Aventures, Bandes dessinées

Shi – T.1 Au commencement était la colère…

« A elles seules, et durant des années, elles devaient faire trembler la couronne d’Angleterre. Deux femmes contre un Empire !… »

Zidrou, Homs, Shi, T.1 Au commencement était la colère, Dargaud Éditeurs, p.56, 2017.

Motivations initiales

Un conseil de mon vendeur préféré dans ma librairie préférée !

Synopsis

Deux histoires forcément liées mais pour le moment on ne nous donne pas la clé pour déchiffrer ce lien.

Londres. 2013. Le patron de la prestigieuse entreprise britannique d’armement S.V.P.P.B – si vis pacem para bellum (si tu veux la paix, prépare la guerre)est accusé du meurtre d’un enfant, mort dans l’explosion d’une mine anti-personnel. Lors du procès, la société est déclarée innocente, ce dont il se réjouit avec un certain cynisme. Mais sa famille est visée : sa femme enceinte et son jeune fils sont les victimes de l’explosion de deux autres mines anti-personnel posées dans leur jardin. Ces mines proviennent naturellement de l’entreprise S.V.P.P.B…

Londres. 1851. Afin de  cacher un scandale qui pourrait porter préjudice à l’Exposition universelle, le cadavre d’un nourrisson est enterré à la hâte et sans aucune cérémonie dans les jardins du lieu qui accueille cet événement. Deux femmes diamétralement opposées, une noble anglaise – Jennifer –  et une Japonaise – avec un prénom si compliqué que Jennifer décide de la nommer Kita – , la mère de l’enfant, entrent en rébellion contre l’Empire britannique pour élucider ce crime. Entre société secrète et manipulation corruptrice, les deux jeunes femmes que rien ne lient vont s’unir pour exposer la face cachée d’une machination infernale.

Avis

> L’avis de C

On aurait dû appeler ce tome « au commencement était le talent » car on prend une claque en lisant cet album !

Une claque disais-je… Une claque visuelle, déjà, car le coup de crayon de l’illustrateur est magnifique et sans aucune faiblesse : la couverture est certes très réussie mais les pages intérieures le sont encore plus ! Aucune faiblesse dans les illustrations, on sent que le dessinateur maîtrise tout ! C’est impressionnant ! Et j’adore quand les encadrés mordent les uns sur les autres, ça donne un dynamisme supplémentaire à l’histoire et ça percute encore plus le lecteur ! Seul petit – tout petit – bémol, certains reprocheront peut-être les couleurs verdâtres de l’album, mais pour ma part, je n’ai pas trouvé cela spécialement dérangeant !

Et le scénario ? Il est très plaisant, pas de temps mort, on accroche immédiatement ! Les événements se suivent, sans s’arrêter, sans laisser le lecteur sur le bord de la route ! J’ai trouvé cet album d’une fluidité sans appel. Là aussi un petit bémol qui n’en est pas un : le tome 1 est tellement bien que cela va paraître bien long d’attendre la suite !

Un grand bravo au duo franco-belge Zidrou et Homs. Pour ma part j’attends déjà la suite avec une impatience folle !!!!

> L’avis de T

Cette bande dessinée réussit un double tour de force : proposer un scénario qui, dès le tome 1, donne l’impression qu’il y a de quoi nous tenir en haleine un moment, d’une part, et rester intelligible bien que le scénario nous transporte du XIXe au XXIe siècle et retour sans nous perdre – en partie grâce aux variations de couleur, n’en déplaise aux grincheux qui, semble-t-il, se plaignent de ci, de là, du vert de certaines planches.

On est dans l’action dès la page 4 ; on est révolté dès la page 7 ; on sait dès la page 11 que l’on va trembler pour Jennifer et Kitamakura ; on découvre, page 17, à quel point la société victorienne était corsetée mais dépravée, avec l’apparition du révérend Green. Et, pourtant, à ce stade, rien ne s’est encore passé ! Autant vous dire que les 39 pages suivantes sont dévorées rapidement…

Bref, je vais attendre avec impatience la suite !

IMG_2990

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s