Drame, Psychologique, Roman noir

Et toujours les Forêts

Chronique de Et toujours les Forêts, de Sandrine Collette.

« Dévasté.

Y avait-il un autre mot ?

Corentin s’était assis à côté d’Albane, à côté des autres. Comme eux, il contemplait.

Mais contempler quoi ?

Tout ce qui était vif était devenu cendres.

Tout ce qui existait était détruit.

Tout n’était que silhouette noires et atrophiées et brûlées – les immeubles, les arbres, les voitures.

Les hommes. »

Sandrine Collette, Et toujours les Forêts, Éditions JC Lattès, 2020, p. 70.

Lire la suite « Et toujours les Forêts »

Aventures, Fantastiques, Prix littéraires

Cygnis

« Toi et moi, nous avons perdu la capacité de croire ces récits à force de traverser le monde. On a entendu tellement d’histoires qu’elles s’accumulent et perdent de leur sens. Nous sommes trop conscients des hommes qui les ont inventées. Mais pour ceux de Méandre, pour les troglodytes qui vivent dans les cavernes de Sinna, pour tous les habitants des villages que nous avons croisés, les croyances permettent de ne pas oublier qu’il s’est produit quelque chose de terrible il y a longtemps. Chacun a gardé au fond de lui les peurs de ses ancêtres et il tente de les conjurer. »

Vincent Gessler, Cygnis, Librairie l’Atalante, 2010, p. 54.

Lire la suite « Cygnis »

Fantastiques

Les faucheurs sont des anges

« Le centre-ville, envahi, offre un spectacle grotesque. Certains déambulent par deux ou trois, parfois main dans la main comme des amants, ils avancent d’un pas lourd et lent, la poitrine couverte de sang séché, et trébuchent sur les vestiges osseux de cadavres déjà consommés. Leurs gestes sont dénués de sens, mais ils semblent prêter l’oreille, avec un instinct primitif, à leur vie antérieure. »

Alden Bell, Les faucheurs sont des anges, Folio SF, 2013, p. 95.

Lire la suite « Les faucheurs sont des anges »