Sciences & techniques

Hackers : Bâtisseurs depuis 1959

Chronique de Hackers : Bâtisseurs depuis 1959, de Sabine Blanc.

« Le vrai hacker exalte l’ingéniosité, l’esprit de détournement, la créativité, la beauté gratuite du geste et l’élégance dans la réalisation, son code relève de l’art – « code is poetry » – car il est l’expression de la personnalité ; il défend la liberté d’information et le partage des connaissances, nécessaires pour progresser : the information wants to be free ».

Sabine Blanc, Hackers : Bâtisseurs depuis 1959, OWNI Editions, 2012, p. 6.

Lire la suite « Hackers : Bâtisseurs depuis 1959 »

Historiques, Prix littéraires, Roman

Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants

«Il faisait beau, Ysabel et Fernando, vos rudes souverains catholiques, ont dormi dans l’Alhambra ; Fernando a ôté son armure pour monter sa royale femelle, dans la plus belle chambre du palais, après avoir fait donner une messe victorieuse où tous ses chevaliers entrés dans la citadelle pour se battre, priaient avec ferveur. Trois mois après, alors que nous avions vu les nobles Espagnols s’installer dans la médina, on nous chassa. Le départ, la conversion, ou la mort. Nous respections les chrétiens. Il y avait des pactes, des accords. Disparus en une nuit.»

Mathias Enard, Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants, Babel, 2013, p. 31.

Lire la suite « Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants »

Drame, Roman

Vers la beauté

« Plusieurs fois, il lui avait dit qu’il n’aurait pas pu faire le trajet sans elle. Cela la rendait heureuse ; elle voulait être utile à cet homme. Elle voulait le suivre dans l’ombre, et elle voulait le suivre dans la lumière. »

David Foenkinos, Vers la beauté, Gallimard, 2018, p. 62.

Lire la suite « Vers la beauté »

Drame, Historiques

Les tilleuls de Berlin

« Le tilleul est le poète du crépuscule, il a choisi un papillon de nuit, le sphinx, pour porter le message de ses amours.

Le soleil se couchait, un prodigieux rut végétal était sur le point d’exploser. Au creux des corolles gorgées de nectar, les étamines se raidissaient, annonçant l’éternel retour de la vie. »

Jean Octeau, Les tilleuls de Berlin, Le Livre de Poche, 2017, p. 99.

Lire la suite « Les tilleuls de Berlin »