Histoire, Historiques

Histoire militaire de la France – T.1 Des Mérovingiens au Second Empire

Chronique de Histoire militaire de la France – T.1 Des Mérovingiens au Second Empire, d’Hervé Drévillon & Olivier Wieviorka.

« Profondément enracinée dans la société, l’institution militaire, du reste, ne fut jamais exclusivement dédiée à des missions de guerre. »

Hervé Drévillon & Olivier Wieviorka, Histoire militaire de la France – T.1 Des Mérovingiens au Second Empire, Éditions Perrin, collection Tempus, 2021, p. 9.

Lire la suite « Histoire militaire de la France – T.1 Des Mérovingiens au Second Empire »
Histoire

Guerre et société à l’époque moderne

Chronique de Guerre et société à l’époque moderne, de Jean Chagniot.

« Cependant, malgré ses caractères spécifiquement français, l’armée de Louis XIV résultait d’une évolution décelable dans plusieurs autres pays d’Europe. Il semble y avoir eu un peu partout une « étatisation du fait militaire » et une « radicalisation de l’armée », mais rappelons que l’Espagne avait précédé dans cette voie des pays comme la France, l’Autriche et l’Angleterre, où la vénalité des charges militaires allait limiter longtemps l’emprise de l’administration civile sur la gestion des corps de troupe. »

Jean Chagniot, Guerre et société à l’époque moderne, PUF, 2001, p. 100.

Motivations initiales

Je suis en dernière ligne droite de ma thèse… Mes lectures du moment reflètent mes travaux de recherche ! J’ai décidé de vous parler de certains ouvrages scientifiques, mais en n’évoquant que ceux qui sont abordables pour le grand public.

Synopsis

Jean Chagniot se lance ici un défi de taille, celui de faire le point sur les travaux en histoire militaire à l’époque moderne. Ici, le lecteur trouvera des réponses sur des questions telles que la constitution d’une armée permanente, l’extinction de la cavalerie ou bien encore des comparaisons entre les états européens dans le domaine militaire. Bien plus qu’un livre parlant de batailles, cet ouvrage scientifique analyse brillamment l’impact du monde militaire sur les sociétés européennes modernes.

Avis

« Mais que diable allait-il faire dans cette galère ! », cette célèbre réplique des Fourberies de Scapin a envahi mon esprit lors de la rédaction de cette chronique ! Je devais penser que ma vie manquait de challenge en ce moment, donc j’ai ajouté un objectif à ma to do list, celui de désacraliser certains ouvrages scientifiques.

Comme nous tous, je comprends le lien fort qui unit une armée à son état – et réciproquement -, je sais également qu’au XXème siècle l’armée contribuait à la vitalité des villes dans lesquelles elle était présente – ne serait-ce qu’en regardant les débats que les fermetures de régiments ont provoqué -. Il est également assez évident que, lorsqu’un régiment est abrité dans une ville, l’économie de celle-ci en bénéficie ! Mais je pense en revanche que nous sommes beaucoup moins nombreux, en revanche, à avoir constaté à quel point l’armée façonne la ville dans son bâti et également dans la morphologie de l’espace urbain. Alors avec un œil historien, j’ai envie de vous prendre par la main et de vous montrer en quelques lignes pourquoi, dans l’Est de la France par exemple, le patrimoine militaire est si important…

Jean Chagniot nous offre ici une brillante et imposante synthèse de la guerre en Europe. Il a pris le parti d’analyser la guerre, l’armée et le monde militaire dans leur ensemble, pas uniquement à travers le prisme de l’histoire bataille mais en y mêlant à la fois l’économie, la justice et la démographie et, surtout, en soulignant les enjeux politiques. Il travaille donc à une histoire totale dans laquelle les différentes disciplines s’appuient les unes sur les autres pour s’expliquer et s’analyser. Bref, il ouvre une petite porte sur le fait – évident mais complexe – que la sphère militaire et la sphère civile ne sont pas hermétiques l’une à l’autre.

Ici, le lecteur comprendra les grandes évolutions de l’armée et la lente structuration du monde militaire. A l’aide d’exemple pointus et de chiffres précis, on assiste à la création/structuration de la sphère militaire mais aussi à la structuration de nos sociétés avec la mise en place de différentes réformes, institutions permettant d’encadrer et de professionnaliser l’armée. Eh oui cher lecteur, pendant de nombreux siècles, les rois de France ont fait appel à des étrangers pour grossir ses rangs et les hommes étaient licenciés à chaque fin de campagne. Bref, vous l’aurez compris, si Rome ne s’est pas construite un jour, il en est de même pour le monde militaire.

Entre héritage et mémoire, cet ouvrage scientifique offre des clés de compréhension sur des grandes questions sociétales ! Une référence de taille pour les historiens adeptes du fait militaire… mais pas uniquement !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

Aventures, Médiéval fantasy

L’appel des grands cors

Chronique de L’appel des grands cors, de Thibaud Latil-Nicolas.

« – Moi aussi. Et même si j’ignore exactement de quoi il s’agit, je reste persuadé que nous faisons le bon choix en allant là-bas. Nous n’avons de toute façon pas beaucoup d’autres options sur la table. La force des Chevauche-Brumes ne repose pas sur le nombre mais sur la maîtrise d’un art ancien que nous avions réussi à nous approprier grâce aux fragments d’obélisque. Il existe très certainement d’autres moyens de lutter que nous n’avons pas encore découverts. »

Thibaud Latil-Nicolas, L’appel des grands cors, Éditions Mnemos, 2021, p. 24.

Lire la suite « L’appel des grands cors »
Historiques, Roman

Une année folle

Chronique de Une année folle, de Sylvie Yvert.

« Qui a tort ? Qui a raison ? Où est la fidélité ? Auprès du roi qui prétend n’avoir jamais cessé de l’être depuis la mort de Louis XVII ou auprès de l’Empereur qui a abdiqué ? Chaque camp s’arroge l’incarnation du peuple, le monopole du patriotisme, de la liberté, et surtout de la discutable légitimité. Un partisan de Napoléon rappelle que les Français ont, depuis la Révolution, soutenu successivement la royauté, la Convention, la République, le Directoire, le Consulat, l’Empire, la Restauration : seule la volonté nationale compte ! Comment trancher ? »

Sylvie Yvert, Une année folle, Éditions Heloïse d’Ormesson, 2020, p. 125-126.

Lire la suite « Une année folle »

Historiques, Roman noir, Thrillers

1793

« Permets-moi de te le décrire, toi qui n’as pas eu le temps de le voir: ses membres ont été sectionnés durant une longue période. On a laissé chaque plaie cicatriser assez longtemps pour que le corps supporte l’amputation suivante. Des mois durant, il a été gardé quelque part, attaché à un lit. Il a sans doute appelé à l’aide, en vain, puisque sa langue a été tranchée. Il a sans doute tenter d’en finir, mais on ne lui a même pas laissé ses dents. Ni ses yeux. Peux-tu imaginer ça, Johan Gustav ?

Niklas Natt Och Dag, 1793, Sonatine Éditions, 2019, p. 110.

Lire la suite « 1793 »

Historiques

Napoléon Bonaparte : La nation incarnée

Chronique de Napoléon Bonaparte : La nation incarnée, de Nathalie Petiteau.

« Dès le coup d’État, Sieyès et les brumairiens ont compris que Bonaparte n’entend agir qu’à la première place, avec la plénitude des pouvoirs. Il est à contre-courant de l’histoire de la Révolution, mais il a la certitude d’agir selon les vœux de la nation, de savoir mieux que quiconque ce que le peuple français attend de son gouvernement. »

Nathalie Petiteau, Napoléon Bonaparte : La nation incarnée, Dunod Éditeur, 2019, p. 159.

Lire la suite « Napoléon Bonaparte : La nation incarnée »

Biographies & autobiographies, Historiques

Mémoires de Guerre – T.2 L’Unité 1942-1944

«Alors que des hommes et des femmes qui défendaient leur pays auront été, par dizaines de mille fusillés, par centaines de mille déportés dans des camps d’affreuse misère d’où il en reviendra bien peu, que des milliers de combattants des réseaux, des maquis, des groupes d’actions, considérés par l’ennemi comme en dehors des lois de la guerre, auront été abattus sur place, que d’innombrables meurtres, incendies, pillages, brutalités, auront en outre été commis, le tout à grand renfort de tortures et de trahisons et avec le concours direct de « ministres », fonctionnaires, policiers, miliciens, délateurs français ; alors que pendant des années, maints journaux, revues, livres, discours, auront prodigué les insultes à ceux qui se battent pour la France et les hommages à l’occupant…»

Charles de Gaulle, Mémoires de Guerre – T.2 L’Unité 1942-1944, Le Livre de Poche Historique, PLON, 1954, p. 217.

Lire la suite « Mémoires de Guerre – T.2 L’Unité 1942-1944 »

Drame, Historiques, Prix littéraires

Au revoir là-haut

« Édouard pointe du doigt un calcul qu’il a fait dans un coin de page : 30 000 monuments x 10 000 francs = 300 millions de francs. »

Pierre Lemaitre, Au revoir là-haut, Le Livre de Poche, p. 319, 2015.

Lire la suite « Au revoir là-haut »

Bandes dessinées, Historiques

L’ambulance 13 – Cycle 1 (tomes 1 et 2)

« J’ai fait la Marne, la Somme, l’Argonne et le toutim mais, blague à part et sans vous offenser, je voudrais pas êt’ à vot’ place ! »

Alain Mounier, Patrice Ordas, L’ambulance 13, tome 1, p. 5,  Grand angle, 2014.

Lire la suite « L’ambulance 13 – Cycle 1 (tomes 1 et 2) »