Roman, Témoignages

Girl

Chronique de Girl, de Edna O’Brien.

« – Je rentre à la maison, Rebeka, ai-je lâché, il le fallait.

– Ils te rejetteront… Ils te flanqueront dehors, dit-elle d’une voix laide et méchante. »

Edna O’Brien, Girl, Sabine Wespieser Éditeur, 2019, p. 161.

Lire la suite « Girl »

Roman

Dévorer le ciel

Chronique de Dévorer le ciel, de Paolo Giordano.

« Je dis :

– Tu ne t’en rends peut-être pas compte maintenant. Mais dans cinq, dix ou vingt ans, peu importe, tu finiras par ressentir l’absence de ce que je t’ai enlevé et tu me détesteras. Parce que je t’aurai gâché la vie.

– Tu délires, Teresa. C’est la déception qui parle à ta place. Rentre à la maison et repose-toi. Nous ferons un autre voyage, une autre tentative. »

Paolo Giordano, Dévorer le ciel, Éditions du Seuil, 2019, p. 259.

Lire la suite « Dévorer le ciel »

Aventures, Bandes dessinées, Drame

Shi – T.3 Revenge !

« J’aurais tellement aimé tuer Jennifer de mes propres mains ! Ma seule consolation commissaire Kurb, est de savoir que les flammes ont rendu au centuple à cette créature ce qu’elle m’a fait subir ! »

Zidrou & Homs, Shi – T.3 Revenge !, Dargaud, 2018, p.13.

Lire la suite « Shi – T.3 Revenge ! »

Drame, Policiers, Prix littéraires, Roman, Roman noir

Grossir le ciel

Chronique de Grossir le ciel, de Franck Bouysse.

« – On te dira qu’il faut prendre la vie comme elle vient… conneries… la vie, c’est elle qui te prend, sans te laisser le choix, et par les couilles, encore. Le temps qui passe fait que la mémoire s’use un peu, mais le problème, c’est qu’elle s’use pas sur les mauvaises choses qu’on a vécues, elle s’attarde plutôt sur les bonnes, plus tendres. C’est pas à toi que je vais l’apprendre. »

Franck Bouysse, Grossir le ciel, Le Livre de Poche, 2018, p. 179.

Lire la suite « Grossir le ciel »

Roman

Les prénoms épicènes

Chronique de Les prénoms épicènes, d’Amélie Nothomb

« Sois fière d’avoir aimé maman. La personne qui aime est toujours la plus forte. »

Amélie Nothomb, Les prénoms épicènes, Albin Michel, 2018, p. 152.

Lire la suite « Les prénoms épicènes »

Drame, Roman, Roman noir

Né d’aucune femme

« Les mots, ils me font sentir autrement, même enfermée dans cette chambre. Ils représentent la seule liberté à laquelle j’ai droit, une liberté qu’on peut pas me retirer, puisque personne, à part Génie, sait qu’ils existent. »

Franck Bouysse, Né d’aucune femme, La manufacture de livres, 2019, p. 233.

Lire la suite « Né d’aucune femme »

Drame, Roman noir

La vraie vie

« Le rapprochement entre mon père et mon frère renforçait mon sentiment d’isolement. Ma relation avec Gilles était foutue tant que je n’aurais pas changé le passé. Et je savais que je ne pouvais pas espérer de proximité avec mon père parce que j’étais une fille… »

Adeline Dieudonné, La vraie vie, L’Iconoclaste, 2018, p. 118.

Lire la suite « La vraie vie »
Policiers, Roman noir, Thrillers

Horrora borealis

« Face à ce chaos, un jeune chanteur du groupe Michigang voulut bondir sur Walker pour tenter de le maîtriser. Mal lui en prit de vouloir jouer les héros. Le canon fumant se retourna contre lui et un nouveau coup de feu claqua. Le projectile atteignit sa cible au front, traversa le crâne, fit voler la casquette et pulvérisa les chairs, les os et la matière cérébrale, avant de se perdre dans le néant. »

Nicolas Feuz, Horrora borealis, Le livre de poche, 2018, p. 127-128.

Lire la suite « Horrora borealis »

Drame, Roman, Roman noir

Un fils parfait

« Il m’a prise dans ses bras et nous avons fait l’amour ce soir-là. J’en suis encore poisseuse et j’ai chaque jour honte d’avoir cédé à ses avances quoi, deux heures après que ma fille m’avait prévenue que son père était un malade, un pervers, un détraqué. Je ne l’ai pas crue, et j’ai couché avec le diable. Le pacte germano-soviétique, juste après Munich. Je ne me le pardonnerai jamais. »

Mathieu Menegaux, Le fils parfait, Éditions Points, 2018, p.54.

Lire la suite « Un fils parfait »

Drame, Roman

Vers la beauté

« Plusieurs fois, il lui avait dit qu’il n’aurait pas pu faire le trajet sans elle. Cela la rendait heureuse ; elle voulait être utile à cet homme. Elle voulait le suivre dans l’ombre, et elle voulait le suivre dans la lumière. »

David Foenkinos, Vers la beauté, Gallimard, 2018, p. 62.

Lire la suite « Vers la beauté »