Aventures, Heroic fantasy

Sénéchal – T. 2

Chronique de Sénéchal – T. 2, de Grégory Da Rosa

« Ce que vous devez comprendre, mes sieurs, reprit-elle, c’est que nous ne sommes pas dans une guerre sainte, comme l’affirme ouvertement Démosthène, avec les raccourcis qu’apprécient les simples d’esprit. C’est bien plus complexe que cela. Nous entrons dans une guerre d’idées. Il est question d’opposer la lumière de l’individu à l’obscurité des masses. »

Grégory Da Rosa, Sénéchal – T. 2, Les Éditions Mnémos, 2017, p. 164.

Motivations initiales

Le premier tome m’avait tellement plu que je ne pouvais pas m’arrêter là ! Je n’ai même pas pu attendre que le livre sorte en poche, il me fallait absolument la suite ! Heureusement, j’ai investi dans une liseuse Kobo et donc mon premier achat a été le tome 2 de cette trilogie !

Synopsis

Les cloches résonnent dans la cité de Lysimaque… Le pire serait-il arrivé ? Le roi Édouard le Sanguin est-il mort ?  En tendant l’oreille, Philippe Gardeval, grand Sénéchal du royaume, reprend espoir : l’une des cloches de la ville n’a pas retenti, le roi est encore en vie !

Certes le roi n’est pas mort, mais les Castellois sont aux portes de la ville, ils sont venus armés, avec du matériel de siège et accompagnés de leurs mages les plus puissants afin de faire tomber la cité.

Et, alors que ce siège se déroule, les félons courent les rues… quand ils ne se trouvent pas dans l’entourage très proche du roi. Et si l’ennemi du sénéchal, Othon de Ligias, un curieux personnage, avait quelque chose à voir avec cette attaque surprise ?

Entre intrigues, morts et loyauté, le Sénéchal devra lutter contre le pire pour rester en vie et ne pas voir s’effondrer les remparts de la cité.

Avis

> L’avis de C

Je déteste le principe du cliffhanger ! Déjà parce que mon compte en banque devient rouge – mon banquier ne comprend pas pourquoi je vais en librairie plusieurs fois par mois – et parce que je n’ai aucune patience !!! C’est très rare que j’accroche sur des ouvrages de Médiéval Fantasy mais le tome 1 m’avait transporté et tenu en haleine jusqu’à la dernière page,  il était donc impossible d’attendre en novembre la sortie en poche du tome 2, il me fallait absolument la suite très très rapidement !!! Sans spoiler les choses, je signale juste que le tome précédent se termine dans une tension extrême et sur cette phrase percutante « Le roi est mort »… Comment, après cela, ne pas avoir envie d’avoir de suite le tome suivant entre les mains ?

Ce tomes 2 est encore extrêmement rythmé. On n’a pas le temps de se poser, on est aspiré dans les intrigues, les trahisons, les moments de combats, bref un vrai bonheur ! Ce que je vais écrire est assez paradoxal car certes il y a du rythme mais en même temps ce tome – comme le précédent – est tout de silence et d’attente. C’est extrêmement bien fait dans le sens où le lecteur perd ses repères. Rien n’est acquis, tout peut être remis en cause d’un instant à l’autre.

Ce qui me plaît particulièrement dans ce tome, c’est le soin apporté aux personnages. Principaux ou secondaires, Grégory Da Rosa les affine comme un aiguiseur. Ils ne sont pas de simples figurants, chacun a une histoire, un rôle à jouer dans la grande roue du destin de Lysimaque.

Bref, poussez les portes de cette cité et découvrez le grand Sénéchal, vous serez séduit !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s