Essai, Historiques

Les grandes oubliées – Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes

Chronique de Les grandes oubliées – Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes, de Titiou Lecoq.

« Mais au XIXe siècle, on ne voit pas la femme comme puissante ou forte, on l’envisage comme une perpétuelle malade qu’il faut soigner à tout prix – et le prix est parfois très élevé… À la fin du siècle, on va jusqu’à pratiquer des ablations d’ovaires sains pour « calmer » les femmes. »

Titiou Lecoq, Les grandes oubliées – Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes, Éditions de l’Iconoclaste, 2021, p. 208-209.

Lire la suite « Les grandes oubliées – Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes »
Jeunesses, Livres jeunesses

Ma maman est bizarre

Chronique de Ma maman est bizarre, de Camille Victorine et Anna Wanda Gogusey.

« Ma maman m’a dit que certaines personnes pensent que les filles c’est moins bien que les garçons et que c’est pour ça qu’on est en colère. Moi j’aime bien être une fille, c’est super. »

Camille Victorine et Anna Wanda Gogusey, Ma maman est bizarre, La ville brûle, 2020, p. 25.

Lire la suite « Ma maman est bizarre »
Essai, Historiques, Non classé

Des hommes justes

Chronique de Des hommes justes, d’Ivan Jablonka.

« On peut expliquer le féminisme des hommes par l’amour, l’empathie, l’intérêt, l’utilité ou la stratégie, mais cela n’en retire pas la quête de justice. Il n’y a donc aucune raison pour qu’on excepte un dernier motif : le respect des droits humains. Le fait de mutiler les femmes, de les laisser dans l’ignorance, de les assujettir à un mari ou de les priver du droit de vote est tout simplement injuste et immoral. Le féminisme est une éthique. »

Ivan Jablonka, Des hommes justes, Éditions du Seuil, 2019, p.167.

Lire la suite « Des hommes justes »