Prix littéraires, Roman

Le cœur synthétique

Chronique de Le cœur synthétique, de Chloé Delaume.

« C’est l’histoire d’une fleur bleue qui n’a plus de racines à force d’être dépotée. Un cœur dans un bocal, une rose trémière coupée. Adélaïde Berthel, c’est une femme comme une autre. Qui désormais apprend la solitude, comme l’exilée apprend une langue étrangère. »

Chloé Delaume, Le cœur synthétique, Éditions Points, 2021, p. 43.

Lire la suite « Le cœur synthétique »
Essai, Historiques

Petite histoire des artistes femmes

Chronique de Petite histoire des artistes femmes, de Susie Hodge.

« La plupart des mouvements artistiques rassemblent des artistes masculins, et bien que certains aient parfois fait l’effort d’inclure des femmes, ces dernières ont le plus souvent été tenues à l’écart. Au sein même de ces mouvements, les femmes sont moins connues que les hommes, comme c’est généralement le cas dans toute l’histoire de l’art.

Susie Hodge, Petite histoire des artistes femmes, Flammarion, 2021, p. 7.

Lire la suite « Petite histoire des artistes femmes »
Essai, Historiques

Les grandes oubliées – Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes

Chronique de Les grandes oubliées – Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes, de Titiou Lecoq.

« Mais au XIXe siècle, on ne voit pas la femme comme puissante ou forte, on l’envisage comme une perpétuelle malade qu’il faut soigner à tout prix – et le prix est parfois très élevé… À la fin du siècle, on va jusqu’à pratiquer des ablations d’ovaires sains pour « calmer » les femmes. »

Titiou Lecoq, Les grandes oubliées – Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes, Éditions de l’Iconoclaste, 2021, p. 208-209.

Lire la suite « Les grandes oubliées – Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes »
Historiques

Rage against the machisme

Chronique de Rage against the machisme, de Mathilde Larrère.

« Que réclamaient les femmes ? Déjà le droit de travailler ! Dans toute l’histoire du féminisme, le travail des femmes a toujours été défendu comme un facteur d’émancipation. C’est mieux que de rester à la maison, d’être cantonnées à la misère quand elles sont seules, ou de n’avoir aucune indépendance financière. »

Mathilde Larrère, Rage against the machisme, Éditions du détour, 2020, p. 111-112.

Lire la suite « Rage against the machisme »
Historiques, Roman noir

Le labyrinthe des femmes

Chronique de Le labyrinthe des femmes, de Coline Gatel.

« L’air sentait la poussière, le froid des pierres et l’encens. Un mélange lugubre qui n’invitait pas à l’exploration. Du moins dans l’esprit de Lecuyer. Car, de son côté, Perrier piaffait déjà d’impatience. Dame ! Un labyrinthe énigmatique dont même les habitants du quartier ne connaissaient pas l’existence. Un lieu gardé secret. Sur lequel la plus grande discrétion était de mise. Qui renfermait, qui plus est, un charnier ; en témoignait l’odeur de plus en plus forte qui remontait du puits. »

Coline Gatel, Le labyrinthe des femmes, Préludes Éditions, 2021, p. 101.

Lire la suite « Le labyrinthe des femmes »
Bandes dessinées, Roman graphique

Le chœur des femmes

Chronique de Le chœur des femmes, d’Aude Mermilliod, d’après Martin Winckler.

« – Les situations d’intersexualité sont des variantes au développement sexuel, pas des maladies. Des variantes qui compliquent beaucoup la vie en raison des conventions sociales, culturelles ou religieuses. Mais vous n’êtes ni malade ni un monstre, et ne laissez personne dire une chose pareille à votre sujet ! »

Aude Mermilliod, Le chœur des femmes, Le Lombard, 2021, p. 156.

Lire la suite « Le chœur des femmes »
Drame, Roman

Effacer les hommes

Chronique de Effacer les hommes, de Jean-Christophe Tixier.

« Elle inspira profondément pour se ressaisir, se dit que se servir de l’ingénieur pour décamper d’ici était la meilleure idée qu’elle ait jamais eue, et que cette pensée-là n’était pas molle. Elle refit le tour de l’auberge, rumina inlassablement ce qu’elle ressassait depuis le jour où elle avait compris que sa tante mourrait bientôt : trouver le bon moment pour partir, afin de ne pas devenir celle qui sacrifierait sa vie pour s’occuper d’Ange. Non, sa vie ne pouvait pas se résumer à ça. »

Jean-Christophe Tixier, Effacer les hommes, Éditions Albin Michel, 2021, p. 71.

Lire la suite « Effacer les hommes »
Historiques

Femmes de nazis

Chronique de Femmes de nazis, de James Wyllie.

« Tout le pouvoir que les femmes de l’élite nazie possédaient dépendait entièrement de la bonne volonté du Führer. Un seul faux pas suffisait à détruire leur avenir ; d’un seul geste, Hitler pouvait les réduire à néant. Ilse a compris ce que lui déplaire voulait dire, tout comme Emmy durant les dernières semaines de la guerre, tandis que Magda a subi les conséquences de sa colère quand elle s’est temporairement séparée de Goebbels. »

James Wyllie, Femmes de nazis, Éditions Alisio, 2020, p. 384.

Lire la suite « Femmes de nazis »
Biographies & autobiographies, Historiques

Les Reines de France au temps des Bourbons – T.2 Les Femmes du Roi-Soleil

Chronique de Les Reines de France au temps des Bourbons – T.2 Les Femmes du Roi-Soleil, de Simone Bertière.

« La favorite gouvernait-elle Louis XIV, comme elle s’était proposé de le faire ? Est-elle, comme le prétend Saint-Simon, « l’espérance et la terreur des ministres et des généraux d’armée » ? Cette seule idée révulse les biographes du Grand roi. Et pourtant ! Certes elle s’abstient de se mêler directement de politique. Mais qui peut y prétendre à cette date ? En revanche elle dispose d’un réseau de clientèle fort étendu, qu’elle entretient par de menus cadeaux distribués à propos. »

Simone Bertière, Les Reines de France au temps des Bourbons – T.2 Les Femmes du Roi-Soleil, Le Livre de Poche, 2016, p. 236.

Lire la suite « Les Reines de France au temps des Bourbons – T.2 Les Femmes du Roi-Soleil »

Essai, Historiques, Non classé

Des hommes justes

Chronique de Des hommes justes, d’Ivan Jablonka.

« On peut expliquer le féminisme des hommes par l’amour, l’empathie, l’intérêt, l’utilité ou la stratégie, mais cela n’en retire pas la quête de justice. Il n’y a donc aucune raison pour qu’on excepte un dernier motif : le respect des droits humains. Le fait de mutiler les femmes, de les laisser dans l’ignorance, de les assujettir à un mari ou de les priver du droit de vote est tout simplement injuste et immoral. Le féminisme est une éthique. »

Ivan Jablonka, Des hommes justes, Éditions du Seuil, 2019, p.167.

Lire la suite « Des hommes justes »