Bandes dessinées, Historiques

Saint-Barthélemy – T1. Sauveterre

« Les ennemis de Dieu sont les ennemis de la France. Seule leur destruction totale pourra rendre à notre royaume le respect dû à la religion catholique. »

Pierre Boisserie, Eric Stalner, Saint-Barthélemy, Les Arènes, p. 37, 2016.

Motivations initiales

Une période de l’Histoire de France qui m’intéresse particulièrement.

Synopsis

1562, dans le Sud-Ouest de la France. Un piège est tendu au baron de Sauveterre, seigneur protestant, et ses deux plus jeunes enfants, Clément et Loïse, sont enlevés. Seul reste Elie, qui part à leur recherche, et rejoint les armées protestantes du prince de Condé.

16 août 1572, Henri de Navarre, futur Henri IV, épouse Marguerite de Valois. Ces noces, qui devaient être le symbole de la concorde entre les deux partis religieux, vont tourner au drame. Le parti protestant se rassemble à Paris, autour de l’amiral de Coligny. Mais entre le duc de Guise, catholique, et l’amiral de Coligny, la haine est à son comble. Et le parti des Guise l’emporte : le 23 août 1572, l’élimination des principaux chefs huguenots est décidée, le roi Charles IX donnant l’ordre de désarmer et d’expulser du Louvre les gentilshommes protestants. Coligy est assassiné, marquant le début des massacres de la Saint-Barthélémy.

Au Louvre, les intrigues ne s’arrêtent pas avec le déclenchement des hostilités. On y retrouve Elie de Sauveterre, qui se débat dans un filet dont les mailles se resserrent. Il retrouve Loïse et Clément, présentés comme les enfants de Scipio, un conseiller de Catherine de Médicis et fervents catholiques. Clément participe activement aux massacres, Loïse y prend part à coup d’intrigues… dont on devine qu’elles sont plus complexes qu’il n’y parait initialement…

La série

Dernier tome paru : Tome 2 (le tome 3 est annoncé pour août 2017). Une chronique sera consacrée à la série complète.

Avis

> L’avis de C

J’attendais cette bd avec impatience ! Ce premier tome m’a laissé quelque peu sur ma faim… J’ai trouvé que l’histoire mettait du temps à démarrer, je ne savais pas très bien où les auteurs voulaient nous emmener… Bref ça manque de rythme !

Et les dessins ? Moi qui suis très sensible aux dessins dans une bd – si je n’accroche pas aux dessins, même si l’histoire est sensationnelle, je stoppe ma lecture ! -, ici j’ai trouvé que les dessins, pourtant très travaillés, n’accompagnent pas l’histoire, on a même, par moment, du mal à retrouver qui sont les personnages.

En revanche, j’ai vraiment apprécié que la chronologie des faits soit aussi bien respectée, surtout pour une période aussi trouble de l’histoire de France.

Affaire à suivre au tome 2 !

> L’avis de T

Le tome 1 de cette série m’a paru un peu inégal. On entre de plain-pied dans l’histoire, avec le stratagème amenant à l’enlèvement des enfants, puis le rythme faiblit, et les choses deviennent un peu floues. Je me suis perdu dans les dessins, pourtant très réussis (j’adore en particulier les couvertures), mais qui m’ont paru, par moment, en décalage. Ainsi, page 47, deux cases se suivent, marquées par un simple changement d’angle de vue… mais on ne retrouve pas les personnages dans l’ordre dans lequel ils devraient être, leurs vêtements et leurs visages même sont modifiés… Bref, cela contribue à ce que la mise en place de l’histoire ne soit pas totalement fluide, à mon goût.

C’est suffisamment bien pour que l’on ait envie de poursuivre (et, avec le deuxième tome, on n’est vraiment pas déçu), pas tout à fait assez pour être enthousiaste sur ce tome là…

IMG_2622

1 réflexion au sujet de “Saint-Barthélemy – T1. Sauveterre”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s