Bandes dessinées, Historiques

Murena – T. 7 Vie des feux

Chronique de Murena – T.7 Vie des feux, de Jean Dufaux & Philippe Delaby.

« – Lucius Murena, prends pitié d’une pauvre femme !

– Qui es-tu ? … Que me veux-tu ?

– Prends pitié de ma maîtresse. Ce matin, la douce et tendre Rubria s’est donné la mort car son corps fut souillé par la brutalité des hommes.

– Quels hommes ? … Parle !

– Je te dirai où les trouver. Car les dieux réclament vengeance ! »

Jean Dufaux & Philippe Delaby, Murena – T.7 Vie des feux, Dargaud, 2017, p. 38.

Motivations initiales

Murena un jour, Murena toujours ! Je suis toujours complètement addict à cette série ! Figurez-vous que pour ne pas manquer, j’ai déjà l’ensemble des tomes sortis dans ma PAL ! Parfois j’ai envie de les dévorer d’un seul coup mais je me rappelle que je préfère savourer toute cette histoire donc je prends mon temps !

Synopsis

Juin 63 après J-C. Néron est accablé, il vient de perdre sa petite fille Claudia âgée de quatre mois. Alors que l’empereur est en proie à une profonde détresse, l’Empire est défié par des juifs…

Et Lucius Murena ? Une fois encore la vie ne l’épargne pas, il vient de perdre sa bien-aimée Acté. Il prend une décision radicale, quitter la Gaule pour rentrer à Rome.

L’empereur et le proscrit vont-il enfin se retrouver face à face ?

Avis

Adieu les paysages enneigés de la Gaule, nous voilà de retour dans la sublime ville de Rome !

Ce changement de paysage annoncerait-il quelques bouleversements dans l’histoire ? Eh bien oui ! Lucius Murena revient – enfin – au centre de l’intrigue, il est enfin de retour à Rome ! Quel délice ! On sait que l’affrontement entre lui et l’empereur est inévitable et ça devient tendu, très tendu !

Dans ce tome, on sent monter la pression au fur et à mesure que l’on tourne les pages. L’atmosphère est oppressante, on sent qu’un événement terrible va arriver mais on ne sait pas quoi – enfin quand on a quelques connaissances historiques, on sait ce qui va se produire, mais je n’ai pas trouvé cela dérangeant ! Et, surtout, on ne sait pas précisément quand cela va se produire !

Bien que la couverture et le titre de ce septième tome soient évocateur, on se laisse surprendre et prendre au jeu… Je vous avoue que ce tome est sûrement l’un de mes préférés. J’ai adoré la tension palpable tout au long de ce tome et surtout le talent – incontestable – du dessinateur avec ses illustrations de la ville en train de brûler ! Eh oui, l’un des événements marquants du règne de Néron est bel et bien l’incendie qui ravage la ville de Rome et ici le duo l’exploite brillamment !

Ce tome frôle vraiment la perfection ! Un régal pour les yeux, une lecture passionnante et même si quelques libertés sont prises par le duo, la rigueur historique est toujours de mise !

Si vous ne connaissez pas encore Murena, il est grand temps d’y remédier !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s