Aventures, Bandes dessinées, Histoire

Chroniques de Roncevaux – T. 2 Munjoie !

Chronique de Chroniques de Roncevaux – T. 2 Munjoie !, de Juan Luis Landa.

« Après plusieurs jours de pillage, de destruction et de mort, et avant de quitter Pampelune en ruine, Charles, ivre de barbarie… ordonna l’exécution des otages… semant dès lors les graines de son propre malheur. »

Juan Luis Landa, Chroniques de Roncevaux – T. 2 Munjoie !, Éditions Glénat, 2022, p. 24.

Lire la suite « Chroniques de Roncevaux – T. 2 Munjoie ! »
Policiers, Roman noir

Le bon père

Chronique de Le bon père, de Santiago Diaz.

« Quand les machines à sous avaient arrêté de lui procurer l’adrénaline dont elle avait besoin, la juge Almudena Garcia était passée à des drogues plus dures : courses de chevaux, roulette, paris sportifs… Jusqu’à ce qu’elle ait trouvé quelque chose qui assouvisse toutes ses envies : le poker. Elle n’avait jamais aimé les cartes, mais ce jeu-là l’avait captivée d’emblée. »

Santiago Diaz, Le bon père, Le cherche midi, 2022, p. 65.

Lire la suite « Le bon père »
Aventures, Espionnage, Roman noir, Thrillers

The Gray Man

Chronique de The Gray Man, de Mark Greaney.

« – Ça pourrait être pire. La lame a traversé le muscle, ça saigne mais je m’en remettrai avec du sang O+. Si vous pouvez m’aider, je repars après. Pour le dérangement, Fitzroy saura se montrer généreux avec vous et avec le docteur.

– Monsieur, vous ne m’avez pas écoutée ? Je travaille avec des chiens !

Il ferma les paupières, paru perdre conscience mais se reprit et dit :

– Vous n’avez qu’à m’imaginer avec des poils. »

Mark Greaney, The Gray Man, Éditions de L’Archipel, 2022, p. 323.

Lire la suite « The Gray Man »
Policiers, Roman noir, Thrillers

Les démoniaques

Chronique de Les démoniaques, de Mattias Köping.

« Ils reprennent en chœur :

« Joyeux anniversaire, salope ! Joyeux anniversaire, salope ! Joyeux anniversaire, salope ! Joyeux anniversaire ! »

Ils l’ont encerclée, hilares, à poil. Ils sont tous là, son père, son oncle, Simplet, Waldberg, Delveau, Beloncle. Elle est à quatre pattes au milieu de la meute, fragile et nue, déchirée de sanglots. Son père la maintient par les cheveux. Elle s’appelle Kimy. Ce soir, on fête ses quinze ans. »

Mattias Köping, Les démoniaques, La mécanique générale, 2016, p. 9.

Lire la suite « Les démoniaques »
Aventures, Bandes dessinées

Ira Dei – T. 1 L’or des caïds

Chronique de Ira Dei – T. 1 L’or des caïds, de Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat.

« – Tancrède, j’admets que tu as su faire tes preuves. Je ne sais rien de toi, si ce n’est que tu es un vrai chef de guerre. Disons que cela me suffit pour l’insntant. J’attends donc tes conseils. Comment puis-je prendre cette ville au plus vite ?

– Mes conseils ont un prix, général.

– Ce que tu veux. Je n’ai qu’une parole.

– Eh bien, il est venu à mes oreilles une histoire des plus intéressantes. Les plus riches caïds de Messine ont fui la ville avant que les byzantins ne s’en emparent. Avec eux, ils ont pris leurs richesses. Un butin considérable. »

Vincent Brugeas et Ronan Roulhoat, Ira Dei – T. 1 L’or des caïds, Dargaud, 2018, p. 28.

Lire la suite « Ira Dei – T. 1 L’or des caïds »
Policiers, Roman noir

Par les rafales

Chronique de Par les rafales, de Valentine Imhof.

« Une femme toute écrite, un femme-livre, tout droit sorti d’une BD de Bilal, couverte d’un texte dense, calligraphié en lettres minuscules, à la manière d’un manuscrit médiéval, sans ponctuation, ni apostrophe, ni accent, un texte dont on ne peut distinguer ni le début ni la fin, qui serpente en une ligne têtue sur tout le haut de son corps, sur ses fesses et sur ses cuisses. »

Valentine Imhof, Par les rafales, Éditions du Rouergue, 2019, p. 76.

Lire la suite « Par les rafales »
Drame, Policiers, Roman noir

Les cancrelats, à coups de machette

Chronique de Les cancrelats, à coups de machette, de Frédéric Paulin.

« – Des types ont chargé les gens qui voulaient rentrer dans l’aéroport, explique-t-il d’une voix brisée. Ils avaient des sabres ou des machettes. Tout le monde s’est enfui. Il y avait des casques bleus au bout de la rue, ils n’ont rien fait.

Girard et le capitaine Sauvée s’approchent des grilles et regardent quelques instants les cadavres dans la rue. Trois femmes et un adolescent. Les deux caporaux discutent avec les soldats français, les félicitent de leur calme peut-être, leur explique sans doute que la France n’a pas à s’interposer entre les belligérants, que la situation est plus compliquée qu’il n’y paraît. »

Frédéric Paulin, Les cancrelats, à coups de machette, Éditions Goater, 2018, p. 70.

Lire la suite « Les cancrelats, à coups de machette »
Drame, Roman noir, Thrillers

Tigre obscur

Chronique de Tigre obscur, de Gilles Sebhan.

« Inévitablement, il leur était venu le désir d’y conduire leur souffre-douleur. Le petit gros qui ne savait pas se défendre et endurait si bien crachats et insultes. La maison avait le pouvoir de suggestion des grands démons si bien que c’est là, dans le silence de la forêt, que le garçon fut violé toute une journée. Ce fut le point culminant et ultime de son calvaire. En fin de journée, dans un sale état, il fut raccompagné jusque devant chez lui. On lui rappela qu’on savait où il habitait. Qu’il ferme sa gueule ou il verrait bien. »

Gilles Sebhan, Tigre obscur, Éditions du Rouergue, 2022, p. 113.

Lire la suite « Tigre obscur »
Drame, Policiers, Roman noir

Que la bête meure

Chronique de Que la bête meure, de Nicholas Blake.

« J’ai parlé ce matin au sergent Elder : quatre-vingt dix kilos de muscle et d’os contre un milligramme environ de cervelle, l’œil arrogant et torve de l’imbécile investi d’autorité. Impossible de s’entretenir librement avec un policeman. Pourquoi ? Parce que la crainte est communicative, sans doute. Le policier est toujours sur la défensive, avec les membres de la classe dirigeante qui peuvent lui rendre la situation intenable s’il fait un faux pas comme avec les gens modestes pour lesquels un représentant de l’ordre est nécessairement un ennemi. »

Nicholas Blake, Que la bête meure, Éditions Archipoche, 2022, p. 17.

Lire la suite « Que la bête meure »
Bandes dessinées, Westerns

La Venin – T. 4 Ciel d’éther

Chronique de La Venin – T. 4 Ciel d’éther, de Laurent Astier.

« – Tu étais présent, cette nuit-là ! C’est de ta faute aussi, si j’ai perdu ma mère ! Et tu oses dire que tu as de l’affection pour moi ?!! »

Laurent Astier, La Venin – T. 4 Ciel d’éther, Rue de Sèvres, 2022, p. 41.

Lire la suite « La Venin – T. 4 Ciel d’éther »