Biographies & autobiographies, Historiques, Non classé

Roi par effraction

Chronique de Roi par effraction, de François Garde.

« Depuis ce massacre qui lance sa destinée, et où il gagne le surnom méprisant de Général Vendémiaire, Bonaparte a une dette envers Murat. Sans cette cavalcade et sans ces canons, comment l’affaire aurait-elle tourné, alors que les sectionnaires royalistes alignaient des effectifs armés bien plus importants que ceux fidèles au régime ? Mais jamais Bonaparte ne s’est considéré comme redevable de quoi que ce soit envers quiconque : il a donné un ordre, Murat l’a exécuté. C’est une grande faute que de sauver la mise à un ingrat. Ou en tout cas une grande naïveté. »

François Garde, Roi par effraction, Éditions Gallimard, 2019, p. 37.

Lire la suite « Roi par effraction »

Biographies & autobiographies, Drame, Témoignages

Le consentement

Chronique de Le consentement, de Vanessa Springora.

« À quatorze ans, on n’est pas censée être attendue par un homme de cinquante ans à la sortie de son collège, on n’est pas supposée vivre à l’hôtel avec lui, sa verge dans la bouche à l’heure du goûter. De tout cela j’ai conscience, malgré mes quatorze ans, je ne suis pas complètement dénuée de sens commun. De cette anormalité, j’ai fait en quelque sorte ma nouvelle identité. »

Vanessa Springora, Le consentement, Éditions Grasset, 2020, p. 112-113.

Lire la suite « Le consentement »

Biographies & autobiographies, Témoignages

L’aube à Birkenau

Chronique de L’aube à Birkenau, de Simone Veil & David Teboul.

« Quand on vous a traitée comme de la viande, il est très difficile de se convaincre qu’on est resté un être humain. Là était le combat que nous menions. Le combat le plus difficile. Nous avions faim, nous avions soif, nous avions sommeil. J’ai terriblement souffert du manque de sommeil. Quand on reste des jours sans dormir, on ne sait plus où on est, on ne s’oriente plus. Le sentiment qui domine est celui d’un corps humilié. Mais nous étions trois, cela nous préservait. Nous nous soutenions sans cesse. »

Simone Veil & David Teboul, L’aube à Birkenau, Éditions Les Arènes, 2019, p. 88-89.

Lire la suite « L’aube à Birkenau »

Biographies & autobiographies, Humour

Honoré et moi

Chronique de Honoré et moi, de Titiou Lecoq.

« En 1837, il doit en réalité 139 000 francs, soit environ 417 000 euros, sans compter les 40 000 francs de dettes auprès de sa mère. Alors il réécrit l’histoire. Rien n’est de sa faute. Sa famille l’a abandonné, il a voulu venir en aide à un ouvrier typographe nommé Barbier, les éditeurs l’ont volé, les libraires sont des monstres, les journalistes s’acharnent contre lui, tout le monde le déteste et conspire contre lui. »

Titiou Lecoq, Honoré et moi, Éditions de L’Iconoclaste, 2019, p. 197.

Lire la suite « Honoré et moi »

Biographies & autobiographies, Historiques

Madame S

Chronique de Madame S, de Sylvie Lausberg.

« La guillotine, Meg refuse d’y pense. Inimaginable, impossible ! Depuis des mois, les mêmes privations, les maladies ou les petites joies dérisoires, et puis l’espoir qui s’intensifie un jour pour se rétrécir en peau de chagrin le lendemain. Les jours passent, et les visites sont trop rares. »

Sylvie Lausberg, Madame S, Slatkine & Cie, 2019, p. 225.

Lire la suite « Madame S »

Biographies & autobiographies, Drame

Rien n’est noir

Chronique de Rien n’est noir, de Claire Berest.

« Après Frida s’habille. M’apprêter de parures pour m’offrir au premier qui voudra de moi, comme l’écrit Whitman. C’est long, sophistiqué et réconfortant. Choisir une tenue dans la multitude de jupons, châles, corsages : préparer sa palette. Hésiter, combiner, défroisser, trouver l’accord. »

Claire Berest, Rien n’est noir, Éditions Stock, 2019, p. 74.

Lire la suite « Rien n’est noir »

Bandes dessinées, Biographies & autobiographies, Humour

Le roman des Goscinny

Chronique de Le roman des Goscinny, de Catel.

« – Oh là là ! J’avais proposé à ce type de New York de venir me voir s’il passait par Bruxelles… Il a dépensé toutes ses économies ! Dis-lui que je n’ai pas de travail pour lui.

– Il a du talent pourtant, mais il est meilleur scénariste que dessinateur.

J’avais décidé de m’accrocher. J’ai attendu à Paris… un an ! J’étais tellement aux abois que je me suis rendu chez un membre de la famille pour lui emprunter de l’argent. Il m’en a prêté, moyennant un long sermon sur la nécessité de trouver enfin un métier sérieux ! »

Catel, Le roman des Goscinny, Éditions Grasset, 2019, p. 214.

Lire la suite « Le roman des Goscinny »

Biographies & autobiographies, Essai, Historiques

19 femmes

Chronique de 19 femmes, de Samar Yazbek.

« Ces récits invitent à réfléchir sur les deux figures irrémédiablement liées du bourreau et de la victime, ils permettent aussi de penser ce qui doit fonder la mémoire collective. Selon moi, ils constituent des repères pour comprendre la complexité de la tragédie syrienne. »

Samar Yazbek, 19 femmes, Éditions Stock, 2019, p. 19.

Lire la suite « 19 femmes »

Biographies & autobiographies, Historiques, Roman

Le Ghetto intérieur

Chronique de Le Ghetto intérieur, de Santiago H. Amigorena.

« En 1941, être juif était devenu, grâce à ceux qui cherchaient à les exterminer, la condition fondamentale de millions de personnes qui, comme Vicente, n’avaient jamais accordé une grande importance à cette caractérisation, à cette appartenance mi-religieuse, mi-ethnique, et trois quarts n’importe quoi. »

Santiago H. Amigorena, Le Ghetto intérieur, P.O.L, 2019, p. 72.

Lire la suite « Le Ghetto intérieur »

Biographies & autobiographies, Jeunesses

Mbappé

Chronique de Mbappé, de Matt & Tom Oldfield.

« – Tu es une légende !

– Quel tir !

– Tu l’as fait, 37 !

Allez, les bleus ! Allez, les bleus ! Allez, les bleus ! Quelle belle façon pour Kylian de clore ce tournoi fantastique ! Quatre buts, vingt et un dribbles, un sprint à 37 kilomètres-heures, un trophée du « meilleur jeune joueur » (celui du « meilleur joueur » revient au Croate Luka Modric) et une médaille de champion du monde. »

Matt & Tom Oldfield, Mbappé, Éditions Albin Michel, 2019, p. 178.

Lire la suite « Mbappé »