Bandes dessinées

Le château des animaux – T.3 La nuit des justes

Chronique de Le château des animaux – T.3 La nuit des justes, de Xavier Dorison et Félix Delep.

« Nous avons semé, récolté, travaillé et fait des demandes légitimes au président Silvio, et pour seule réponse, nous avons été envoyés au donjon. »

Xavier Dorison et Félix Delep, Le château des animaux – T.3 La nuit des justes, Éditions Casterman, 2022, p. 44.

Motivations initiales 

Nous avions acheté le premier tome un peu par hasard, parce que l’un de nous deux est fan de l’univers de Xavier Dorison. Et puis cette série est devenue un vrai coup de cœur ! Alors inutile de vous dire que nous attendions la sortie de ce troisième opus avec une impatience folle !

Synopsis

Imposer leurs idées par la non-violence, voilà ce que prône Miss B depuis déjà un long moment… Si les animaux veulent résister, ils ne doivent surtout pas commettre d’actes violents et faire couler le sang.

Mais le président Silvio et ses chiens miliciens ont de nombreuses idées, toutes plus cruelles les unes que les autres, pour faire échouer les plans de Miss B et étouffer le mouvement contestataire présent dans l’enceinte du château…

Avis

Xavier Dorison nous offre une fois encore un scénario sans faille et nous livre un très beau message qui est que la liberté n’a pas de prix ! Pas question d’épargner le lecteur, ici les animaux doivent être capables de faire des sacrifices et d’encaisser la douleur sans broncher. Cette résistance héroïque de la part des animaux du château est parfois cruelle et se termine dans le sang… Sous une dictature, la vie n’est jamais rose ! 

Dès les premières planches de ce troisième opus, on comprend qu’une révolution se met en place et qu’elle risque d’être longue et semée d’embûches. On retrouve cette incroyable chatte blanche, alias Miss Bengalore, qui est le symbole même de la résistance ; on découvre ou redécouvre également d’autres animaux qu’on apprend à mieux connaître et dont la psyché est détaillée par l’auteur. Personnellement, j’ai un coup de cœur pour le dénommé César, un lapin au cœur immense, qui vend ses charmes aux femelles !

Le lecteur est happé et captivé tant par l’histoire que par les incroyables illustrations de Félix Delep. Si j’ai toujours apprécié les illustrations des deux premiers tomes, je crois que celui-ci cache encore plus de merveilles que les précédents. Les détails sont incroyables et vous permettent une belle évasion !

Violence, coups bas, trahisons, cette série vous balancera un uppercut qui vous enverra valser dans les étoiles pendant un long moment ! Cet album, un brin philosophique, nous fait nous interroger sur la notion du bien et du mal mais aussi sur l’état de notre monde actuel qui voit fleurir de plus en plus de dictatures.

Loin d’être une copie de l’œuvre de Georges Orwell, cette série est plutôt un grandiose hommage assumé que l’on devrait tous ouvrir une fois dans notre vie ! Un immense coup de cœur de ce début d’année 2023 !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s