Drame, Policiers, Prix littéraires, Roman, Roman noir

Grossir le ciel

Chronique de Grossir le ciel, de Franck Bouysse.

« – On te dira qu’il faut prendre la vie comme elle vient… conneries… la vie, c’est elle qui te prend, sans te laisser le choix, et par les couilles, encore. Le temps qui passe fait que la mémoire s’use un peu, mais le problème, c’est qu’elle s’use pas sur les mauvaises choses qu’on a vécues, elle s’attarde plutôt sur les bonnes, plus tendres. C’est pas à toi que je vais l’apprendre. »

Franck Bouysse, Grossir le ciel, Le Livre de Poche, 2018, p. 179.

Lire la suite « Grossir le ciel »

Aventures, Policiers, Roman noir

Les vacances d’Hercule Poirot

Chronique de Les vacances d’Hercule Poirot, d’Agatha Christie.

« – Entendu, non, rien du tout. Tout ce que je peux vous dire, c’est ceci : dès que j’ai vu Arlena Marshall, j’ai su qu’elle était habitée par le mal. Elle était le mal incarné. La femme peut être le recours et l’inspiration de l’homme. Elle peut aussi être sa ruine. Elle peut le rabaisser au rang de bête. La morte était de ces femmes. »

Agatha Christie, Les vacances d’Hercule Poirot, Le Livre de Poche, 2019, p. 144.

Lire la suite « Les vacances d’Hercule Poirot »

Roman

Minute, papillon !

Chronique de Minute, papillon !, d’Aurélie Valognes.

« – J’ai besoin de savoir qui est mon père. Ça devient urgent.

– Je ne comprends pas…

– Rose, écoute, Jessica est enceinte. Je vais être papa.

– HEIN ??? Qu’est-ce qu’il a dit ? »

Aurélie Valognes, Minute, papillon !, Le Livre de Poche, 2018, p. 90.

Lire la suite « Minute, papillon ! »

Drame, Psychologique, Roman, Roman noir

Cadres noirs

« J’étais sans doute intervenu prématurément, mais il était trop tard pour regretter. J’avais offert une brèche à M. Delambre et il s’y était engouffré.

– Alors le gros bras ! m’a-t-il dit. Elle est où, ta belle organisation ? Hein, ducon, elle est où ?

Je ne peux pas vous dire quelle a été la réaction des autres, parce que je gardais les yeux fermés.

– C’était pourtant bien au point, quel dommage ! Ta petite équipe, tes caméras, tes écrans, tes mitraillettes à la mords-moi-le-nœud. »

Pierre Lemaitre, Cadres Noirs, Le Livre de Poche, 2010, p 231.

Lire la suite « Cadres noirs »

Aventures, Policiers

L’aiguille creuse

Chronique de L’Aiguille creuse, de Maurice Leblanc.

« Enfin les deux hommes étaient dressés l’un contre l’autre. J’eus l’impression d’un choc, comme s’ils s’étaient empoignés à bras-le-corps. Une énergie subite enflammait Beautrelet. On eût dit qu’une étincelle avait allumé en lui des sentiments nouveaux, l’audace, l’amour-propre, la volupté de la lutte, l’ivresse du péril. »

Maurice Leblanc, L’Aiguille creuse, Le Livre de Poche, 54e édition, 2010 (première publication 1973), p. 88.

Lire la suite « L’aiguille creuse »

Ô grimoire en goguette

Ô Grimoire en goguette, acte 2

« Le bonheur est fait de petites choses. On l’attend toujours avec une majuscule mais il vient à nous sur ses jambes frêles et peut nous passer sous le nez sans qu’on le remarque. »

Katherine Pancol

Hier soir, l’un de nous deux était en « virée livresque » grâce au Livre de Poche. Nous avons eu l’immense privilège de passer un moment en tête à tête avec Katherine Pancol pour fêter la sortie en format poche du septième et dernier volet de la Saga des Cortès. En plus de la rayonnante présence de l’auteure, nous nous sommes retrouvées dans un lieu de princesse – un showroom privé louant des robes et des accessoires de luxe… Lire la suite « Ô Grimoire en goguette, acte 2 »

Drame, Roman noir

Juste après la vague

« Et la mère avait tout compris, comme s’il s’en doutait, parce qu’à ce moment-là elle posa sur lui un regard de feu, haine et désespoir mêlés, un regard qui l’accusait définitivement – et elle murmura, comme si c’était lui, rien que lui, comme si tout était sa faute, la mer, la tempête et le malheur :

– Qui vas-tu laisser ? »

Sandrine Collette, Juste après la vague, Le Livre de Poche, 2019, p. 32.

Lire la suite « Juste après la vague »

Roman

La femme qui ne vieillissait pas

« Mais d’abord et avec un indicible plaisir, je vais jeter tout ce qui encombre le rebord du lavabo ; les crèmes anti-âge, antirides, liftantes, reliftantes, repulpantes, gainantes, les sérums contour des yeux, contour des lèvres, je vais tout jeter, sauf mes crèmes hydratantes et solaire, la base, dit Odette, la base, sans quoi tu es morte. »

Grégoire Delacourt, La femme qui ne vieillissait pas, Le Livre de Poche, 2019, p. 107.

Lire la suite « La femme qui ne vieillissait pas »

Drame, Roman noir

Les larmes noires sur la terre

« Alors voilà, Moe met les sacs dans la Peugeot, cale l’enfant sur le vieux velours quelques instants. Après, elle s’assied par terre, juste devant. Et elle se met à pleurer. Tout doucement ma fille, pour pas qu’on t’entende. Pour pas qu’on te voie. »

Sandrine Collette, Les larmes noires sur la terre, Le Livre de Poche, 2018, p.72.

Lire la suite « Les larmes noires sur la terre »
Policiers, Roman noir, Thrillers

Horrora borealis

« Face à ce chaos, un jeune chanteur du groupe Michigang voulut bondir sur Walker pour tenter de le maîtriser. Mal lui en prit de vouloir jouer les héros. Le canon fumant se retourna contre lui et un nouveau coup de feu claqua. Le projectile atteignit sa cible au front, traversa le crâne, fit voler la casquette et pulvérisa les chairs, les os et la matière cérébrale, avant de se perdre dans le néant. »

Nicolas Feuz, Horrora borealis, Le livre de poche, 2018, p. 127-128.

Lire la suite « Horrora borealis »