Roman noir

Prémices de la chute

Chronique de Prémices de la chute, de Frédéric Paulin.

« L’histoire se répète inlassablement, aucune leçon n’est jamais retenue. Quand il a alerté sur la possible collusion entre services secrets algériens et islamistes, on lui a ri au nez ; quand il a signalé la présence de Français parmi les combattants de la brigade El Moudjahidin à Zenica, personne ne l’a écouté. S’entêter à jouer ce jeu a-t-il encore un sens ? Ça le démange de refaire le coup de la démission ; maudire ses chefs, mépriser le pouvoir en place, les laisser tous se démerder sans lui. »

Frédéric Paulin, Prémices de la chute, Agullo Éditions, 2019, p. 119.

Motivations initiales

Ayant découvert et rencontré l’auteur à Quais du Polar, nous étions repartis avec le premier tome de la trilogie, La guerre est une ruse. Premier tome réussi, il était donc logique que la suite rejoigne la PAL. Et, à l’occasion d’une discussion avec les éditions Agullo, ils nous ont proposé de nous l’envoyer. Merci infiniment à eux !

Synopsis

En janvier 1996, un contrôle routier tourne mal dans l’agglomération lilloise : deux malfrats tirent à la Kalachnikov sur des policiers, soulevant une forte émotion dans la région. Et, bientôt, ceux que l’on va appeler le Gang de Roubaix multiplie les attaques, n’hésitant pas à employer des armes de guerre. Reif Arno – de son vrai nom Arnotovic, d’origine bosnienne -, un journaliste local, qui enquête sur l’affaire, se retrouve sans le savoir en contact avec Tedj Benlazar, qui, après Alger, est désormais basé à Sarajevo. Et, grâce à celui-ci, il découvre que les membres du Gang de Roubaix sont en réalité des français partis faire le djihad. Ce que personne encore, dans le grand public, ne connait encore sous le nom de Al-Qaïda est pourtant en train de s’organiser…

Avis

> L’avis de T

Dans ce roman qui couvre la période allant de 1996 à 2001 – c’est à dire la période pendant laquelle se met en place la machine de guerre qui aboutira aux attentats du 11 septembre 2001, autrement dit les prémices, littéralement, de la chute de cinq avions -, celles et ceux qui ont vécu cette période redécouvrent tout ce qu’ils n’ont pas compris alors. Et le sinistre aveuglement de ceux qui étaient censés éviter que l’on en arrive là… Dans le premier tome, on avait déjà découvert – ou redécouvert – la coupable naïveté de ceux qui ne voulaient pas croire aux liens étroits entre les services secrets algériens et les islamistes ; ici c’est toute la montée d’Al-Qaïda qui nous est décrite. Côté américain, la CIA ne transmet pas ses informations au FBI, alors qu’ils savent que des terroristes sont arrivés dans le pays. En France, la DGSE ne prête pas foi aux informations que Tedj Benlazar envoie depuis Sarajevo ; la DST n’autorise pas le commissaire Fell à pousser l’enquête…

C’est une faillite en millefeuille qui nous est présentée, alors que Réif, Tedj et quelques rares autres essayent de faire entendre leur voix. Mais les Pasqua, Marchiani et consorts occupent le devant de la scène et préfèrent faire de la petite politique dans leur coin.

Pour ceux qui étaient déjà nés à cette période et en âge de suivre l’actualité, tout cela vous rappellera des souvenirs : la guerre en ex-Yougoslavie, les moines de Tibhirine, et, pour terminer le roman, le tragique décompte de cinq avions qui s’écrasent un certain 11 septembre. Vous ne pourrez pas ne pas être saisis par ce moment quasi-unique dont chacun se souvient : impossible d’oublier où et quand vous avez appris ces attentats…

Le premier tome était déjà très réussi. Mais celui-ci m’a semblé encore plus abouti, au point que je l’ai dévoré en à peine 48h. La tension est permanente, on sent bien que l’on avance progressivement vers l’inévitable, ce qui contribue à renforcer le sentiment d’urgence que l’on ressent en lisant.

Les personnages qui étaient déjà présents dans le premier tome sont encore creusés ; ceux qui apparaissent prennent leur place. Dans le rôle du journaliste aigri, Réif Arno est tout à fait crédible ; la façon dont il accepte d’être « manipulé » en échange d’un scoop dont il espère qu’il relancera sa carrière l’est tout autant…

Bref, ces Prémices de la chute constituent vraiment un excellent livre, pour toutes celles et ceux qui veulent mieux comprendre comment on en est arrivés à la situation qui prévaut aujourd’hui…

IMG_3682

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s