Jeunesses, Livres jeunesses

La sorcière Tambouille

Chronique de La sorcière Tambouille, de Magdalena Guirao-Julien.

« La sorcière Tambouille lui lance un bol de cafards confits.

– J’en ai assez de ces convives qui n’utilisent pas leurs couverts, qui plongent leurs doigts crochus dans les assiettes, qui bavent, qui crachent, qui rotent… Si seulement je pouvais trouver un invité bien élevé digne de mes plats, un seul… »

Magdalena Guirao-Julien, La sorcière Tambouille, Editions Kaléidoscope, 2005, p. 11.

Motivations initiales

C’est mercredi et qui dit mercredi dit jour des enfants ! Aujourd’hui, je vous présente une lecture un peu particulière, une lecture digne d’un épisode de la célèbre émission, elle aussi du mercredi, Le meilleur pâtissier !

Synopsis

La sorcière Tambouille aime plus que tout cuisiner. Elle peut passer des heures dans sa cuisine à élaborer des recettes à faire frémir : qu’il s’agisse de faire de la langue de loup en gelée ou de mitonner un soufflé de crapaud, elle sait tout faire !

Mais elle se désole de voir que ses convives ne savent pas se tenir à table et n’ont ignorent tout des bonnes manières. Et ce qui l’énerve par dessus tout, c’est que ceux-ci n’ont même pas le bon goût d’apprécier ses mets à leur juste valeur…

Comment peut-elle remédier à tout cela ?

Avis

Être une sorcière doublé d’un cordon bleu, c’est possible ! Si vous ne me croyez pas, alors lisez cet album : il vous embarquera pour une session gastronomique digne d’un épisode de Top chef ou du Meilleur pâtissier !

C’est assez drôle de voir que, dans cet album, la sorcière n’est pas, contrairement à ce que l’on a l’habitude de voir dans de nombreux album, une personne qui veut du mal aux enfants. Elle ne veut même pas les dévorer ! Chez Ô Grimoire, je dois vous avouer que l’on a bien aimé le rôle de cette sorcière cordon bleu qui évolue dans un environnement magique avec des fantômes et un ogre ! Chapeau à l’auteur pour avoir oser sortir des sentiers habituels !

Côté histoire, c’est assez marrant je dois dire mais surtout ça met en lumière certaines valeurs qui nous sont chères, c’est-à-dire l’amitié, le plaisir de faire plaisir et enfin le partage avec l’autre. Tout cela est fait avec beaucoup de finesse, et ça marche vraiment, les enfants sont fans de l’univers que propose Magdalena Guirao-Julien.

Mais je dois avouer que ce que j’ai vraiment aimé dans ce livre jeunesse, ce sont les dessins. Très coloré, très flashy, bref on prend un certain plaisir à tourner les pages et à s’émerveiller devant les dessins. On retrouve tout l’univers habituel des sorcières, les chapeaux pointus, le grand nez… Les illustrations donnent vie aux personnages et on arrive à lire clairement les différentes émotions grâce aux expressions sur les visages des protagonistes.

On passe un très bon moment plein d’humour avec cet album. Et si vous souhaitez connaître la recette du pâté de lézard en croute, pas de doute, cette histoire est pour vous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s