Jeunesses, Livres jeunesses

Nickel le teckel

Chronique de Nickel le teckel, de Juliette Lagrange.

« J’ai tout essayé, toutes les cachettes, le moindre recoin, je n’ai rien pu sauver. Sans art, ma vie n’a plus de sens. Privé de mes œuvres, je vais devenir un vieux teckel maussade et rabougri. »

Juliette Lagrange, Nickel le teckel, Éditions Albin Michel jeunesse, 2022, p. 11.

Motivations initiales

Impossible de ne pas craquer sur cet album jeunesse quand tu as un teckel dans la famille ! Cet album a fait beaucoup de bruit sur les réseaux et je l’ai trouvé plusieurs fois comme coup de cœur dans le rayon jeunesse de certaines librairies. Donc impossible de passer à côté !

Synopsis

Nickel est un petit teckel timide et bien souvent maladroit. Son problème ? Il vit au sein d’une meute de chiens sportifs et vainqueurs de nombreuses compétitions. Lui, il n’aime pas courir, il n’aime pas jouer au ballon mais il adore l’art.

Convaincu que sa famille ne comprendra pas son intérêt pour l’art, il se cache, il sort en douce pour peindre. Son rêve : vivre sa passion au grand jour et être accepté par ses proches.

Avis

Un album hilarant du début à la fin ! Je vous assure si ce teckel n’est pas un grand sportif, il peut se vanter de faire rire les foules ! Ce qu’on adore particulièrement, c’est de voir les plans loufoques et ingénieux que cette saucisse élabore pour pouvoir vivre sa passion et peindre – de l’échelle rétractable au toboggan pour quitter l’appartement, vous allez pouffer de rire !

Mais cet album ne se résume pas seulement à être hilarant, il est également émouvant. Émouvant car on assiste à la mise à l’écart par la meute de ce petit teckel. Il est celui dont on se moque, celui qu’on ne veut pas dans son équipe… Pas facile cette vie de petit chien !

Juliette Lagrange s’empare avec brio du sujet de la différence mais rappelle également qu’il faut croire en ses rêves et aller au bout des choses pour vivre la vie que l’on désire. Et il faut bien avouer que, par les temps qui courent, c’est un très beau message !

Et puis, on ne va pas bouder notre plaisir car retrouver Juliette Lagrange c’est avoir l’assurance d’en prendre plein les yeux ! Une fois encore, les illustrations sont très travaillées, donnent vie à ce petit teckel et à tout ce qui l’entoure. Personnellement, je trouve que la représentation du teckel invite à une longue séance de caresse, j’adore sa silhouette très allongée ! Les illustrations regorgent de détail et on prend un vrai plaisir à les détailler et les admirer, c’est très réussi !

Vous l’aurez compris, ce n’est pas parce que je possède un teckel dans ma famille que je vais vous dire d’offrir ce livre à vos enfants mais surtout parce qu’il explique l’importance de l’acceptation de soi et d’assumer ses passions, bref une histoire qui prône l’authenticité et ça fait du bien !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s