Drame, Psychologique, Roman noir

Et toujours les Forêts

Chronique de Et toujours les Forêts, de Sandrine Collette.

« Dévasté.

Y avait-il un autre mot ?

Corentin s’était assis à côté d’Albane, à côté des autres. Comme eux, il contemplait.

Mais contempler quoi ?

Tout ce qui était vif était devenu cendres.

Tout ce qui existait était détruit.

Tout n’était que silhouette noires et atrophiées et brûlées – les immeubles, les arbres, les voitures.

Les hommes. »

Sandrine Collette, Et toujours les Forêts, Éditions JC Lattès, 2020, p. 70.

Lire la suite « Et toujours les Forêts »

Drame, Roman noir

Juste après la vague

« Et la mère avait tout compris, comme s’il s’en doutait, parce qu’à ce moment-là elle posa sur lui un regard de feu, haine et désespoir mêlés, un regard qui l’accusait définitivement – et elle murmura, comme si c’était lui, rien que lui, comme si tout était sa faute, la mer, la tempête et le malheur :

– Qui vas-tu laisser ? »

Sandrine Collette, Juste après la vague, Le Livre de Poche, 2019, p. 32.

Lire la suite « Juste après la vague »

Drame, Roman noir

Les larmes noires sur la terre

« Alors voilà, Moe met les sacs dans la Peugeot, cale l’enfant sur le vieux velours quelques instants. Après, elle s’assied par terre, juste devant. Et elle se met à pleurer. Tout doucement ma fille, pour pas qu’on t’entende. Pour pas qu’on te voie. »

Sandrine Collette, Les larmes noires sur la terre, Le Livre de Poche, 2018, p.72.

Lire la suite « Les larmes noires sur la terre »
Ô grimoire en goguette, Non classé

Ô Grimoire en goguette acte 1

Ce weekend, les Ô Grimoiriens étaient à quai. À quai ? Mais lequel ? Le Quai d’Orsay ? Non. Le Quai des Orfèvres ? Non plus. Au quai Branly ? Non, pas d’arts premiers pour nous. Quai des brumes ? « T’as d’beaux yeux, tu sais ! ». Non, rien de tout cela, nous étions à Lyon, à Quais du Polar ! Lire la suite « Ô Grimoire en goguette acte 1 »