Policiers, Roman noir, Thrillers

De bonnes raisons de mourir

Chronique de De bonnes raisons de mourir, de Morgan Audic.

« Peut-être avait-elle finalement compris qu’elle ne pouvait pas le réparer. Les femmes aiment croire qu’elles peuvent changer les hommes. Les rendre meilleurs. Lui était un bel exemple de mâle fracturé. La mort de son père, de sa mère, le traumatisme de l’expulsion de Tchernobyl, la guerre en Tchétchénie, il en avait tant et tant, de plaies à panser. Elle avait cru que créer un foyer stable suffirait à apaiser son mal-être. Mais lui avait besoin de se frotter au mal pour avancer. »

Morgan Audic, De bonnes raisons de mourir, Le Livre de Poche, 2020, p. 57.

Lire la suite « De bonnes raisons de mourir »

Aventures, Bandes dessinées, Heroic fantasy

Thorgal – T. 1 La magicienne trahie

Chronique de Thorgal – T. 1 La magicienne trahie, de Jean Van Hamme et Grzegorz Rosinski.

« Moi je te connais, Thorgal Aegirsson. Thorgal le scalde… nul ne sait d’où tu viens, pas même toi. Mais on te prétend fils d’Aegir, le géant qui règne sous la mer… On te surnomme aussi « fils des orages », car des orages tu peux avoir la colère et le tumulte. Ton grand crime, toi l’inconnu venu de nulle part, est d’être aimé de la fille de Gandalf-le-Fou, roi des vikings du Nord. »

Jean Van Hamme et Grzegorz Rosinski, Thorgal – T. 1 La magicienne trahie, Éditions du Lombard, 1984, p. 7.

Lire la suite « Thorgal – T. 1 La magicienne trahie »

Policiers, Roman noir

L’engrenage du mal

Chronique de L’engrenage du mal, de Nicolas Feuz.

« Il s’était juré de le lui faire payer. Il y pensait sans arrêt. La note serait tellement salée que toutes les larmes de son corps lui sembleraient bien douces. Sa vengeance était imminente. Un de ses contacts lui avait fait passer un message en prison. Il avait retrouvé la trace d’Alba, l’avait suivie et avait découvert sa faille, son talon d’Achille : sa mère et son fils, une vieille femme et un enfant en bas âge qui vivaient dans un appartement de Lausanne. »

Nicolas Feuz, L’engrenage du mal, Slatkine & Cie, 2020, p. 37.

Lire la suite « L’engrenage du mal »

Policiers, Roman noir, Thrillers

Sirènes

Chronique de Sirènes, de Joseph Knox.

« Le Virus était une légende urbaine incarnée. Autrefois héroïque consommateur d’héroïne, il avait perfectionné un style nommé « cannibalisation ». Il était le chiffonnier de la drogue. Il ramassait la drogue dont même les junkies purs et durs ne voulaient pas, et il se l’injectait. Pour lui, utiliser l’aiguille d’une autre personne constituait un trip en soi, et il mélangeait les fonds de seringues pour confectionner son propre cocktail. »

Joseph Knox, Sirènes, Le Livre de Poche, 2019, p. 215.

Lire la suite « Sirènes »

Aventures, Médiéval fantasy

Sénéchal – T.3

Chronique de Sénéchal – T.3, de Grégory Da Rosa.

« – Les larmes et le sang, vous entendez ! Alors seulement, le maudit vainqueur, en sus de prendre en épousaille ma fille, confortera son père dans une charge de sénéchal pour l’un, de chancelier pour l’autre. Le perdant, en revanche, verra son paternel déchu de clic et de clac et exilé dans les culs-de-basse-fosse de la cité, condamné à crever dans la boue et le pissat ! »

Grégory Da Rosa, Sénechal – T.3, Éditions Mnemos, 2018, p. 114.

Lire la suite « Sénéchal – T.3 »

Policiers, Roman noir, Thrillers

Talion

Chronique de Talion, de Santiago Diaz.

« Sous les initiales C. P. sont notées des sommes et des dates.C’est une dette. Elle commence il y a six mois à dix-neuf mille euros, et Nicoleta a réussi à la ramener à treize mille euros deux mois plus tard. Puis elle grimpe encore durant quelques jours pour atteindre vingt mille euros, et ainsi de suite jusquà l’annotation d’hier : la dette s’était maintenue à quinze mille deux cents euros et aujourd’hui elle s’élève à quinze mille cinq cents. Je regarde Nicoleta dormir dans le fauteuil et réalise que sa vie se complique à chaque fois qu’elle se drogue. »

Santiago Diaz, Talion, le cherche midi, 2020, p. 89.

Lire la suite « Talion »

Aventures, Bandes dessinées, Historiques, Policiers

Les enquêtes de Nicolas le Floch – T. 2 L’homme au ventre de plomb

Chronique de Les enquêtes de Nicolas le Floch – T. 2 L’homme au ventre de plomb, de Dobbs & Chaiko.

« – Ce que le Docteur Semacgus veut vous faire comprendre, c’est que le cadavre qui gît sous nos yeux possède une masse spécifique sans relation avec son appartenance à l’espèce humaine…

– Avez-vous considéré le visage du mort, Nicolas ?

– Il m’est apparu fripé et rétréci, semblable à ces têtes réduites figurées sur un ouvrage d’un père jésuite consacré aux peuplades sauvages des Indes occidentales. »

Dobbs, Chaiko, Les enquêtes de Nicolas Le Floch – T. 2 L’homme au ventre de plomb, Hachette Livre 2019, p. 16.

Lire la suite « Les enquêtes de Nicolas le Floch – T. 2 L’homme au ventre de plomb »

Aventures, Bandes dessinées, Westerns

La venin – T.2 Lame de fond

Chronique de La venin – T.2 Lame de fond, de Laurent Astier.

« – Alors, Monsieur Météo, la tempête est prévue pour quand ? J’ai lu dans le journal d’hier qu’elle était passée sur Cuba…

– Ne vous inquiétez pas, il n’y aura pas d’ouragan ici ! D’après mes calculs, il devrait passer au large… »

Laurent Astier, La venin – T.2 Lame de fond, Rue de Sèvres, 2020, p. 24.

Lire la suite « La venin – T.2 Lame de fond »

Policiers

Meurtre au champagne

Chronique de Meurtre au champagne, d’Agatha Christie.

« Il fallait qu’il trouve une solution, un moyen de faire taire Rosemary.

« Quel dommage, s’était-il dit non sans aigreur, que nous ne soyons plus au temps des Borgia… »

Une coupe de champagne empoisonné était probablement l’unique moyen de réduire Rosemary au silence. »

Agatha Christie, Meurtre au champagne, Le Livre de Poche, 1997, p. 74.

Lire la suite « Meurtre au champagne »

Policiers, Roman noir

L’ombre du renard

Chronique de L’ombre du renard, de Nicolas Feuz.

« Tanja sortit son téléphone et montra la photo à Garcia. On y voyait le corps de la meurtrière du vieux bijoutier. Le tissu du survêtement de sport noir était déchiré au niveau du bras gauche. À l’intérieur du biceps, à proximité d’une coupure provoquée par l’accident, figuraient une lettre majuscule et une croix.

– A+ ? Qu’est-ce que ça signifie ?

– Comment veux-tu que je le sache ? »

Nicolas Feuz, L’ombre du renard, Slatkine & Cie, 2019, p. 75.

Lire la suite « L’ombre du renard »