Biographies & autobiographies, Drame, Historiques

Le procès de Spinoza

Chronique de Le procès de Spinoza, de Jacques Schecroun.

« – Dans ce sens que la compétition aboutit à l’exclusion de l’autre, à son élimination, voire à son extermination, alors que la collaboration et la coopération, tout en permettant de coexister les uns avec les autres, enrichit les sciences, les arts et les métiers.

Jacques Schecroun, Le procès de Spinoza, Éditions Albin Michel, 2021, p. 75.

Lire la suite « Le procès de Spinoza »
Drame

Disparaître

Chronique de Disparaître, de Mathieu Menegaux.

« Esther n’a pas ouvert la bouche. Elle essaie de se donner une contenance, mais se tord les mains au point de se faire mal. Les jointures blanchissent. Des larmes coulent. Depuis qu’Étienne a commencé son monologue, une faille s’est ouverte en elle. Chaque mot d’Étienne élargit un peu plus cette fissure. »

Mathieu Menegaux, Disparaître, Éditions Points, 2021, p. 179.

Lire la suite « Disparaître »
Bandes dessinées, Drame

Little Tulip

Chronique de Little Tulip, de François Boucq & Jerome Charyn.

« Ces dessins ne sont pas assez travaillés, recommence-moi tout ça. Prouve-moi ton amour du dessin ! Sois à la hauteur de ton ambition. Si tu veux que le dessin se donne à toi, tu dois te donner à lui sans retenue, comme un forcené ! »

François Boucq & Jerome Charyn, Little Tulip, Éditions Le Lombard, 2014, p. 39.

Lire la suite « Little Tulip »
Drame, Roman, Thrillers

Tempête Yonna

Chronique de Tempête Yonna, de Cyril Herry.

« Il y aurait eu de quoi écrire un livre, sans le moindre doute, au sujet de Braconne, mais qui donc serait parvenu à le lire jusqu’au bout, hormis ceux qui avaient vécu là ? Il n’y aurait sûrement pas eu grand-chose de palpitant à découvrir au fil des pages. Rien de bien remarquable. Des anecdotes, un peu d’amour, de la rancœur, beaucoup d’orgueil. Rien de moins ordinaire et d’humain. C’était un village qu’on oubliait aussitôt après l’avoir traversé. Pour quelle raison l’avait-on fait, d’ailleurs ? Sans doute était-ce une erreur d’itinéraire. Un moment d’inattention. Du temps perdu.

Il n’y avait rien à voir à Braconne.

Yonna et Saul l’avaient tout de suite compris : il y avait tout à y faire. »

Cyril Herry, Tempête Yonna, Éditions In8, 2021, p. 23.

Lire la suite « Tempête Yonna »
Drame, Historiques, Roman

Miroir de nos peines

Chronique de Miroir de nos peines, de Pierre Lemaitre.

« Je suis en fait votre demi-sœur. Nous avons la même mère. Et j’ai des informations très importantes à vous communiquer sur les conditions de votre naissance et de votre enfance. J’ai surmonté pas mal de difficultés pour vous trouver et les circonstances actuelles ne sont guère propices à des retrouvailles. »

Pierre Lemaitre, Miroir de nos peines, Éditions Albin Michel, 2020, p. 365.

Lire la suite « Miroir de nos peines »
Drame, Roman

Ces orages-là

Chronique de Ces orages-là, de Sandrine Collette.

« À son signal, elle se mettait à courir. Le coeur affolé par les trois heures à venir – trois heures d’une fuite éperdue dans la nuit trop noire, trois heures à tenir, car c’était de cela qu’il s’agissait, elle ne devait pas être prise avant quatre heures du matin, c’était cela le jeu, il la laissait partir quinze minutes avant de se lancer derrière elle, elle savait qu’il mentait, il se jetait à sa poursuite bien plus tôt que ça, elle entendait ses pas l’accompagner sur les feuilles du sous-bois. »

Sandrine Collette, Ces orages-là, Éditions JC Lattès, 2021, p. 120.

Lire la suite « Ces orages-là »
Drame, Prix littéraires, Roman

Betty

Chronique de Betty, de Tiffany McDaniel.

« Quand j’étais petite, je croyais qu’être Cherokee signifiait être reliée à la lune, comme un éclat de lumière qui s’en déroulait au bout d’un fil. »

Tiffany McDaniel, Betty, Editions Gallmeister, 2020, p. 24.

Lire la suite « Betty »
Aventures, Drame, Historiques

Ceux du fleuve

Chronique de Ceux du fleuve, de Marie-Laure de Cazotte.

« – La Vendée n’est plus dans la Vendée… c’est le sol lui-même qu’il faut combattre aujourd’hui si l’on veut y enlever pour jamais le monstre des discordes civiles… que des cendres et des cadavres. La Convention nationale décrète que le département ci-devant appelé de la Vendée se nommera désormais Vengé… On n’a point assez incendié dans la Vendée : la première mesure à prendre est d’y envoyer une armée incendiaire. Il faut que pendant un an nul homme, nul animal, ne trouve de subsistance sur ce sol. »

Marie-Laure de Cazotte, Ceux du fleuve, Éditions Albin Michel, 2020, p. 223-224.

Lire la suite « Ceux du fleuve »
Drame, Psychologique, Roman noir

Disparaître ici

Chronique de Disparaître ici, de Kelsey Rae Dimberg.

« Ayant pris l’habitude de de déformer la vérité, d’inventer, d’omettre, de taire et de prétendre, je croyais savoir déjouer le mensonge. Peut-être qu’Iris avait une histoire avec Philip, qu’ils avaient couché ensemble, peut-être même plusieurs fois, mais je ne gobais pas une minute la love-story. »

Kelsey Rae Dimberg, Disparaître ici, le cherche midi, 2020, p. 119.

Lire la suite « Disparaître ici »
Drame, Policiers

Les protégés de Sainte Kinga

Chronique de Les protégés de Sainte Kinga, de Marc Voltenauer.

« Les croyances et les convictions étaient pour lui les principaux dangers qui guettaient l’humanité. Persuadé de détenir la vérité, chacun s’enlisait dans ses propres certitudes, renforçant ainsi sa propre ignorance. Hugo aimait bien la sentence socratique, « Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien ». Reconnaître son ignorance comme postulat de base était l’attitude nécessaire pour s’ouvrir à une quête du savoir intelligente et demeurer critique à l’égard de soi-même.

Pour Hugo, les membres du Bloc identitaire suisse illustraient à merveille le concept de savants ignorants qui pensaient tout savoir. Plus ils s’enfermaient dans leurs convictions, plus leur ignorance des choses de ce monde se renforçait. »

Marc Voltenauer, Les protégés de Sainte Kinga, Slatkine & Cie, 2020, p. 379.

Lire la suite « Les protégés de Sainte Kinga »