Aventures, Heroic fantasy, Médiéval fantasy

Les flots sombres

Chronique de Les flots sombres, de Thibaud Latil-Nicolas.

« – Je veux dire que ce soir, vos gars, ils auront mille occasions de déserter. Et pourtant, demain, ils seront tous là. Parce que ce sont des sales cons mais des sales cons fidèles entre eux. Et même si j’estime que nous allons nous faire casser la gueule dans les grandes largeurs, ça me travaillerait de rater la noce. Si je décide de me ranger et de vivre mieux, ça veut dire qu’un jour, je n’aurai plus la force de m’habiller tout seul. Je perdrai la vue, l’ouïe, je deviendrais un poids pour tout le monde et je finirai tristement, chiant sous moi, en crevant de froid et de faim. J’ai pas la force d’affronter ça. Un monstre marin ça me fait moins peur et puis…

– Et puis ?

– Si on arrive, par miracle, à se le payer, cette saleté de bestiole, y aura peut-être moyen de se faire un peu de pognon. »

Thibaud Latil-Nicolas, Les flots sombres, Les Éditions Mnemos, 2020, p. 182.

Lire la suite « Les flots sombres »
Heroic fantasy, Médiéval fantasy

Chevauche-brumes

Chronique de Chevauche-brumes, de Thibaud Latil-Nicolas.

« – Vous portez une lourde responsabilité, tous les deux. Vous, capitaine, devez me garantir que Crevet ne tombera pas et que ses habitants ne seront pas livrés en pâture aux bêtes de l’ombre. Quant à vous, Ozgar, si vous pouvez mettre un terme à ces horreurs, faites-le et ne vous préoccupez pas des gesticulations politiques et théologiques que cela engendrera, j’en fais mon affaire. Si le mal est aussi virulent que ce qu’en dit votre camarade, s’il menace de nous submerger, alors vous avez le devoir absolu de le combattre et de le vaincre. »

Thibaud Latil-Nicolas, Chevauche-brumes, Les Éditions Mnemos, 2019, p. 134.

Lire la suite « Chevauche-brumes »