Policiers, Roman noir

Chambres froides

Chronique de Chambres froides, de Philip Kerr.

« Elle [la responsable du service des experts scientifiques] se dirigea vers l’arrière de la voiture, me bousculant au passage. Elle s’exprimait de façon tellement dure et désagréable que je ne fus pas du tout étonné de découvrir qu’elle portait le même parfum que mon ex-femme. D’un coup de coude, Tchelaieva repoussa le photographe de la milice et nous présenta le contenu du coffre d’un geste indifférent de sa main gantée de caoutchouc. »

Philip Kerr, Chambres froides, Éditions du masque, 2022, p. 45.

Lire la suite « Chambres froides »
Policiers, Roman noir

Le bon père

Chronique de Le bon père, de Santiago Diaz.

« Quand les machines à sous avaient arrêté de lui procurer l’adrénaline dont elle avait besoin, la juge Almudena Garcia était passée à des drogues plus dures : courses de chevaux, roulette, paris sportifs… Jusqu’à ce qu’elle ait trouvé quelque chose qui assouvisse toutes ses envies : le poker. Elle n’avait jamais aimé les cartes, mais ce jeu-là l’avait captivée d’emblée. »

Santiago Diaz, Le bon père, Le cherche midi, 2022, p. 65.

Lire la suite « Le bon père »
Policiers, Roman noir, Thrillers

Intensité

Chronique de Intensité, de Dean Koontz.

« Mais les rêves agréables ne duraient jamais, et les cauchemars la réveillaient régulièrement, la mettant face à des paysages inconnus, lui donnant envie de voyager sans jamais plus s’arrêter. La route était une promesse de paix, mais les destinations, toujours infernales. »

Dean Koontz, Intensité, Éditions Archipoche, 2022, p. 75-76.

Lire la suite « Intensité »
Aventures, Espionnage, Roman noir, Thrillers

The Gray Man

Chronique de The Gray Man, de Mark Greaney.

« – Ça pourrait être pire. La lame a traversé le muscle, ça saigne mais je m’en remettrai avec du sang O+. Si vous pouvez m’aider, je repars après. Pour le dérangement, Fitzroy saura se montrer généreux avec vous et avec le docteur.

– Monsieur, vous ne m’avez pas écoutée ? Je travaille avec des chiens !

Il ferma les paupières, paru perdre conscience mais se reprit et dit :

– Vous n’avez qu’à m’imaginer avec des poils. »

Mark Greaney, The Gray Man, Éditions de L’Archipel, 2022, p. 323.

Lire la suite « The Gray Man »
Policiers, Roman noir, Thrillers

Les démoniaques

Chronique de Les démoniaques, de Mattias Köping.

« Ils reprennent en chœur :

« Joyeux anniversaire, salope ! Joyeux anniversaire, salope ! Joyeux anniversaire, salope ! Joyeux anniversaire ! »

Ils l’ont encerclée, hilares, à poil. Ils sont tous là, son père, son oncle, Simplet, Waldberg, Delveau, Beloncle. Elle est à quatre pattes au milieu de la meute, fragile et nue, déchirée de sanglots. Son père la maintient par les cheveux. Elle s’appelle Kimy. Ce soir, on fête ses quinze ans. »

Mattias Köping, Les démoniaques, La mécanique générale, 2016, p. 9.

Lire la suite « Les démoniaques »
Policiers, Roman, Roman noir

Une vérité changeante

Chronique de Une vérité changeante, de Gianrico Carofiglio.

« Fenoglio soupira. Ce garçon lui faisait de la peine. Cela pouvait arriver, même avec des gens soupçonnés de crimes graves. Cependant, cette fois-ci, ce sentiment était plus fort encore. D’un côté, il était clair que le jeune ne disait pas la vérité, et qu’ils avaient sans doute trouvé la bonne personne. De l’autre, il y avait quelque chose qui ne le convainquait pas. Qui ne cadrait pas. »

Gianrico Carofiglio, Une vérité changeante, Slatkine & Cie, 2022, p. 48.

Lire la suite « Une vérité changeante »
Policiers, Roman noir, Thrillers

Les anges de Babylone

Chronique de Les anges de Babylone, de Ghislain Gilberti.

« Tous les revendeurs du gang mis au tapis, à la même heure, la même nuit. Une frappe coordonnée, précise, sans pitié ; cette attaque a été aussi violente que rapide, le temps d’un battement de cils. Puis le calme est revenu, comme si rien ne s’était passé. »

Ghislain Gilberti, Les anges de Babylone, Cosmopolis, 2019, p. 91.

Lire la suite « Les anges de Babylone »
Drame, Roman, Roman noir

Des îles et des chiens

Chronique de Des îles et des chiens, de Sylvia Cagninacci.

« Les yeux de maman se sont mouillés. Sous l’effet des larmes qui restaient accrochées à ses cils, son regard s’est agrandi. Il est devenu intense, incandescent. Elle a passé son bras autour de la taille de papa. Elle a levé la tête vers lui sans un mot. Et j’ai compris qu’elle avait attendu qu’il fasse le premier pas. Elle voulait être reconquise ! Les femmes, pas facile de les suivre. »

Sylvia Cagninacci, Des îles et des chiens, Éditions In8, 2022, p. 31.

Lire la suite « Des îles et des chiens »
Policiers, Roman noir

Par les rafales

Chronique de Par les rafales, de Valentine Imhof.

« Une femme toute écrite, un femme-livre, tout droit sorti d’une BD de Bilal, couverte d’un texte dense, calligraphié en lettres minuscules, à la manière d’un manuscrit médiéval, sans ponctuation, ni apostrophe, ni accent, un texte dont on ne peut distinguer ni le début ni la fin, qui serpente en une ligne têtue sur tout le haut de son corps, sur ses fesses et sur ses cuisses. »

Valentine Imhof, Par les rafales, Éditions du Rouergue, 2019, p. 76.

Lire la suite « Par les rafales »
Drame, Policiers, Roman noir

Les cancrelats, à coups de machette

Chronique de Les cancrelats, à coups de machette, de Frédéric Paulin.

« – Des types ont chargé les gens qui voulaient rentrer dans l’aéroport, explique-t-il d’une voix brisée. Ils avaient des sabres ou des machettes. Tout le monde s’est enfui. Il y avait des casques bleus au bout de la rue, ils n’ont rien fait.

Girard et le capitaine Sauvée s’approchent des grilles et regardent quelques instants les cadavres dans la rue. Trois femmes et un adolescent. Les deux caporaux discutent avec les soldats français, les félicitent de leur calme peut-être, leur explique sans doute que la France n’a pas à s’interposer entre les belligérants, que la situation est plus compliquée qu’il n’y paraît. »

Frédéric Paulin, Les cancrelats, à coups de machette, Éditions Goater, 2018, p. 70.

Lire la suite « Les cancrelats, à coups de machette »