Bandes dessinées, Historiques

Cinq Avril – T.1 L’héritier de Da Vinci

Chronique de Cinq Avril – T.1 L’héritier de Da Vinci, de Fred Duval, Michel Bussi et Noë Monin.

« Par tes origines, ton destin sera hors du commun ! Elle prétend que de ta vie dépendent des millions d’autres… Tu devras parcourir le vaste monde pour apprendre ce que Léonard n’a pas eu le temps de t’enseigner : l’amour de l’humanité. »

Fred Duval, Michel Bussi et Noë Monin, Cinq Avril – T.1 L’héritier de Da Vinci, Dupuis, 2022, p. 62.

Motivations initiales

La maison d’édition Dupuis nous a gentiment contactés pour nous proposer de nous envoyer un colis avec leur nouveauté. La présentation de l’histoire m’ayant mis l’eau à la bouche, je n’ai pas pu dire non !

Synopsis

5 avril 1510. Un nouveau-né est retrouvé abandonné aux portes du château du Clos Lucé. Seul signe distinctif de l’enfant, l’étrange collier en or qu’il porte à son cou. Recueilli par les cuisinières du château, il sera baptisé Cinq Avril en l’honneur du jour où il a été déposé. Cinq Avril grandira dans l’amour et, surtout, bénéficiera d’une solide éducation, donnée par le grand Léonard de Vinci en personne.

En 1519, à la mort de De Vinci, Cinq Avril découvre qu’il porte en lui le pouvoir de changer le cours du destin s’il arrive à résoudre les secrets de sa naissance…

Avis

Si vous aimez l’aventure, alors cette BD est faite pour vous ! Une fois ouverte, les pages, les illustrations, les énigmes autour de la naissance Cinq Avril et de Léonard de Vinci vont vous aspirer dans un tourbillon infernal et vous faire vivre un moment de lecture trépidant !

Les auteurs nous offrent ici le début d’une belle saga historique, digne des plus belles histoires de capes et d’épées, qui ont toujours rencontré chez moi un franc succès !

Ici, aucun temps mort, les auteurs nous baladent de rebondissements en rebondissements. Vous pensez être parvenu à déchiffrer une partie de l’énigme ? À peine quelques lignes – bulles – plus tard, vos certitudes sont balayées d’un seul coup ! Certains penseront que c’est trop, moi c’est tout ce que j’aime car c’est un appel au voyage et à l’évasion !

Je l’ai dévoré et la surprise a été au rendez-vous tant du côté de l’intrigue que du côté des illustrations. Noë Monin nous propose ici des illustrations entre le cartoon et le réalisme, c’est assez déroutant mais ça colle totalement à l’intrigue et, finalement, ça n’a pas du tout freiné ma lecture !

Vous l’aurez compris, c’est une très belle découverte et j’ai hâte de dévorer le tome suivant ! C’est vraiment très prometteur !

Si vous cherchez une histoire entre vérité historique et invention de toutes pièces, avec un léger soupçon d’humour, alors foncez chez votre libraire !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s