Frissons, Policiers, Thrillers

L’art du meurtre

Chronique de L’art du meurtre, de Chrystel Duchamp.

« – Je vais être concis : l’art et le sexe. Quand Franck ne forniquait pas, il achetait une toile. Quand il n’achetait pas une toile, il forniquait. Tous les commissaires-priseurs, les marchands et les galeries de France le connaissaient. Il avait la frénésie du collectionneur. J’ai une pièce unique, j’en veux une autre. Qui soit encore plus belle, encore plus grosse. Une sorte d’auto-challenge. Pour le sexe, c’était la même chose. Il collectionnait les femmes et les expériences sexuelles. En fonction de son humeur, il dilapidait son argent dans l’une ou l’autre de ses passions. Un tableau de maître, une nuit avec une prostituée. Mais ces derniers temps, je suis sûr qu’il faisait autre chose avec son argent. »

Chrystel Duchamp, L’art du meurtre, Éditions de l’Archipel, 2020, p. 95.

Motivations initiales

Parfois, alors que vous êtes en train de survoler du regard les présentoirs dans votre librairie préférée, un livre vous attire l’œil. Pourquoi ? Nul ne le sait, et, très probablement, si vous étiez passé la veille ou le lendemain, le résultat n’aurait pas été le même. Ce livre, L’art du meurtre, je ne l’avais pas vu passer sur la toile, mais je dois avouer que le résumé était alléchant et me paraissait prometteur ! 

Synopsis

Paris. Été caniculaire. Audrey Durand, lieutenant à la PJ, est appelée sur une scène de crime dans le XVIe arrondissement. La victime est un ténor du barreau et un féru d’art. Son passe-temps favori consiste à acheter des toiles rares, qui se vendent à prix d’or. En grattant un peu dans la vie de cet homme, la PJ découvre qu’il ne s’agit pas précisément d’un saint… son jardin secret consistant à passer des soirées animées dans un club SM de la capitale. Alors, qui donc a mutilé, torturé et partiellement écorché Franck Tardy ? Très rapidement un second meurtre est commis. La scène de crime est, elle aussi, d’une barbarie inouïe. Audrey Durand va être obligée de plonger dans le monde du SM et dans celui des collectionneurs et des artistes pour essayer d’identifier ce psychopathe avant qu’il ne recommence. 

Avis

Parfois le hasard fait bien les choses ! Je ne sais pour quelle raison mes yeux sont tombés sur ce livre lors d’une virée en librairie et sincèrement, j’ai senti de suite que ce livre pouvait répondre à mes – capricieuses – attentes !

Dès les premières pages, j’ai su que ce livre allait être riche en hémoglobine et en meurtres glauques à souhait ! Bingo, je n’ai pas pu lâcher ce thriller, c’était comme un aimant, il fallait à tout prix que j’avance dans l’enquête, que je sache pourquoi ces meurtres ont été commis et, surtout, qui pourrait bien être le coupable ! Pour un premier livre, j’ai envie de dire que Chrystel Duchamp fait un sans faute et qu’elle parvient à maintenir le suspense jusqu’à la dernière page !

Le sang qui gicle, une héroïne complexe, une enquête qui piétine, des meurtres macabres, la chaleur caniculaire, tout est réuni pour nous filer un coup de chaud et que s’abatte sur nous une véritable chape de plomb ! Côté écriture, pas de fioritures, on est vraiment dans la justesse, il n’y a pas un seul faux pas ! L’émotion est au rendez-vous, croyez-moi j’ai eu quelques hauts-le-cœur dans le métro en imaginant les scènes de crime ! 

Le coup de génie de l’auteur ? Sans hésitation le fait de mêler l’art contemporain à son histoire. Alors que je ne connais rien à ces artistes et à ce milieu, j’ai régulièrement été pianoter sur mon iPhone, pour voir qui est l’artiste ou l’œuvre dont il est question, quel est ce courant artistique dont je ne connais que le nom. 

Un coup de cœur ! Si vous cherchez un roman qui vous change de votre vie sociale et de vos obligations, qui vous maintienne la tête sous l’eau le temps de votre lecture, ne cherchez plus, L’art du meurtre est le livre qu’il vous faut !

2 réflexions au sujet de “L’art du meurtre”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s