faisait autre chose avec son argent. »

Chrystel Duchamp, L’art du meurtre, Éditions de l’Archipel, 2020, p. 95.

Lire la suite « L’art du meurtre »
Policiers, Roman noir, Thrillers

City of windows

Chronique de City of windows, de Robert Pobi.

« Dans un réflexe qu’en termes cliniques on nommerait « l’instinct », Nimi commença à courir.

Si la chaussée avait été moins glissante, elle aurait eu une meilleure adhérence.

Si ses jambes avaient été plus longues, elle aurait pu atteindre le trottoir.

Si elle avait été plus corpulente, ses organes auraient été mieux protégés.

Un autre jour, elle aurait pu s’en sortir. »

Robert Pobi, City of windows, Éditions Points, 2021, p. 12.

Lire la suite « City of windows »
Policiers, Thrillers

Memory

Chronique de Memory, d’Arnaud Delalande.

« Elle dormait toujours aussi mal, embourbée dans des rêves frénétiques où son corps se ruait en avant pour fuit une menace invisible, atteindre un havre indéterminé, sans parvenir à avancer. Névrosée, comme tout le monde. Mais du contenu de ses rêves, souvent abrutie par l’alcool, elle ne se souvenait pas. Toujours cette impression de se regarder faire, d’être spectatrice de soi, presque atone – une distanciation qui, se disait-elle, était sans doute le moyen que trouvait sa conscience pour dominer son deuil. »

Arnaud Delalande, Memory, le cherche midi, 2020, p. 43.

Lire la suite « Memory »
Policiers, Roman noir, Thrillers

La loi des hommes

Chronique de La loi des hommes, de Wendall Utroi.

« Les hommes sont lâches. Le cocher m’a expédiée sans un regard dans une ruelle des bas-fonds de la ville. Les boyaux de pavés grouillaient de mendiants, d’ouvriers tous aussi pauvres que moi. Ça sentait la misère, l’urine, les excréments, les relents d’alcool et de mauvais tabac. J’ai erré plusieurs jours, avec mon châle, mon baluchon et Timothy, emmitouflé dans un panier d’osier, avec ce qu’il me restait de nourriture. »

Wendall Utroi, La loi des hommes, Slatkine & Cie, 2020, p. 68.

Lire la suite « La loi des hommes »
Policiers, Roman noir, Thrillers

L’artiste

Chronique de L’artiste, d’Antonin Varenne.

« Le cadavre était assis sur une chaise de la cuisine, face à la table, tête en arrière. Dans sa gorge s’ouvraient plusieurs petites bouches rouges, façon Rolling Stones. De la verrière, le soleil tombait avec un angle tendre sur le corps raide. Le parquet avait déjà absorbé l’eau, sauf sous la table où il fléchissait et formait une cuvette. La surface lumineuse de l’eau, mélangée à du sang, reflétait le mort et la table en une symétrie sépia et rosée. »

Antonin Varenne, L’artiste, Éditions Points, 2020, p. 38-39.

Lire la suite « L’artiste »
Thrillers

Contagion

Chronique de Contagion, de Lawrence Wright.

« Trouver l’idée la plus absurde possible et voir si l’on pouvait persuader les gens de sa véracité était devenu un véritable sport. Quelqu’un proposa le terme « pizza au fromage » comme nom de code pour désigner la pédopornographie. John Podesta était un client régulier du Comet Ping Pong. La suite, on la connait. Même le conseiller à la Sécurité nationale de Trump avait tweeté que Podesta buvait du sang humain au cours de rituels sataniques et que Hillary Clinton avait des relations sexuelles avec des enfants, et tout cela dans le sous-sol du Comet Ping Pong. »

Lawrence Wright, Contagion, le cherche midi, 2020, p. 95.

Lire la suite « Contagion »
Aventures, Historiques, Thrillers

L’héritage Malone

Chronique de L’héritage Malone, de Steve Berry.

« Kenneth Layne n’avait rien d’un phénix, que ce soit au physique ou au mental. Grand, maigre, il avait hérité des cheveux couleur fauve de leur père et portait une moustache assortie. Il émanait de sa personne une inconsistance qui avait toujours horripilé Diane. Il tenait ce caractère flottant de leur mère, une femme placide et docile aussi dépourvue de convictions que de volonté. Par bonheur, elle-même avait échappé à cette médiocrité génétique. »

Steve Berry, L’héritage Malone, le cherche midi éditeur, 2017, p. 96.

Lire la suite « L’héritage Malone »
Policiers, Roman noir, Thrillers

Haine pour haine

Chronique de Haine pour haine, d’Eva Dolan.

« Les images haute résolution sur papier brillant montraient le cadavre en gros plan. Ça n’avait déjà pas été agréable à voir sur la scène de crime, dans l’obscurité, mais les flashs faisaient ressortir tous les détails, révélant la férocité absolue de l’attaque. Les traces de semelles sur la peau hâlée de l’homme, une paupière déchirée, une éclaboussure de cervelle, la vision abominable de sa colonne vertébrale qui faisait saillie d’un côté de la nuque. »

Eva Dolan, Haine pour haine, Éditions Points, 2020, p. 185.

Lire la suite « Haine pour haine »