Drame, Historiques, Roman

Berlin requiem

Chronique de Berlin requiem, de Xavier-Marie Bonnot.

« Berlin. Mars 1946.

Le cinéma aux armées, aux militaires américains envoyés en Allemagne :

Vous verrez de beaux paysages, ne les laissez pas vous tourner la tête. Vous êtes dans un pays ennemi.

Le parti nazi est peut-être dissous mais la façon de penser nazie, le dressage nazi et la tricherie nazie demeurent.

Quelque part dans cette Allemagne, il existe deux millions d’officiers, tous ex-nazis. Ils n’ont plus de pouvoir, mais ils sont toujours là et ils réfléchissent à demain.« 

Xavier-Marie Bonnot, Berlin requiem, Éditions Plon, 2021, p. 252.

Lire la suite « Berlin requiem »
Historiques, Roman

Hiver 1814

Chronique de Hiver 1814, de Michel Bernard.

« On murmurait autour de lui, on confiait ses doutes aux amis fiables. Il continuait d’impressionner, mais ne surprenait plus ; on continuait de redouter son regard, mais sa voix ne glaçait plus. Le doute chassait la crainte. »

Michel Bernard, Hiver 1814, Éditions de la Table Ronde, 2021, p. 12-13.

Lire la suite « Hiver 1814 »
Aventures, Drame, Roman, Roman noir

Le paradis des vauriens

Chronique de Le paradis des vauriens, de Wendall Utroi.

« Elle tenta bien de discuter avec son garçon mais les mots semblaient vides de sens. Li ne s’expliquait pas ce qu’on lui reprochait, les autres n’étaient rien que des tas de viande qui grouillaient sous ses yeux et qui se donnaient le droit de le juger, de l’insulter, de le malmener. Ne pas leur répondre revenait à lur accorder du crédit et Hugo préférait se battre contre plus grand, quitte à perdre, plutôt que de baisser pavillon. »

Wendall Utroi, Le paradis des vauriens, Slatkine & Cie, 2021, p. 97.

Lire la suite « Le paradis des vauriens »
Drame, Roman

Le syndrome de Beyrouth

Chronique de Le syndrome de Beyrouth, d’Alexandre Najjar.

« Pour mon père Sélim, être grec-orthodoxe était un titre de noblesse, dont il était fier. À ses yeux, cette communauté, qui avait subi toutes sortes de persécutions, notamment en Grèce, était composée de « battants » – d’où sa volonté de nous voir combatifs dans la vie et animés par la foi. »

Alexandre Najjar, Le syndrome de Beyrouth, Éditions Plon, 2021, p. 28.

Lire la suite « Le syndrome de Beyrouth »
Historiques, Roman

La chambre des dupes

Chronique de La chambre des dupes, de Camille Pascal.

« Jamais Louis ne s’était trouvé face à une telle résistance ; il se consumait, elle s’éventait, il se désespérait, elle souriait, il grondait, elle pouffait. La jeune femme n’abandonnait même pas le bout d’un téton, car elle avait d’abord des exigences qu’elle entendait voir satisfaites avant de satisfaire à celles du roi. »

Camille Pascal, La chambre des dupes, Éditions Plon, 2020, p. 114.

Lire la suite « La chambre des dupes »
Historiques, Roman

La fabrique des souvenirs

Chronique de La fabrique des souvenirs, de Clélia Renucci.

« Dans son désespoir, il s’en était persuadé, tant que la mort d’Oriane ne serait révélée à personne, elle resterait en vie. Le désir de découvrir de nouveaux souvenirs se rattachant à elle et aux camps l’obsédait. Si sa conscience se refusait à accepter la vérité, son inconscient, lui, n’en doutait plus et c’était la raison pour laquelle son équilibre mental vacillait. Instable, il souffrait sans répit. »

Clélia Renucci, La fabrique des souvenirs, Éditions Albin Michel, 2021, p. 236.

Lire la suite « La fabrique des souvenirs »
Aventures, Historiques, Roman

La nuit des aventuriers

Chronique de La nuit des aventuriers, de Nicolas Chaudun.

« – Mais pas à n’importe quel prix ! Je suis la voix du peuple, pas son bourreau ! Je ne m’empare du pouvoir que pour lui redonner sa dignité.

– Le peuple de Paris ne veut pas qu’on lui donne. Il veut prendre. Prendre des libertés et non en recevoir ; prendre des palais et non y être convié… L’ordre et la prospérité ne peuvent tolérer cette impudence.

– J’entends démontrer le contraire. »

Nicolas Chaudun, La nuit des aventuriers, Éditions Plon, 2021, p. 164.

Lire la suite « La nuit des aventuriers »
Aventures, Drame, Roman

Mémoire de soie

Chronique de Mémoire de soie, de Adrien Borne.

« La Mère et ses intentions ravageuses sont allées trouver ces gendarmes au lendemain de l’incendie de la magnanerie, portant de grands récits, sur l’autel du danger pour un enfant, pour une famille, pour un village. Elle s’était presque pomponnée pour l’occasion, se donnant des manières. Voulant paraître moins carnassière, elle n’en devenait que plus cruelle sous ses airs rafraîchis. »

Adrien Borne, Mémoire de Soie, Éditions JC Lattès, 2021, p. 156.

Lire la suite « Mémoire de soie »
Roman, Roman noir, Science-fiction

La riposte

Chronique de La riposte, de Jean-François Hardy.

« Je n’écoute pas vraiment le nom des molécules, je sais déjà qu’il va me faire un mauvais cocktail pour remplacer un seul bon médicament. Plus rien, presque, n’est importé. Les rares produits synthétiques de qualité, plus chers, sont réservés à ceux qui peuvent se les offrir. Pour les autres, il faut se contenter des dérivatifs fournis par l’État. Entre quotas et déremboursements progressifs, cela a au moins accéléré la sélection sociale. »

Jean-François Hardy, La riposte, Éditions Plon, 2021, p. 57.

Lire la suite « La riposte »
Drame, Roman

Mourir au monde

Chronique de Mourir au monde, de Claire Conruyt.

« Ce qui frappe et ne cesse de frapper Jeanne depuis son arrivée, c’est l’immobilité du couvent. La bâtisse est ancestrale, bien sûr, mais il y a autre chose. La promesse que rien ne s’effondrerait. La pierre est blanche, irrégulière mais solide. Les arbres du jardin, des platanes, des chênes et un sombre pin, sont robustes. Les colombes naissent, vivent et meurent, mais elles restent blanches. L’abeille d’hier est la même qu’aujourd’hui. Toutefois, rien n’est parfait. »

Claire Conruyt, Mourir au monde, Éditions Plon, 2021, p. 68.

Lire la suite « Mourir au monde »