Policiers, Roman noir

L’engrenage du mal

Chronique de L’engrenage du mal, de Nicolas Feuz.

« Il s’était juré de le lui faire payer. Il y pensait sans arrêt. La note serait tellement salée que toutes les larmes de son corps lui sembleraient bien douces. Sa vengeance était imminente. Un de ses contacts lui avait fait passer un message en prison. Il avait retrouvé la trace d’Alba, l’avait suivie et avait découvert sa faille, son talon d’Achille : sa mère et son fils, une vieille femme et un enfant en bas âge qui vivaient dans un appartement de Lausanne. »

Nicolas Feuz, L’engrenage du mal, Slatkine & Cie, 2020, p. 37.

Lire la suite « L’engrenage du mal »

Policiers, Roman noir

L’ombre du renard

Chronique de L’ombre du renard, de Nicolas Feuz.

« Tanja sortit son téléphone et montra la photo à Garcia. On y voyait le corps de la meurtrière du vieux bijoutier. Le tissu du survêtement de sport noir était déchiré au niveau du bras gauche. À l’intérieur du biceps, à proximité d’une coupure provoquée par l’accident, figuraient une lettre majuscule et une croix.

– A+ ? Qu’est-ce que ça signifie ?

– Comment veux-tu que je le sache ? »

Nicolas Feuz, L’ombre du renard, Slatkine & Cie, 2019, p. 75.

Lire la suite « L’ombre du renard »

Policiers, Roman noir, Thrillers

Horrora borealis

« Face à ce chaos, un jeune chanteur du groupe Michigang voulut bondir sur Walker pour tenter de le maîtriser. Mal lui en prit de vouloir jouer les héros. Le canon fumant se retourna contre lui et un nouveau coup de feu claqua. Le projectile atteignit sa cible au front, traversa le crâne, fit voler la casquette et pulvérisa les chairs, les os et la matière cérébrale, avant de se perdre dans le néant. »

Nicolas Feuz, Horrora borealis, Le livre de poche, 2018, p. 127-128.

Lire la suite « Horrora borealis »

Policiers, Roman, Roman noir, Thrillers

Le miroir des âmes

« Visqueux, le verre en fusion coula lentement au fond de la gorge ouverte en entonnoir. La silice fondue à mille cinq-cent degrés brûla tout sur son passage. Les lèvres, les dents, la langue, le palais, la trachée. Les chairs grésillèrent. Une odeur de viande carbonisée s’installa. »

Nicolas Feuz, Le miroir des âmes, Slatkine & Cie, 2018, p. 11.

Lire la suite « Le miroir des âmes »