Essai, Historiques

Petite histoire des artistes femmes

Chronique de Petite histoire des artistes femmes, de Susie Hodge.

« La plupart des mouvements artistiques rassemblent des artistes masculins, et bien que certains aient parfois fait l’effort d’inclure des femmes, ces dernières ont le plus souvent été tenues à l’écart. Au sein même de ces mouvements, les femmes sont moins connues que les hommes, comme c’est généralement le cas dans toute l’histoire de l’art.

Susie Hodge, Petite histoire des artistes femmes, Flammarion, 2021, p. 7.

Motivations initiales

Lors d’une de mes virées en librairie, la couverture de cet ouvrage m’a fait de l’œil. En le parcourant de plus près, j’ai réalisé que je ne connaissais quasiment rien à la place des femmes dans le monde de l’art, de la Renaissance à nos jours. Alors pourquoi ne pas y remédier ?

Synopsis

Êtes-vous capable de citer dix femmes peintres de la Renaissance à nos jours ? Si beaucoup d’entre nous connaissent Frida Kahlo et Niki de Saint Phalle, on ne peut pas en dire autant Judith Leyster ou bien Pauline Boty ?

Ouvrir cet ouvrage, c’est s’embarquer dans une revisite de l’art et des artistes, mais également de la place qu’occupent les femmes dans le monde artistique.

Avis

Comment qualifier ce livre ? Je pense que l’on peut dire que Susie Hodge nous offre là un petit guide afin de découvrir l’histoire des femmes artistes. Le résultat est plutôt ludique, grâce une mise en page aérée et organisée de façon à attirer l’œil du lecteur sur de nombreuses informations. Il faut également signaler que l’ensemble est très facile à lire, et que l’on ne voit tout simplement pas le temps passer. Mais, bien qu’il soit vraiment très accessible, ce petit ouvrage n’en est pas moins extrêmement riche – et enrichissant – très bien documenté, le tout étant joliment ficelé !

Je dois vous avouer qu’habituellement ce type de livre me fait fuir en courant et me donne envie d’arrêter ma lecture au bout d’une dizaine de pages. Mais là, j’ai énormément appris grâce aux explications claires qui sont proposées ! Moi qui n’y connaissais rien, j’ai enfin mis un pied dans le monde de l’art et je dois vous dire que cette promenade a été un véritable plaisir.

Les différents mouvements artistiques font l’objet d’une fiche, qui permet de redonner des éléments de chronologie – très loin d’être inutiles… -, chacune permettant de mettre en avant, pour chaque courant, les femmes y ayant appartenu. Puis certaines œuvres sont présentées de façon détaillée.

Si ce livre illustre bien le fait que l’art au féminin a longtemps été négligé, au profit des artistes masculins, au point qu’à certaines périodes, l’accès à l’Académie n’était tout simplement pas possible pour les femmes – notamment au XIXe siècle -, il a également le mérite de rendre un bel hommage aux femmes artistes qui, bravant les difficultés et luttant pour leur passions, se sont malgré tout imposées.

N’oublions pas non plus qu’une forme sournoise de non considérations des artistes féminines a également consisté à ne les voir que comme la « mère de » (Suzanne Valadon, mère d’Utrillo), la « femme de » (Sonia Delaunay, femme de Robert), la « fille de » (Artemisia Gentileschi, fille d’Orazio)…

De la Renaissance à nos jours, laissez-vous embarquer pour une immersion dans le monde de l’art féminin et préparez-vous à en prendre plein les yeux mais également à enfin comprendre ce qu’est le Rococo ou bien encore l’art performance.

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s