Policiers, Roman noir

Mascarade

Chronique de Mascarade, de Ray Celestin.

« J’étais en train de traverser la boue pour aller au radeau quand j’ai vu la Cadillac arrêtée au milieu du pont. Le moteur était coupé et les lumières éteintes. J’ai trouvé ça bizarre, alors je me suis arrêté pour regarder. Et pis il y a deux types qui sont descendus de la bagnole et ils ont sorti un corps du coffre, une négresse, pas mal du tout. Elle était à poil. Juste, ils lui avaient mis des cordes autour avec une pierre ou quelque chose comme ça d’attaché. Ils l’ont balancée sur le côté, ils ont regardé un peu et puis ils sont remontés dans leur caisse et ils se sont barrés. En tout, ça a pas pris une minute. »

Ray Celestin, Mascarade, le cherche midi éditeur, 2017, p. 259.

Lire la suite « Mascarade »

Policiers, Roman noir, Thrillers

Le couteau

Chronique de Le couteau, de Jo Nesbo.

« Quand nous nous sommes couchés ce soir-là, Rakel s’est collée contre moi et m’a dit qu’elle m’aimait, et que notre amour était comme ce système racinaire. Les arbres pouvaient pourrir, la foudre pouvait s’abattre sur eux, nous pouvions nous disputer, je pouvais me remettre à boire, mais ce qui était sous la terre, ni nous ni quiconque ne pouvait y toucher, ce serait toujours là et il y aurait toujours un nouvel arbre qui pousserait. »

Jo Nesbo, Le couteau, Éditions Gallimard, 2019, p. 343.

Lire la suite « Le couteau »

Drame, Roman

Le triomphe de Thomas Zins

« … il n’envisage pas de vivre plus longtemps sans posséder la fameuse pièce d’identité qui autorise un adulte à s’asseoir au volant d’un véhicule automobile, puis à tourner la clé de contact pour démarrer le moteur avant de desserrer le frein à main, d’appuyer sur la pédale de débrayage, d’enclencher la première vitesse, puis d’exercer une légère pression du pied droit sur l’accélérateur tandis que du gauche on embraye, série d’opérations grâce à quoi l’on conduit sur la route une voiture d’un point à un autre… »

Matthieu Jung, Le triomphe de Thomas Zins, Éditions Points, 2018, p. 807.

Lire la suite « Le triomphe de Thomas Zins »

Roman, Roman noir

Un bon jour pour mourir

« Malgré la fatigue du voyage, quand nous étions arrivés à Douglas, nous avions continué sur Agua Prieta sans même prendre le temps de manger. Et nous avions avalé une demi-douzaine de margharitas chacun, sauf Sylvia qui en avait tout de même bu trois avant le dîner. Il était alors près de minuit et nous étions tous super-excités. Tim avait avalé quelques pilules et nous avions laissé un mexicain nous guider vers le bordel sans dire à Sylvia où nous allions. »

Jim Harrison, Un bon jour pour mourir, Éditions Robert Laffont, 1985, p. 78.

Lire la suite « Un bon jour pour mourir »

Aventures, Drame

Nous rêvions juste de liberté

« J’ai fait mine de sourire, mais en vrai j’en menais pas bien large. Freddy, il me fascinait, sûr, mais je savais aussi qu’il était quand même pas mal dangereux, dans sa tête. Capable de tout. J’ai avalé ma salive, j’ai mis le foulard sur mes yeux et je l’ai noué derrière ma tête. »

Henri Loevenbruck, Nous rêvions juste de liberté, Éditions J’ai Lu, 2017, p. 40.

Lire la suite « Nous rêvions juste de liberté »

Psychologique, Thrillers

L’anniversaire

« Lisa savait, mieux que la plupart des gens, qu’un coup de fil au beau milieu de la nuit était synonyme de mauvaises nouvelles. Celui qu’elle avait reçu durant sa première année d’études à l’université d’Ithaca lui avait annoncé la mort de ses parents dans un accident de bateau. »

Robyn Harding, L’anniversaire, cherche midi éditeur, 2018, p. 62.

Lire la suite « L’anniversaire »

Drame

Vernon Subutex

« Face à la débâcle, Vernon garde une ligne de conduite : il fait le mec qui ne remarque rien de particulier. Il a contemplé les choses s’affaisser au ralenti, puis l’effondrement s’est accéléré. Mais Vernon n’a cédé ni sur l’indifférence, ni sur l’élégance. »

Virginie Despentes, Vernon Subutex 1, Le Livre de Poche, p. 9, 2016.

Lire la suite « Vernon Subutex »