Des chiffres et des mots

Bénédicte Moret

Lors d’une soirée organisée par les Éditions Le Lombard, j’ai eu le privilège de pouvoir discuter en tête à tête avec Bénédicte Moret afin d’en savoir plus sur elle, sa vie et ses activités pour protéger la planète ! Comment ça, tu ne connais pas Bénédicte Moret ? Mais si voyons, fais un petit effort, c’est « THE » créatrice du blog – et du concept – d’une famille zéro déchet !

Bénédicte Moret est dessinatrice de l’environnement depuis plus de quinze ans. Il y a six ans, elle et son mari ont décidé de changer leur mode de vie, de réduire leur consommation et de devenir zéro déchet, le tout avec deux jeunes enfants et deux chats ! Un grand bravo !

Des chiffres

  • Naissance : 2 juin 1983 à Lyon
  • Date de création du site : 2013/2014
  • Combien de visites sur le site de la famille zéro déchet : plus de 3 millions
  • Date de publication du premier ouvrage : 2016 chez l’éditeur Thierry Souccar

Des mots

1) Le nom de votre site personnel est Bloutouf, est-ce un clin d’œil au mot Bluetooth ? 

Quand j’avais une vingtaine d’années, nous étions une bande de copines et nous bossions toutes dans le même atelier. Nous étions toutes hyper-connectées, mon mari nous a alors suggéré ce surnom et c’est resté ! Donc oui, c’est bien un clin d’œil au mot Bluetooth !

2) Puisque vous êtes sensible au zéro déchet mais hyper-connectée, avez-vous des idées, des pistes pour le domaine du numérique qui, lui, est loin d’être green ? 

Là je dois dire que non… Le chantier est tellement vaste ! Par exemple Netflix, on adore, on est tous fans mais c’est hyper polluant comme plateforme… Alors il faut trouver d’autres alternatives ! 🙂

3) Le zéro déchet, pour vous c’est une suggestion, une recommandation, ou une injonction ? 

Il Faut que les gens prennent conscience qu’il y a urgence ! On peut encore inverser la tendance et ne pas tout foutre en l’air ! Alors je dirais que c’est une recommandation, il faut faire de la pédagogie, sensibiliser les gens.

4) S’il fallait retenir une seule action pour le zéro déchet, ce serait laquelle selon vous ? 

Euh… Je dirais qu’il faut faire quelque chose ! Il faut se lancer ! Nous, au début, nous avons fait beaucoup d’erreurs mais une fois que la machine est lancée, c’est facile et on ne peut que s’améliorer !

5) Quand on est dessinatrice, comment choisit-on son mode d’expression, en fonction des opportunités, par affinités ou bien par hasard ? 

C’est quelque chose qui vient au fur et à mesure, quelque chose qui se construit. Bien sûr, tu vas rencontrer des gens qui vont t’inspirer et surtout c’est aussi ton mode de vie qui t’influence énormément !

IMG_4070

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s