Drame, Historiques, Roman noir, Témoignages

HS 7244

Chronique de HS 7244, de Lorraine Letournel Laloue.

« – Vous pervertissez nos enfants, salissez l’humanité. Je vais reprendre les paroles de notre cher député pour t’expliquer les choses… « Quand une infection sévit, la grippe par exemple, elle s’empare d’un continent entier, et les pays qui ne veulent pas être contaminés par cette infection font des campagnes de vaccination… » Joli, non ? C’est pourquoi notre puissant pays a mis en place ces traques massives. Pour trouver un vaccin qui protégerait notre population de votre mal. Ton président, celui de ta chère République, a ouvert les portes de l’enfer en légalisant vos pratiques démoniaques. »

Lorraine Letournel Laloue, HS 7244, Éditions Belfond, 2019, p. 262.

Lire la suite « HS 7244 »

Science-fiction

Chiens de guerre

Chronique de Chiens de guerre, d’Adrian Tchaikovsky.

« Alors écoute bien, je vais te faire un cadeau. Parce que tu es un bon chien. Je n’ai aucune idée de ce qui a coupé les communications, mais j’en sais assez pour reproduire la panne. Je vais te donner mes derniers ordres avant de te libérer. Je supprime ta hiérarchie. Il n’y a plus que toi, Rex, toi et ton équipe.

Tu es libre mon grand. Reste loin de tout ce qui arbore le logo de Redmark. Essaie de vivre un peu, avant la fin. »

Adrian Tchaikovsky, Chiens de guerre, Éditions Denoël, 2019, p. 70.

Lire la suite « Chiens de guerre »

Aventures, Bandes dessinées

Les liaisons dangereuses Préliminaires – T. 3 L’hallali des amants

Chronique de Les liaisons dangereuses Préliminaires – T. 3, de Stéphane Betbeder et Djief.

« La partie battait son plein, et nous en étions devenus totalement dépendants l’un et l’autre. Mais ni l’un, ni l’autre, n’avions assez de lucidité pour nous en apercevoir. »

Stéphane Betebeder, Djief, Les liaisons dangereuses Préliminaires – T. 3 L’hallali des amants, Éditions Glénat, 2019, p. 14.

Lire la suite « Les liaisons dangereuses Préliminaires – T. 3 L’hallali des amants »

Biographies & autobiographies, Témoignages

L’aube à Birkenau

Chronique de L’aube à Birkenau, de Simone Veil & David Teboul.

« Quand on vous a traitée comme de la viande, il est très difficile de se convaincre qu’on est resté un être humain. Là était le combat que nous menions. Le combat le plus difficile. Nous avions faim, nous avions soif, nous avions sommeil. J’ai terriblement souffert du manque de sommeil. Quand on reste des jours sans dormir, on ne sait plus où on est, on ne s’oriente plus. Le sentiment qui domine est celui d’un corps humilié. Mais nous étions trois, cela nous préservait. Nous nous soutenions sans cesse. »

Simone Veil & David Teboul, L’aube à Birkenau, Éditions Les Arènes, 2019, p. 88-89.

Lire la suite « L’aube à Birkenau »

Aventures, Thrillers

J’irai tuer pour vous

Chronique de J’irai tuer pour vous, Henri Lœvenbruck.

« L’homme ne devrait pas être dirigé par l’homme, mais par ses idées, ou ses idéaux. Et pour se forger des idées ou des idéaux, il faut s’instruire, apprendre, écouter, chercher, questionner, remettre tout en question à chaque instant, y compris ses propres convictions. »

Henri Lœvenbruck, J’irai tuer pour vous, Éditions J’ai Lu, 2019, p. 274.

Lire la suite « J’irai tuer pour vous »

Psychologique, Roman noir

Sous les eaux noires

Chronique de Sous les eaux noires, de Lori Roy.

« Cela faisait seulement deux mois qu’elle était de retour à Waddell à ce moment-là, et elle ne s’était pas encore remise de sa séparation d’avec Kyle. Elle n’avait confié à personne qu’elle lui avait proposé de rester avec lui malgré toutes les femmes avec lesquelles il avait reconnu l’avoir trompée, ce à quoi il avait répondu, non merci. Assez vite pourtant, elle s’était habituée à vivre sans lui, et elle avait repris facilement ses vieilles habitudes dans cette ville, quoiqu’un peu trop facilement à son goût. En revanche, elle avait eu plus de mal à se défaire de son sentiment d’humiliation. »

Lori Roy, Sous les eaux noires, Éditions du Masque, 2019, p. 63.

Lire la suite « Sous les eaux noires »

Essai

L’avenir de la planète commence dans notre assiette

Chronique de L’avenir de la planète commence dans notre assiette, de Jonathan Safran Foer.

« Selon une estimation, l’utilisation de l’électricité est responsable de 25% des émissions de gaz à effet de serre. L’agriculture – en particulier l’élevage – est responsable de 24%, les transports de 14%. L’industrie du bâtiment de 6%. Des sources variées se répartissent la responsabilité du reste. Toutes ces émissions doivent retomber à zéro, ce qui va exiger innovation et coopération – une prouesse qui se révélera impossible à réaliser si nous ne commençons pas à parler dès à présent de la responsabilité de chacun de ces secteurs. »

Jonathan Safran Foer, L’avenir de la planète commence dans notre assiette, Éditions de l’Olivier, 2019, p. 70.

Lire la suite « L’avenir de la planète commence dans notre assiette »

Biographies & autobiographies, Drame

Rien n’est noir

Chronique de Rien n’est noir, de Claire Berest.

« Après Frida s’habille. M’apprêter de parures pour m’offrir au premier qui voudra de moi, comme l’écrit Whitman. C’est long, sophistiqué et réconfortant. Choisir une tenue dans la multitude de jupons, châles, corsages : préparer sa palette. Hésiter, combiner, défroisser, trouver l’accord. »

Claire Berest, Rien n’est noir, Éditions Stock, 2019, p. 74.

Lire la suite « Rien n’est noir »

Bandes dessinées, Biographies & autobiographies, Humour

Le roman des Goscinny

Chronique de Le roman des Goscinny, de Catel.

« – Oh là là ! J’avais proposé à ce type de New York de venir me voir s’il passait par Bruxelles… Il a dépensé toutes ses économies ! Dis-lui que je n’ai pas de travail pour lui.

– Il a du talent pourtant, mais il est meilleur scénariste que dessinateur.

J’avais décidé de m’accrocher. J’ai attendu à Paris… un an ! J’étais tellement aux abois que je me suis rendu chez un membre de la famille pour lui emprunter de l’argent. Il m’en a prêté, moyennant un long sermon sur la nécessité de trouver enfin un métier sérieux ! »

Catel, Le roman des Goscinny, Éditions Grasset, 2019, p. 214.

Lire la suite « Le roman des Goscinny »

Aventures, Roman

Hong Kong Gang

Chronique de Hong Kong Gang, de Ma Kafai.

« Allongé sur l’herbe, il reprit ses esprits, ouvrit le yeux, vit les arbres, le ciel et les nuées.Son crâne lui faisait atrocement mal, le sol et l’herbe étaient imprégnés de sang. Il se releva à grand peine en prenant appui sur ses mains. Tout tournait autour de lui, il ne savait plus où il était. »

Ma Kafai, Hong Kong Gang, Slatkine & Cie, 2019, p. 61.

Lire la suite « Hong Kong Gang »