Drame, Historiques, Roman noir, Témoignages

HS 7244

Chronique de HS 7244, de Lorraine Letournel Laloue.

« – Vous pervertissez nos enfants, salissez l’humanité. Je vais reprendre les paroles de notre cher député pour t’expliquer les choses… « Quand une infection sévit, la grippe par exemple, elle s’empare d’un continent entier, et les pays qui ne veulent pas être contaminés par cette infection font des campagnes de vaccination… » Joli, non ? C’est pourquoi notre puissant pays a mis en place ces traques massives. Pour trouver un vaccin qui protégerait notre population de votre mal. Ton président, celui de ta chère République, a ouvert les portes de l’enfer en légalisant vos pratiques démoniaques. »

Lorraine Letournel Laloue, HS 7244, Éditions Belfond, 2019, p. 262.

Lire la suite « HS 7244 »

Biographies & autobiographies, Drame, Témoignages

Le consentement

Chronique de Le consentement, de Vanessa Springora.

« À quatorze ans, on n’est pas censée être attendue par un homme de cinquante ans à la sortie de son collège, on n’est pas supposée vivre à l’hôtel avec lui, sa verge dans la bouche à l’heure du goûter. De tout cela j’ai conscience, malgré mes quatorze ans, je ne suis pas complètement dénuée de sens commun. De cette anormalité, j’ai fait en quelque sorte ma nouvelle identité. »

Vanessa Springora, Le consentement, Éditions Grasset, 2020, p. 112-113.

Lire la suite « Le consentement »

Biographies & autobiographies, Témoignages

L’aube à Birkenau

Chronique de L’aube à Birkenau, de Simone Veil & David Teboul.

« Quand on vous a traitée comme de la viande, il est très difficile de se convaincre qu’on est resté un être humain. Là était le combat que nous menions. Le combat le plus difficile. Nous avions faim, nous avions soif, nous avions sommeil. J’ai terriblement souffert du manque de sommeil. Quand on reste des jours sans dormir, on ne sait plus où on est, on ne s’oriente plus. Le sentiment qui domine est celui d’un corps humilié. Mais nous étions trois, cela nous préservait. Nous nous soutenions sans cesse. »

Simone Veil & David Teboul, L’aube à Birkenau, Éditions Les Arènes, 2019, p. 88-89.

Lire la suite « L’aube à Birkenau »

Essai, Psychologique, Témoignages

Où vont les fils ?

Chronique de Où vont les fils ?, de Olivier Frébourg.

« Dans mon enfance, le magasin où allait ma mère pour des cadeaux de naissance se trouvait dans le centre-ville à côté du magasin de jouets Le Dauphin et du cinéma Le Royal. Les trois ont disparu comme la librairie La Licorne. Les commerces sont désormais des parallélépipèdes métalliques, dans des zones périurbaines. Ce décentrage est aussi celui de ma génération. Nous sommes les enfants des ronds-points, tournant autour de la verticalité sans nous y accrocher. »

Olivier Frébourg, Où vont les fils ?, Mercure de France, 2019, p. 14.

Lire la suite « Où vont les fils ? »

Roman, Témoignages

Girl

Chronique de Girl, de Edna O’Brien.

« – Je rentre à la maison, Rebeka, ai-je lâché, il le fallait.

– Ils te rejetteront… Ils te flanqueront dehors, dit-elle d’une voix laide et méchante. »

Edna O’Brien, Girl, Sabine Wespieser Éditeur, 2019, p. 161.

Lire la suite « Girl »

Biographies & autobiographies, Espionnage, Historiques, Témoignages

Mémoires de Guerre – T.1 L’Appel 1940-1942

«Malgré tout, je suis convaincu qu’en d’autres temps, le maréchal Pétain n’aurait pas consenti à revêtir la pourpre de l’abandon national. Je suis sûr, en tout cas, qu’aussi longtemps qu’il fut lui-même il eût repris la route de la guerre dès qu’il put voir qu’il s’était trompé, que la victoire demeurait possible, que la France y aurait sa part. Mais hélas ! Les années par-dessous l’enveloppe avaient rongé son caractère. L’âge le livrait aux manœuvres de gens habiles à se couvrir de sa majestueuse lassitude. La vieillesse est un naufrage. Pour que rien ne nous fût épargné, la vieillesse du maréchal Pétain allait s’identifier avec le naufrage de la France.»

Charles de Gaulle, Mémoires de Guerre – T.1 L’Appel 1940-1942, Le Livre de Poche Historique, PLON 1954, p. 79.

Lire la suite « Mémoires de Guerre – T.1 L’Appel 1940-1942 »

Biographies & autobiographies, Historiques, Témoignages

Mémoires de Louis XIV ou le Métier de roi

« Et sur ce sujet, mon fils, de peur qu’on ne veuille vous imposer quelque fois par les beaux noms d’Empire romain, de César ou de successeur de ces grands empereurs, dont nous tirons nous-mêmes notre origine, je me sens obligé de vous faire remarquer combien les empereurs d’aujourd’hui sont éloignés de cette grandeur dont ils affectent les titres. »

Louis XIV, Mémoire de Louis XIV ou le Métier de roi, Éditions Tallandier, 2007, p. 92.

Lire la suite « Mémoires de Louis XIV ou le Métier de roi »

Bandes dessinées, Témoignages

Paroles d’honneur

« Des cours primaires de l’école publique jusque dans les madrasa coraniques, on dit « Craignez Dieu, sinon vous n’êtes pas un bon musulman ». Dans ce contexte, il est évident qu’on a aussi peur de la sexualité. Il faut complètement revoir la façon d’éduquer les filles et les garçons, et leur enseigner la religion comme une éthique de libération, d’émancipation plutôt que comme une morale rigoriste et sans nuances. »

Leïla Slimani, Laetitia Coryn, Paroles d’honneur, Les Arènes BD, 2017, p. 45.

Lire la suite « Paroles d’honneur »

Biographies & autobiographies, Témoignages

Mon suicide

« Les richesses sociales sont limitées en quantité ; le travail est fatigant ; l’être humain est condamné à vieillir et à s’affaiblir. Cela, on ne le changera pas. Ces trois conditions expliquent les convoitises du Pauvre et les précautions que prend le Riche pour que son coffre-fort ne soit pas ouvert avec effraction. Elles expliquent les lois que les hommes ont faites pour qu’il y ait dans la société un ordre durable. »

Henri Roorda van Eysinga, Mon suicide, Éditions de l’Aire, 1992, p. 21.

Lire la suite « Mon suicide »

Citation, Témoignages

Militaires en verve

« Un comte allemand : « Les Français se battent pour le butin, tandis que les Allemands ne veulent que la gloire. »

René Duguay-Trouin : « Oui Monsieur le comte, nous nous battons chacun afin de conquérir ce qui nous manque. »

Dialogue entre René Duguay-Trouin (1673-1736,  capitaine-corsaire) et un comte allemand. Ce dialogue a également été prêté à Robert Surcouf. »

Militaires en verve, Éditions Pierre de Taillac, 2017, p. 55.

Lire la suite « Militaires en verve »