Drame, Policiers, Roman noir

Les cancrelats, à coups de machette

Chronique de Les cancrelats, à coups de machette, de Frédéric Paulin.

« – Des types ont chargé les gens qui voulaient rentrer dans l’aéroport, explique-t-il d’une voix brisée. Ils avaient des sabres ou des machettes. Tout le monde s’est enfui. Il y avait des casques bleus au bout de la rue, ils n’ont rien fait.

Girard et le capitaine Sauvée s’approchent des grilles et regardent quelques instants les cadavres dans la rue. Trois femmes et un adolescent. Les deux caporaux discutent avec les soldats français, les félicitent de leur calme peut-être, leur explique sans doute que la France n’a pas à s’interposer entre les belligérants, que la situation est plus compliquée qu’il n’y paraît. »

Frédéric Paulin, Les cancrelats, à coups de machette, Éditions Goater, 2018, p. 70.

Lire la suite « Les cancrelats, à coups de machette »
Roman, Roman noir

La nuit tombée sur nos âmes

Chronique de La nuit tombée sur nos âmes, de Frédéric Paulin.

« Elle sort un paquet de cigarettes et lui en propose une. Elle prend son temps, prépare ses mots. Elle lui fait la leçon.

D’abord, les gentils altermondialistes oublient un peu vite que toutes les idéologies politiques ou religieuses ont toujours utilisé et justifié la violence quand cela leur convenait. Et puis, franchement, si tu regardes l’histoire de l’anarchisme, tu trouveras plus de partisans non-violents que violents. Mais surtout, si le black bloc est plutôt anar, ce n’est pas parce qu’il y a de la violence dans ses actions, mais parce que nous fonctionnons de façon égalitaire. Nous sommes non-autoritaires, non-hiérarchiques, libertaires, quoi. »

Frédéric Paulin, La nuit tombée sur nos âmes, Agullo Éditions, 2021, p. 98-99.

Lire la suite « La nuit tombée sur nos âmes »
Policiers, Roman noir

La fabrique de la terreur

Chronique de La fabrique de la terreur, de Frédéric Paulin.

« La Turquie est un acteur incontournable dans la région, les Occidentaux sont bien obligés de faire avec. Pantani sent venir le moment où les Kurdes, fêtés en Europe comme des héros, seront lâchés par ceux-là même qui les encensent aujourd’hui. »

Frédéric Paulin, La fabrique de la terreur, Agullo Éditions, 2020, p. 280.

Lire la suite « La fabrique de la terreur »
Roman noir

Prémices de la chute

Chronique de Prémices de la chute, de Frédéric Paulin.

« L’histoire se répète inlassablement, aucune leçon n’est jamais retenue. Quand il a alerté sur la possible collusion entre services secrets algériens et islamistes, on lui a ri au nez ; quand il a signalé la présence de Français parmi les combattants de la brigade El Moudjahidin à Zenica, personne ne l’a écouté. S’entêter à jouer ce jeu a-t-il encore un sens ? Ça le démange de refaire le coup de la démission ; maudire ses chefs, mépriser le pouvoir en place, les laisser tous se démerder sans lui. »

Frédéric Paulin, Prémices de la chute, Agullo Éditions, 2019, p. 119.

Lire la suite « Prémices de la chute »

Espionnage, Roman noir

La guerre est une ruse

Chronique de La guerre est une ruse, de Frédéric Paulin.

« Elle est en colère contre Tedj et contre les français. Peut-être parce qu’elle leur doit la possibilité de reprendre son souffle à la terrasse d’un café. Elle leur doit cette chance, mais elle ne leur a rien demandé et ne veut rien leur devoir. »

Frédéric Paulin, La guerre est une ruse, Agullo Éditions, 2018, p. 323.

Lire la suite « La guerre est une ruse »