Aventures, Roman

L’Alliance de la Genèse

Chronique de L’Alliance de la Genèse, d’Andy McDermott.

« C’était un homme, sculpté dans le même style monolithique tout en longueur que les statues à l’extérieur, mais à une échelle nettement plus grande. Son bras droit pendait sur le côté, tenant ce qui ressemblait à une faucille. Il tendait son bras gauche vers le centre de la salle, paume vers le haut, comme s’il semait des graines. »

Andy McDermott, L’Alliance de la Genèse, Bragelonne, 2021, p. 301.

Lire la suite « L’Alliance de la Genèse »
Biographies & autobiographies, Drame, Historiques

Le procès de Spinoza

Chronique de Le procès de Spinoza, de Jacques Schecroun.

« – Dans ce sens que la compétition aboutit à l’exclusion de l’autre, à son élimination, voire à son extermination, alors que la collaboration et la coopération, tout en permettant de coexister les uns avec les autres, enrichit les sciences, les arts et les métiers.

Jacques Schecroun, Le procès de Spinoza, Éditions Albin Michel, 2021, p. 75.

Lire la suite « Le procès de Spinoza »
Drame, Roman

Mon père

Chronique de Mon père, de Grégoire Delacourt.

« À la fin de sa vie, l’abbé Pierre confessait que la plénitude de Dieu n’avait pas toujours comblé sa solitude terrestre, que parfois la chaleur, les bras et la volupté de l’autre lui avaient manqué. Cela en a-t-il pour autant fait un prédateur ? Cela a-t-il fait triompher l’ennemi en lui-même ? Autoriser le mariage des prêtres permettrait à bon nombre d’entre eux de profiter de l’indispensable adoration de l’autre, sans le sordide de la dissimulation, mais priverait alors l’Église du grisbi des successions – les prêtres mariés ayant alors leurs propres héritiers. »

Grégoire Delacourt, Mon père, Le Livre de Poche, 2020, p. 118.

Lire la suite « Mon père »

Bandes dessinées, Humour

Silex and the city – T.6 Merci pour ce Mammouth !

Chronique de Silex and the city – T.6 Merci pour ce Mammouth !, de Jul.

« -Bon c’est pas la plus belle branche, certes, mais regardez ! Y’a vraiment beaucoup de glands !

– Et, pour l’ancienneté ?

– Ah, je vous rassure… Vous avez des ancêtres extrêmement illustres du côté maternel, vous descendez du virus de la grippe espagnole… Et du côté paternel, vous êtes apparenté au virus Ebola. »

Jul, Silex and the city – T.6 Merci pour ce Mammouth !, Dargaud, 2015, p.19.

Lire la suite « Silex and the city – T.6 Merci pour ce Mammouth ! »

Bandes dessinées, Historiques

Les Guerriers de Dieu – T.5 Le Massacre de la Saint-Barthélémy

Chronique de Les guerriers de Dieu – T.5 Le Massacre de la Saint-Barthélémy, de Philippe Richelle et Pierre Wachs.

« Manifestez le plus grand mépris pour tous les gentilshommes protestants qui, depuis quelques jours, infestent Paris… Élevez-vous contre la mésalliance entre la sœur du roi et Henri de Navarre… Dirigez votre haine contre ceux qui veulent la guerre avec le très catholique roi d’Espagne…. Ces hommes, ces hérétiques, ne méritent qu’une chose : la mort ! »

Philippe Richelle et Pierre Wachs, Les guerriers de Dieu – T.5 Le Massacre de la Saint-Barthélémy, Éditions Glénat, 2019, p. 30.

Lire la suite « Les Guerriers de Dieu – T.5 Le Massacre de la Saint-Barthélémy »

Aventures, Heroic fantasy

L’enfant de poussière

« Si les dieux existent et qu’ils sont ce que les hommes en disent, j’aurais dû mourir aujourd’hui. Alors, soit les dieux ne sont pas ce que les hommes en disent, soit ils n’existent pas du tout. La seule sagesse qui peut exister ici, c’est de dire que nous ne savons pas. Les premiers-penseurs dont je te parlais plus tôt l’avaient compris. Nous appelons leur philosophie la Pradekke, et c’est le ciment du pays var tel qu’il existe aujourd’hui. La Pradekke, c’est la différence entre le savoir et la croyance. Croire que l’on sait est ignorant. Savoir que l’on croit ne l’est pas. L’homme sage est capable de discerner les nuances entre ce qu’il sait et ce qu’il croit, parce que la croyance est la plus dangereuse des ignorances. »

Patrick K. Dewdney, L’enfant de poussière, Éditions Au diable vauvert, 2018, p. 371.

Lire la suite « L’enfant de poussière »

Bandes dessinées, Erotiques, Historiques

Une histoire du sexe

« S’il existait à l’origine une dominance naturelle des mâles héritée de nos racines primates, notamment pour l’accès àla nourriture, se met maintenant en place la domination masculine qui caractérise (malheureusement) l’ensemble de l’humanité. Cette domination des mâles sur les femelles se mettra progressivement en place entre 1 million d’années et 100 000 ans, sans qu’on puisse préciser quand. »

Philippe Brenot, Laetitia Coryn, Une histoire du sexe, Éditions des Arènes, 2017, p. 20.

Lire la suite « Une histoire du sexe »

Bandes dessinées, Historiques

Les Guerriers de Dieu – T.3 Les martyrs de Wassy

« Je vous appelle à prendre les armes pour vous défendre, contre ces hérétiques qui vous menacent, qui insultent Dieu, qui veulent la perte de la seule vraie religion : la religion romaine ! »

Philippe Richelle, Pierre Wachs, Les Guerriers de Dieu, T.3, Glénat, 2018, p.4.

Lire la suite « Les Guerriers de Dieu – T.3 Les martyrs de Wassy »

Aventures, Heroic fantasy

Le bâtard de Kosigan – T.3 Le marteau des sorcières

« D’après les sources médiévales, l’homme – surnommé en son temps le meilleur chevalier du monde – est censé être mort depuis près d’un demi-siècle au moment où cette missive est écrite. Or celle-ci démontre qu’il se trouve, au contraire, bien vivant, et le Bâtard de Kosigan lui-même affirme le rencontrer en Champagne et en Flandre, aux alentours de 1340. À un âge qui devrait dans ce cas avoisiner les deux cents ans. »

Fabien Cerutti, Le bâtard de Kosigan – T.3 Le marteau des sorcières, Éditions Mnémos, 2017, p. 25.

Lire la suite « Le bâtard de Kosigan – T.3 Le marteau des sorcières »

Fable, Psychologique

Adultère

« Tout le monde a un côté obscur. Tous ont envie de faire l’expérience du pouvoir absolu. Je lis des histoires de torture et de guerre et je vois que ceux qui infligent la souffrance, au moment où ils peuvent exercer le pouvoir, sont mus par un monstre inconnu, mais, quand ils rentrent chez eux, se transforment en pères de famille dociles, serviteurs de la patrie et excellents maris. »

Paulo Coelho, Adultère, J’ai lu, 2015, p. 164.

Lire la suite « Adultère »