Jeunesses, Livres jeunesses

Milo l’ours polaire

Chronique de Milo l’ours polaire, de Laurent Souillé & Juliette Lagrange.

« Milo est différent. Il aime compter les étoiles filantes avant de s’endormir et de prendre soin de ses protégés, les blanchons. »

Laurent Souillé & Juliette Lagrange, Milo l’ours polaire, Éditions Kaléidoscope, 2021, p. 4.

Motivations initiales

Moi et les animaux, c’est une grande histoire d’amour ! Un album jeunesse avec comme vedette un animal ? Impossible de ne pas craquer !

Synopsis

Ce n’est pas facile d’être un ours polaire différent de ses semblables… Si les autres ours polaires ne pensent qu’à se battre, pour Milo sa vie est bien loin des coups de griffes et de pattes ! Lui, il aime contempler le ciel et ses étoiles filantes, il passe la majeure partie de son temps à s’occuper des blanchons et à leur enseigner comment s’en sortir sur la banquise.

Mais, il se pourrait bien que Milo se retrouve embarqué dans une drôle d’aventure qui pourrait bien se solder par le combat de boxe du siècle…

Avis

Je ne sais pour quelle raison étrange mais la couverture de cette album a eu un effet magnétique sur moi ! J’ai peut-être besoin de voyager ? Allez savoir !

Dès les premières pages, petits et grands lecteurs embarquent pour la banquise et le grand froid ! On découvre une déclinaison de blanc tout au long des aventures de Milo et de ses blanchons. J’ai vraiment passé de nombreuses minutes à m’émerveiller devant les paysages et le ciel étoilé réalisés par Juliette Lagrange. Si vous avez envie de vous sentir ailleurs, pas de doute, cet album saura vous dépayser !

Laurent Souillé nous offre ici une histoire proche de la fable, eh oui, une belle morale se cache dans les dernières pages de l’album ! Finalement, les ours ne seraient pas seulement des brutes épaisses qui ne vivent que pour se battre ? Certains pourraient trouver que l’histoire est assez simpliste mais je leur répondrai pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple et efficace ! Ici, les auteurs nous font voyager, découvrir que le monde des ours n’est pas si rose et surtout nous prennent par la main pour nous faire découvrir la faune et la flore de la banquise !

Il faut également souligner le talent de Juliette Lagrange, qui nous offre des illustrations pleine de vie et de couleurs et qui opposent parfaitement le calme de la banquise à la vie agitée d’une mégalopole. Je trouve le contraste entre les deux espaces extrêmement réussi !

Convaincu(e) ? Vous embarquez pour la banquise ?

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s