Jeunesses, Livres jeunesses

Hardie comme une souris

Chronique de Hardie comme une souris, de Nicolo Carozzi.

« Et ils commencèrent à jouer. Mais bientôt… trois autres joueurs voulurent participer. »

Nicolo Carozzi, Hardie comme une souris, Albin Michel Jeunesse, 2022, p. 6-8.

Motivations initiales

J’ai beaucoup vu cet album sur les réseaux accompagné de critiques positives, alors j’ai cédé à la tentation !

Synopsis

Une petite souris a décidé de s’amuser avec son ami le poisson. On s’éclabousse, on fait des bulles, on rit… Mais trois nouveaux venus viennent perturber cette partie de jeu. Trois chats qui se montrent hostiles envers la petite souris et son ami le poisson.

Pas une seconde à perdre, il faut trouver une idée pour protéger le poisson ! La petite souris va trouver une idée folle mais très courageuse !

Avis

Une expérience assez particulière et troublante que je n’avais pas encore eu l’occasion de vivre lors de mes lectures d’albums jeunesse. Ici, les illustrations l’emportent sur les mots, il faut savoir décrypter les illustration pour raconter l’histoire. C’est assez perturbant car tout passe par le regard et notre capacité à analyser une image mais aussi à faire preuve d’imagination derrière.

Le coup de maître de Nicolo Carozzi est, sans nul doute, d’arriver à faire passer un message uniquement via ses illustrations. Ici, on comprend facilement que cette histoire gravite autour de la notion d’entraide et de courage. C’est habilement fait, mais il faut avouer que c’est tout de même assez périlleux, car la mayonnaise peut ne pas prendre avec certains, petits ou grands lecteurs !

À ma grande surprise, on se laisse facilement prendre au jeu et on oublie le texte très minimaliste de cet album. Les illustrations sont assez stupéfiantes, par exemple le poil des trois félins, j’ai l’impression que c’est du poil de chat véritable ! C’est dingue ! Et puis j’aime assez l’utilisation des couleurs froides et pâles qui me rappellent certains albums anciens. C’est très réussi !

Pour cet album, il faut être capable de laisser ses attentes au vestiaire et d’accepter de jouer le jeu. Pour moi, c’est un bon moment à passer en compagnie d’un bambin !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s