Aventures, Drame, Roman noir

Terres fauves

Chronique de Terres fauves, de Patrice Gain.

« Nous avons survolé des forêts inhospitalières et des bras de mer qui s’enfonçaient loin dans les terres. Après une vingtaine de minutes, l’hélicoptère a décrit un cercle au-dessus d’une maison au toit vert. On ne distinguait aucune autre habitation aux alentours. Il y avait là toute la quintessence de ce qui m’angoissait ; le genre d’endroit où le voisin le plus proche est le bon Dieu. Je tiens cette expression de ma mère. Elle savait de quoi elle parlait. Ma mère est née dans une ferme des plaines de l’Ohio. »

Patrice Gain, Terres fauves, Le Livre de Poche, 2020, p. 52.

Lire la suite « Terres fauves »

Nouvelle, Psychologique

La vérité sur le mensonge

Chronique de La vérité sur le mensonge, de Benedict Wells.

« Au commissariat, ils ont été surpris et pas qu’un peu quand ils ont constaté que je n’avais aucun existence officielle. Ma vraie carte d’identité venue du futur leur est apparue comme un faux et ma date de naissance les a fait rire. Mais alors i je n’étais pas moi, j’étais qui, bordel ? »

Benedict Wells, La vérité sur le mensonge, Slatkine & Cie, 2019, p. 124.

Lire la suite « La vérité sur le mensonge »

Roman noir

Mon territoire

Chronique de Mon territoire, de Tess Sharpe.

« Des heures plus tard, une fois que la tronçonneuse est javellisée et que les produits chimiques désintègrent les restes de Tripp, je sors de la grange de Cooper pour vomir dans les buissons. Des mains pleines de cicatrices et de tatouages ramènent mes cheveux en arrière, et quand je me redresse, m’essuyant la bouche avec la paume de ma main, il baisse les yeux sur moi. »

Tess Sharpe, Mon territoire, Sonatine Éditions, 2019, p. 328.

Lire la suite « Mon territoire »

Drame, Roman

Opus 77

Chronique de Opus 77, d’Alexis Ragougneau.

« Le violon, vaincu, épuisé, est laissé seul à macérer. D’abotd il bouge à peine. Il ne peut que reprendre timidement le thème intimé par les basses. Cette fois c’est bien fini pour lui, c’est du moins ce qu’il laisse à penser. Or la vie revient progressivement, sans que l’on sache quel fol espoir la lui a insufflée. Le violon solo finit par se relever, dégoulinant, hagard, et fixe l’orchestre faisant office de bourreau bien en face. Et pendant les cinq interminables minutes que dure la Cadence, il va se ruer à l’assaut, percutant la glace froide et transparente du silence, la couvrant de son sang, choc après choc, tentative après tentative, jusqu’à sombrer dans la folie de celui qui n’a pas d’autre porte de sortie. »

Alexis Ragougneau, Opus 77, Éditions Viviane Hamy, 2019, p. 103-104.

Lire la suite « Opus 77 »

Bandes dessinées, Humour

Silex and the city – T.5 Vigiprimate

Chronique de Silex and the city – T.5 Vigiprimate de Jul.

« – Tu te rends compte ! On va se retrouver tout seuls dans la grotte pour la 1ère fois… Mes petits poussins qui vont voler de leurs propres ailes !

– C’est fou ce que tu peux couver tes enfants alors ! Pire qu’une mère juive ! À croire que tu as des origines ovipares ! Moi je dis : c’est l’occasion de redonner un nouveau souffle à notre couple… »

Jul, Silex and the city – T.5 Vigiprimate, Dargaud, 2016, p. 15.

Lire la suite « Silex and the city – T.5 Vigiprimate »

Drame, Policiers, Prix littéraires, Roman, Roman noir

Grossir le ciel

Chronique de Grossir le ciel, de Franck Bouysse.

« – On te dira qu’il faut prendre la vie comme elle vient… conneries… la vie, c’est elle qui te prend, sans te laisser le choix, et par les couilles, encore. Le temps qui passe fait que la mémoire s’use un peu, mais le problème, c’est qu’elle s’use pas sur les mauvaises choses qu’on a vécues, elle s’attarde plutôt sur les bonnes, plus tendres. C’est pas à toi que je vais l’apprendre. »

Franck Bouysse, Grossir le ciel, Le Livre de Poche, 2018, p. 179.

Lire la suite « Grossir le ciel »

Roman

Les prénoms épicènes

Chronique de Les prénoms épicènes, d’Amélie Nothomb

« Sois fière d’avoir aimé maman. La personne qui aime est toujours la plus forte. »

Amélie Nothomb, Les prénoms épicènes, Albin Michel, 2018, p. 152.

Lire la suite « Les prénoms épicènes »

Roman

Minute, papillon !

Chronique de Minute, papillon !, d’Aurélie Valognes.

« – J’ai besoin de savoir qui est mon père. Ça devient urgent.

– Je ne comprends pas…

– Rose, écoute, Jessica est enceinte. Je vais être papa.

– HEIN ??? Qu’est-ce qu’il a dit ? »

Aurélie Valognes, Minute, papillon !, Le Livre de Poche, 2018, p. 90.

Lire la suite « Minute, papillon ! »

Livres jeunesses

Les Quinzebille, une famille comme les autres

Chronique de Les Quinzebille, une famille comme les autres, de Rémi Chaurand.

« Par chance, il a aussi fait une salade en entrée. Une salade laitue, lardons, bananes et fraises confites au chorizo, très bonnes, sauf les fraises qui donnent un goût bizarre au chorizo. Une fois la salade terminée, il est temps de passer à la suite. Mais là il y a un petit problème… »

Rémi Chaurand, Les Quinzebille, une famille comme les autres, Éditions Milan, 2019, p. 16.

Lire la suite « Les Quinzebille, une famille comme les autres »

Drame, Jeunesses, Livres jeunesses

Guadalquivir

« Il faut pardonner. Pardonner aux hommes d’être trop vivants pour s’attacher à la vie. Toi aussi tu pardonneras un jour. Tu pardonneras aux lâches, aux fascistes et aux ignorants. Tu pardonneras à tout ceux qui s’attachent trop à la vie… »

Stéphane Servant, Guadalquivir, Éditions Gallimard jeunesse, 2017, p. 181.

Lire la suite « Guadalquivir »