Non classé

La débâcle

Chronique de La débâcle, de Romain Slocombe.

« C’était pas beau à voir, mon petit. Beaucoup de gens se sont réfugiés sous les wagons ou les voitures quand les Stukas ont attaqué. Mais le mécanicien d’un des trains a voulu sortir son convoi de la gare, sans savoir qu’il y avait des personnes couchées dessous… « 

Romain Slocombe, La débâcle, Éditions Points, 2019, p. 308.

Lire la suite « La débâcle »
Policiers, Roman

L’homme aux lèvres de saphir

Chronique de L’homme aux lèvres de saphir, d’Hervé Le Corre.

« Les hommes, surtout, avec leur frime de poilus, la bite au front dès qu’ils voient passer une frangine… Pensent qu’à lui caser leur morceau… Mais bon… C’est pas pire que le bourgeois qui vient tirer son coup en sortant de la messe… Salauds convenables… »

Hervé Le Corre, L’homme aux lèvres de saphir, Rivages/Noir, 2004, p. 74.

Lire la suite « L’homme aux lèvres de saphir »
Roman

Le gosse

Chronique de Le gosse, de Véronique Olmi.

« Et il reste dans ce monde opaque où rien ni personne ne ressemble à ce qu’il connait. C’est une vie sans parole, dédiée au travail, comme si la terre les commandait tous, exigeait leur présence depuis les premières heures du jour jusqu’à la disparition du soleil. »

Véronique Olmi, Le gosse, Éditions Albin Michel, 2022, p.56.

Lire la suite « Le gosse »
Essai, Témoignages

18.3 Une année à la PJ

Chronique de 18.3 Une année à la PJ, de Pauline Guéna.

« Le siège de la PJ est une ruche installée sur quatre étages au-dessus du commissariat qui occupe le rez-de-chaussée. Au deuxième, c’est la direction, portes fermées, les services administratifs, le poste de répartition des saisines – où l’on n’entre pas sans sonner -, des secrétaires et une grande salle de réunion aujourd’hui aménagé en PC de crise. »

Pauline Guéna, 18.3 Une année à la PJ, Folio, 2021, p. 19.

Lire la suite « 18.3 Une année à la PJ »
Aventures, Bandes dessinées, Historiques

La fille de l’Exposition universelle – T. 1 Paris 1855

Chronique de La fille de l’Exposition universelle – T. 1 Paris 1855, de Jack Manini et Étienne Willem.

« Je vais leur faire partager ma passion pour le vin de Bordeaux. J’ai établi une carte des vignobles avec le syndicat des soutiers bordelais, une liste des 79 meilleurs crus de la région, 58 rouges et 21 blancs que pourront goûter les visiteurs… »

Jack Manini et Étienne Willem, La fille de l’Exposition universelle – T. 1 Paris 1855, Bamboo Édition, 2018, p. 15.

Lire la suite « La fille de l’Exposition universelle – T. 1 Paris 1855 »
Historiques

Madame de Staël

Chronique de Madame de Staël, de Michel Winock.

« Cet échec a laissé sa marque dans le cœur de Germaine de Staël. Un échec comme il en était question dans les romans de l’époque : la société contre l’amour ; l’amour-propre contre la passion. »

Michel Winock, Madame de Staël, Éditions Fayard, 2010, p. 343.

Lire la suite « Madame de Staël »
Biographies & autobiographies, Roman

Petite

Chronique de Petite, de Edward Carey.

« – Je suis la servante. Et je plante les cheveux.

– Je viens vous proposer une place comme maître de sculpture auprès de Sa Majesté Madame Élisabeth de France, annonça-t-il. Avec un temps de mise à l’essai. Seriez-vous disposée à accepter ?

Les mots refusaient de monter jusqu’à ma bouche.

– Seriez-vous disposée ? insista ce monsieur.

C’est tout juste si j’arrivais à respirer. Alors j’ai hoché la tête. »

Edward Carey, Petite, Le cherche-midi, 2021, p. 253.

Lire la suite « Petite »
Drame

Disparaître

Chronique de Disparaître, de Mathieu Menegaux.

« Esther n’a pas ouvert la bouche. Elle essaie de se donner une contenance, mais se tord les mains au point de se faire mal. Les jointures blanchissent. Des larmes coulent. Depuis qu’Étienne a commencé son monologue, une faille s’est ouverte en elle. Chaque mot d’Étienne élargit un peu plus cette fissure. »

Mathieu Menegaux, Disparaître, Éditions Points, 2021, p. 179.

Lire la suite « Disparaître »
Bandes dessinées, Roman graphique

Gainsbourg (vie héroïque) Journal d’un tournage

Chronique de Gainsbourg (vie héroïque) Journal d’un tournage, de Mathieu Sapin.

« La « gueule ». Pendant ce temps, à l’étage, l’équipe DDT (effets spéciaux) termine le maquillage de la gueule. La gueule est le double monstrueux de Serge Gainsbourg : un démon intérieur qui dialogue avec lui. On dirait une grande marionnette. C’est la première fois que les gens le voient en vrai. »

Mathieu Sapin, Gainsbourg (vie héroïque) Journal d’un tournage, Éditions Delcourt, 2021, p. 62.

Lire la suite « Gainsbourg (vie héroïque) Journal d’un tournage »
Historiques, Roman

Le Stradivarius de Goebbels

Chronique de Le Stradivarius de Goebbels, de Yoann Iacono.

« Comme dans les camps d’extermination nazis, des unités spéciales japonaises mènent des expériences sur des humains. La plus célèbre est l’Unité 731 dirigée par Shiro Ishii où, à son arrivée, chaque détenu se voit attribuer un numéro et perd son statut d’homme. Ces cobayes vivants sont appelés marutas, billot de bois, ou bûche en japonais, car les paysans locaux sont censés croire que ce camp est une gigantesque scierie où sont livrés des stères de bois. Ces bûches sont des humains. Les expériences portent sur le choléra, le typhus et la peste. […] Quand un détenu survit à une expérience, il est soumis à une autre jusqu’à ce que mort s’ensuive. »

Yoann Iacono, Le Stradivarius de Goebbels, Slatkine & Cie, 2021, p. 18.

Lire la suite « Le Stradivarius de Goebbels »