Psychologique, Roman, Romance

Radical

Chronique de Radical, de Tom Connan. 

« Personne va venir t’assassiner, hein, et puis il faut avoir un peu d’honneur, merde, je ne sais pas, tu détestes quand même pas ton pays au point de fermer ta gueule, alors qu’il devient un trou remplis de vomi ! On t’a déjà mis la tête dans les chiottes ? Non ? Moi oui, des chiottes publics, dans lesquels des gens avaient chié juste avant, et qui à ton avis ? Hein ? Qui ? Regarde-moi au lieu de faire le fier ! Pas Madame Michu ! Non non non ! Pas Monsieur Dupont, libraire à la retraite à Menton, ni Mademoiselle Laporte, étudiante en bio à Nantes ! Des bougnoules ! Voilà ! C’était des putains de crouilles qui m’ont fait ça ! »

Tom Connan, Radical, Éditions Albin Michel, 2020, p. 233.
Motivations initiales

Lors de la présentation de la rentrée littéraire Albin Michel, l’un des livres qui a le plus retenu mon attention était celui de ce jeune auteur de vingt quatre ans, non seulement à cause de son look un peu atypique, mais aussi et surtout pour la façon qu’il avait de présenter son livre… J’ai croisé les doigts pour le recevoir et autant vous dire que dès que je l’ai reçu, je l’ai lu !!!

Synopsis

Nicolas est un jeune homme que la vie n’a pas épargné. Il a perdu son père, sa mère fait tout ce qu’elle peut pour qu’il réussisse Sciences Po. Nicolas, lui, se cherche, il essaye les filles mais se rend rapidement compte qu’il fantasme sur les garçons et qu’il est très attiré par le même sexe que lui.

Son rêve ? Bien qu’étant de gauche, il rêve d’ascension sociale, d’occuper un poste à responsabilités. Le seul bémol, c’est qu’il déteste les élites et leur comportement… 

Usé par la monotonie de son quotidien, par les hommes politiques qui dirigent la France, Nicolas trouve refuge dans les bras du jeune Harry. Ce jeune homme, qui n’a pas froid aux yeux, milite ouvertement et de façon parfois violente contre la société et le système… très à droite.

Entre amour, violence et engagement politique, la vie de Nicolas risque bien de basculer. Sans le savoir, il risque en effet de courir à sa perte. 

Avis

Voici plus d’une dizaine de jours que j’ai fini ce livre et il m’était juste impossible de vous en parler… Il fallait que je digère, il fallait que je me relève. J’étais KO ! Cette histoire que nous raconte Tom Connan est incroyablement perturbante, touchante, on n’en ressort pas indemne.

Maintenant, je dois vous expliquer pourquoi, pourquoi j’ai eu l’impression de prendre un uppercut en pleine face et pourquoi en écrivant cette chronique j’ai froid dans le dos…

Dès les premières pages, on est plongés dans un monde qui se révèle brutal, trash, ou l’amour est parfois dénaturé et confondu avec le sexe – enfin le sexe sale, voir même un peu violent. L’écriture ultra-incisive de ce jeune auteur fait que toute notre société et même nos relations sont dépeintes avec brio. Ça transpire la haine, la rage, le ras-le-bol général, le petit peuple qui crève à petit feu… Bref, le lecteur se retrouve et y retrouve malheureusement le reflet actuel de notre société.

Le talent de Tom Connan est de faire passer le lecteur par toutes les émotions, tels des caméléons qui changent de couleur. Du sourire au dégout, de la joie à la haine et même jusqu’à la nausée… C’est indescriptible à quel point cette histoire d’amour entre Nicolas et Harry parvient à les consumer, à les détruire et à les pousser à la faute… voire à l’impardonnable. Ici, on a bien la preuve qu’une relation toxique dévore, casse et met plus bas que terre une personne. C’est criant de vérité et on se reconnait tellement bien en Nicolas que l’on ne peut pas ne pas avoir les tripes nouées.

J’ai absolument tout aimé dans cette histoire, que ce soit la relation bancale de Nicolas et d’Harry, l’exploration des franges politiques radicales dans cette société qui atteint un point de non retour. Tout est réuni pour nous donner une belle correction et nous clouer au sol. 

Inutile de vous préciser que je conseille, reconseille et sur-conseille ce roman. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s