Essai, Historiques, Non classé

Des hommes justes

Chronique de Des hommes justes, d’Ivan Jablonka.

« On peut expliquer le féminisme des hommes par l’amour, l’empathie, l’intérêt, l’utilité ou la stratégie, mais cela n’en retire pas la quête de justice. Il n’y a donc aucune raison pour qu’on excepte un dernier motif : le respect des droits humains. Le fait de mutiler les femmes, de les laisser dans l’ignorance, de les assujettir à un mari ou de les priver du droit de vote est tout simplement injuste et immoral. Le féminisme est une éthique. »

Ivan Jablonka, Des hommes justes, Éditions du Seuil, 2019, p.167.

Motivations initiales

Des hommes justes est l’essai qui a été retenu par les lectrices du jury de Septembre dans le cadre du Grand Prix des Lectrices ELLE 2020.

Synopsis

Le genre est un sujet d’une brûlante actualité. Pas une semaine ne passe sans qu’un débat, une polémique, un « buzz » sur les réseaux sociaux ne fasse surface. Certaines figures médiatiques se sont construites autour de ce sujet.

C’est à ce débat qu’Ivan Jablonka a choisi de participer, avec Des hommes justes. Partant du constat que la parole d’Olympe de Gouges, en 1791, est restée lettre morte et que, deux siècles plus tard, le pouvoir reste essentiellement entre les mains des hommes, l’historien pose la question des conditions d’émergence de « nouvelles masculinités » qui permettraient aux femmes d’accéder enfin à leur vraie place. Mais que seraient ces hommes justes ?

Avis

> L’avis de C

L’ouvrage d’Ivan Jablonka est découpé en quatre parties : Le règne de l’homme, La révolution des droits, Les failles du masculin et La justice de genre. La qualité de ce livre laisse entrevoir l’immense travail de recherches qu’a dû réaliser l’auteur. Pratiquement à chaque page, une note de bas de page renvoie à une source utilisée par l’auteur… sur plus de 400 pages, le calcul est vite fait ! Une partie de l’étude porte également sur la situation des femmes dans le monde. Étant moi-même dans le monde universitaire, je sais combien ce travail est rigoureux et nécessite une organisation sans faille pour mener à bien une telle étude : rien que pour cela Ivan Jablonka mérite tout notre respect !

Et le contenu alors ? Ivan Jablonka vise dans le mille avec un sujet d’actualité traitant des relations hommes-femmes mais également des inégalités entre les deux sexes. En effet, l’historien n’hésite pas à remonter aux origines du patriarcat – dans les deux premières parties du livre – pour illustrer son propos et montrer l’évolution de nos sociétés et des mœurs. Lors de ma lecture, j’ai apprécié la mise en lumière des différentes étapes des combats féministes. Ce qui est appréciable, c’est que l’auteur ne laisse pas dans l’ombre les excès de ces combats… Ce qui m’a en revanche le plus choqué durant ma lecture, bien que je ne l’ignore évidemment pas, c’est l’image que l’on a eu – et que certains ont encore – de la femme : une femme qui reste au foyer à s’occuper des enfants et assumer les tâches ménagères. Ivan Jablonka rappelle aussi tous les stéréotypes véhiculés dans le cinéma hollywoodien, avec des femmes-enfants aux formes parfaites, simples faire-valoir ou incarnation de la séduction… On se dit que la route est encore longue pour arriver à une égalité parfaite entre les deux sexes et pour briser tous les tabous !

Les hommes doivent donc s’interroger sur la bonne manière d’être justes. Comment avoir la bonne attitude ? Au-delà d’une volonté d’accéder à un équilibre entre les deux sexes, c’est également une bataille pour la liberté de se comporter, d’exister et de ne pas avoir peur de porter une jupe au-dessus du genou !  Grâce à l’auteur, je referme ce livre en me disant que malgré tout, il y a de l’espoir car tous les hommes ne sont pas des machos qui cantonnent leur femme, amie, amante, entre quatre murs…

Toutefois, ce livre reste quand même un sacré pavé et sa lecture est parfois complexe. Naturellement, on ne le lit pas comme un roman et le cerveau est parfois en surchauffe ! Mais le sujet mérite largement que l’on fasse cet effort, et ce quelque soit son propre genre !

IMG_2501

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s