Histoire, Historiques, Roman

Le sac de Rome

Chronique de Le sac de Rome, de Stéphane Denis.

« Le seul point qui leur est commun est le mensonge ; mais le roi ment avec force, et l’empereur avec regret. Cela prend deux phrases à l’un, une nuit à l’autre ; François en atteste à l’honneur, et le César Charles, à Dieu. »

Stéphane Denis, Le sac de Rome, Editions Grasset, 2022, p. 66.

Motivations initiales 

J’ai entendu parler de ce livre par pur hasard. Mais inutile de vous dire que lorsque j’ai vu que l’auteur parlait d’un sujet qui me passionne – la rivalité entre François Ier et Charles Quint -, je n’ai pas hésité à me le procurer !

Synopsis

1527. Depuis trente-cinq années, le royaume de France et le Saint Empire romain germanique se disputent la péninsule italienne – notamment le Milanais. François Ier et Charles Quint s’affrontent sur les champs de batailles et également au sein des cours européennes. 

Si les deux souverains sont de puissance égale, ils ont peut-être sous-estimé les ambitions du pape Clément VII qui, lui aussi, envisage avec avidité le Milanais… Qui sortira vainqueur de cette joute ? 

Avis 

Stéphane Denis nous embarque dans une histoire rythmée digne d’une belle charge de cavalerie ! Ici, pas de temps mort, vous n’avez pas le temps de souffler, entre intrigues, trahisons et alliances, on embarque pour un moment mouvementé de l’histoire…

Dans cette revisite du sac de Rome, on a la chance inouïe de côtoyer les grands de l’époque, de se trouver au cœur de décisions qui vont être lourdes de sens pour les temps à venir. Ce qui est vraiment captivant, c’est que l’on nous présente en détail la déchéance de Charles III – cousin de François Ier – qui, après avoir occupé de très hautes fonctions, se trouve dépossédé par le monarque français car celui-ci le jalousait ! Inutile de vous dire que Charles III va faire tout ce qui est son pouvoir pour saboter les plans français et pour provoquer François Ier ! Une belle mise en lumière des histoires politiques et des traîtrises habituelles qui ont eu lieu durant l’époque moderne, de quoi régaler les curieux et rappeler des souvenirs aux historiens…

Même si j’ai apprécié cette lecture, je dois tout de même avouer que je suis restée un peu sur ma faim… En effet, du sac de la ville de Rome, il n’est question en réalité qu’à la toute fin de l’ouvrage, dans les 4 ou 5 dernières pages. Quel dommage ! Je trouve que le titre est un peu trompeur, puisqu’en réalité, ce que l’on nous offre ici, c’est davantage une immersion pour comprendre les prémices qui ont mené au sac de Rome, l’événement en lui-même n’étant là, en quelque sorte, que pour mémoire… 

Moralité, une lecture un peu en demie-teinte !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s