Nouvelle

Les bâtardes

Chronique de Les bâtardes, de Arelis Uribe.

« Les jeunes filles des Bâtardes devront supporter d’être enfermées dans des cases en banlieue, moyennant le ressentiment social et les histoires générationnelles, les référents pop féminins des années quatre-vingt-dix dans l’imaginaire marginal. »

Arelis Uribe, Les bâtardes, Quidam Éditeur, 2021, p. 110.

Lire la suite « Les bâtardes »
Drame, Roman

Femmes en colère

Chronique de Femmes en colère, de Mathieu Menegaux.

« J’ai eu peur pour ma vie, une peur animale, viscérale, paralysante. Ils se sont servis de moi, je les entendais m’insulter, leurs mains me frappaient les fesses, ils m’ont tiré les cheveux, empoignée, brutalisée, forcée encore et encore. Ils m’ont salie partout. Un déchainement de bruit, de violence, de douleur, de soumission, d’odeur de sueur et de porcherie. Et soudain le silence. »

Mathieu Menegaux, Femmes en colère, Éditions Grasset, 2021, p. 100.

Lire la suite « Femmes en colère »
Historiques

Rage against the machisme

Chronique de Rage against the machisme, de Mathilde Larrère.

« Que réclamaient les femmes ? Déjà le droit de travailler ! Dans toute l’histoire du féminisme, le travail des femmes a toujours été défendu comme un facteur d’émancipation. C’est mieux que de rester à la maison, d’être cantonnées à la misère quand elles sont seules, ou de n’avoir aucune indépendance financière. »

Mathilde Larrère, Rage against the machisme, Éditions du détour, 2020, p. 111-112.

Lire la suite « Rage against the machisme »
Erotiques, Essai

Jouir

Chronique de Jouir, de Sarah Barmak.

« Que veulent les femmes ? Ça, personne ne le sait, pas même les femmes elles-mêmes ! Peut-être faut-il en fait aborder la sexualité féminine comme un domaine qui s’apprend, se cultive, et dans lequel on s’améliore grâce à nos connaissances – comme la cuisine ou le jardinage. Le plaisir féminin est-il vraiment beaucoup plus compliqué que le mode d’emploi de votre IPad ou votre déclaration d’impôt ? »

Sarah Barmak, Jouir, Éditions de la Découverte, collection Zones, 2019, p. 75.

Lire la suite « Jouir »

Prix littéraires, Roman

Le bal des folles

Chronique du Bal des folles, de Victoria Mas .

« En dehors des murs de la Salpêtrière, dans les salons et les cafés, on imagine ce à quoi peut bien ressembler le service de Charcot, dit le « service des hystériques ». On se représente des femmes nues qui courent dans les couloirs, se cognent le front contre le carrelage, écartent les jambes pour accueillir un amant imaginaire, hurlent à gorge déployée de l’aube au coucher. »

Victoria Mas, Le bal des folles, Albin Michel, 2019, p. 14.

Lire la suite « Le bal des folles »

Drame, Roman

Le malheur du bas

« J’ai été violée. Tu n’as rien vu. Prise par tous les trous, du sexe au cul, du cul à la bouche, sur le siège d’une voiture pendant que tu mangeais et que tu buvais tranquillement avec ton patron au restaurant. […] Tu as continué à détruire mon corps, à le fourrer avec ton gros sexe et tes doigts. Thomas n’est pas ton fils. Il n’est que le fruit de mon agression. »

Inès Bayard, Le malheur du bas, Éditions Albin Michel, 2018, p.164.

Lire la suite « Le malheur du bas »

Biographies & autobiographies

Simone, éternelle rebelle

« … L’adolescente qui aimait lire, la jeune déportée qui n’a cessé de lutter, l’épouse, la mère, la grand-mère, l’amie, la ministre, la présidente du Parlement européen, la discrète, la combattante, la passionnée, l’éternelle rebelle, est accueillie sous la Coupole. Comme le dira Paul, le jeune garçon connu en déportation qui est depuis devenu son ami « celle qui était condamnée à mourir et donc fatalement mortelle, est devenue Immortelle ». »

Sarah Briand, Simone, éternelle rebelle, Éditions Points, 2017, p. 167.

Lire la suite « Simone, éternelle rebelle »