Biographies & autobiographies, Historiques

Au moins le souvenir

Chronique de Au moins le souvenir, de Sylvie Yvert.

« Personne ne lit autant que lui, mais quand il a terminé un ouvrage, il lui en faut aussitôt de nouveaux, et les précédents ne sont plus qu’un encombrement. Il en va de même pour les objets, antiquités et sculptures. »

Sylvie Yvert, Au moins le souvenir, Editions Héloise d’Ormesson, 2021, p. 129.

Lire la suite « Au moins le souvenir »
Historiques

La révolte

Chronique de La révolte, de Clara Dupont-Monod.

« Nous connaissons Aliénor. Elle veut l’appui du roi de France, qu’elle ait partagé sa couche ou non. Elle est pragmatique. Elle m’a élevé en disant : « N’aime jamais. Admire, dévore, enchante, mais n’aime jamais, ou tu seras dépouillé. » »

Clara Dupont-Monod, La révolte, Le Livre de Poche, 2019, p. 75.

Lire la suite « La révolte »
Bandes dessinées, Roman graphique

Le chœur des femmes

Chronique de Le chœur des femmes, d’Aude Mermilliod, d’après Martin Winckler.

« – Les situations d’intersexualité sont des variantes au développement sexuel, pas des maladies. Des variantes qui compliquent beaucoup la vie en raison des conventions sociales, culturelles ou religieuses. Mais vous n’êtes ni malade ni un monstre, et ne laissez personne dire une chose pareille à votre sujet ! »

Aude Mermilliod, Le chœur des femmes, Le Lombard, 2021, p. 156.

Lire la suite « Le chœur des femmes »
Drame, Roman

On était des poissons

Chronique de On était des poissons, de Nathalie Kuperman.

« J’étais, à ce moment précis, sans émotion. Et, si j’essaie de retrouver la trace d’un sentiment, je crois que j’étais fière d’appartenir à la race des poissons. C’était l’un des derniers cadeaux que m’offrait ma mère en me hissant jusqu’à elle avant qu’elle ne me lâche et que je ne m’enfonce dans des eaux vertigineusement profondes. »

Nathalie Kuperman, On était des poissons, Flammarion, 2021, p.98.

Lire la suite « On était des poissons »
Non classé

Le roi n’avait pas ri

Chronique de Le roi n’avait pas ri, de Guillaume Meurice.

« – Tous les pouvoirs craignent le rire car il est libre comme un torrent de montagne. Alors ils tentent de le maîtriser, de lui donner des contours officiels. D’où ton costume. Fais attention à ne point te laisser emprisonner dans ton rôle. »

Guillaume Meurice, Le roi n’avait pas ri, Éditions JC Lattès, 2021, p. 145.

Lire la suite « Le roi n’avait pas ri »
Drame, Historiques, Roman

Miroir de nos peines

Chronique de Miroir de nos peines, de Pierre Lemaitre.

« Je suis en fait votre demi-sœur. Nous avons la même mère. Et j’ai des informations très importantes à vous communiquer sur les conditions de votre naissance et de votre enfance. J’ai surmonté pas mal de difficultés pour vous trouver et les circonstances actuelles ne sont guère propices à des retrouvailles. »

Pierre Lemaitre, Miroir de nos peines, Éditions Albin Michel, 2020, p. 365.

Lire la suite « Miroir de nos peines »
Classique, Roman

Le parfum

Chronique de Le parfum, de Patrick Süskind.

« Grenouille jetais sur la ville de Grasse un regard très froid. Il n’était pas en quête de la terre promise des parfumeurs et son coeur n’était pas en train de fondre à la vue de cette bourgade accrochée à ses collines, de l’autre côté. Il était venu parce qu’il savait qu’on pouvait apprendre là mieux qu’ailleurs certaines techniques d’extraction des parfums. Et c’était ces techniques qu’il voulait acquérir, car il en avait besoin pour les buts qu’il poursuivait. »

Patrick Süskind, Le parfum, Éditions Fayard, 1986, p. 235.

Lire la suite « Le parfum »

Historiques

Les Droites en France

Chronique de Les Droites en France, de René Rémond.

« La position d’un groupe dans l’hémicycle ne suffit pas à trancher la question de son appartenance à la droite ou à la gauche, car, à moins de siéger à l’extrême gauche, on est toujours à la droite d’un autre. »

René Rémond, Les Droites en France, Éditions Aubier, 1982, p. 85.

Lire la suite « Les Droites en France »

Historiques, Policiers

Le sang de l’hermine

Chronique de Le sang de l’hermine, de Michèle Barrière.

« – Il n’est pas question que Léonard de Vinci m’échappe, reprit le roi. C’est le plus grand artiste et le meilleur philosophe de tous les temps. Il sera un ornement primordial pour le royaume de France.

Quentin fit la moue. Il comprenait mal l’engouement de François pour ce vieillard. Il l’avait rencontré à Bologne : un fou ! »

Michèle Barrière, Le sang de l’hermine, Le Livre de Poche, 2013, p. 41.

Lire la suite « Le sang de l’hermine »

Policiers, Roman noir, Thrillers

Coupable ?

Chronique de Coupable ?, de Laurent Loison.

« – Je me battrai comme jamais sur ce dossier. Et pas uniquement moi. L’intégralité du cabinet va travailler pour toi jour et nuit. Quinze cerveaux d’avocats déterminés à sauver ta peau devraient suffire à contrecarrer un Kingall même gonflé à bloc. Nous trouverons les moyens d’emporter une décision favorable. »

Laurent Loison, Coupable ?, Slatkine et Cie, 2020, p. 213.

Lire la suite « Coupable ? »