Heroic fantasy

L’héritage des rois passeurs

« Le roi Degan parcourut lentement du regard les toits d’ardoise d’Astria qui s’étalaient sous sa fenêtre. Une question obsédante occupait son esprit : pourquoi sa fille aînée était-elle revenue ? »

Manon Fargetton, L’héritage des rois passeurs, Bragelonne, p. 130, 2016.

Motivations initiales

Trois bonnes raisons de l’acheter : j’avais entendu parler de l’auteure, elle était présente aux Imaginales 2017 et le livre a reçu le prix Imaginales 2016.

Synopsis

Enora, jeune femme qui vit et travaille à Paris, adore la vitesse. Pour ses vingt ans, elle prend sa moto pour rejoindre la propriété familiale, où sa grand-mère, sa mère et son jumeau l’attendent. Ce qu’elle ignore, c’est que cette journée va changer sa vie, au-delà de tout ce qu’elle peut imaginer. La violence et la mort vont faire irruption dans son existence, mais également un monde bien plus complexe : elle va découvrir qu’il existe deux mondes parallèles, Rive et Ombre, et que, bien qu’elle soit une fille, elle est un Passeur, descendante de la lignée des rois passeurs d’Ombre.

En quête de vengeance, elle trouvera son destin…

Avis

> L’avis de C

Wahou ! Ce livre est un petit bijou ! Manon Fargetton arrive à réunir tous les ingrédients pour faire de ce livre une vraie pépite. Il y a du rythme, de l’action, des trahisons, du sang, des larmes et juste ce qu’il faut d’amour – sans tomber dans l’excès -.

J’ai beaucoup aimé l’existence de ces deux mondes, Rive et Ombre, Ombre dont on ignore tout et dont on découvre les us et coutumes. Moi qui me plaît à penser que nous ne sommes pas les seuls êtres vivants dans l’univers, l’idée de ces deux mondes me convient parfaitement ! Et puis, j’ai vraiment adoré ce lien qui relierait deux personnes, une de Rive, l’autre d’Ombre.

Enfin, dernier atout, ce livre amène l’auteur a se questionner sur la place des femmes dans une société… Cette question de fond est peut-être une préoccupation majeure de l’auteur – d’ailleurs, Manon Fargetton, je l’imagine bien dans le rôle d’Enora avec ses cheveux courts -.

Bref, j’ai adoré et je le conseille vivement !

> L’avis de T

Dans le prologue, nous nous retrouvons à combattre un dragon avec Ravenn. Puis, dans le premier chapitre, nous conduisons un bolide de Paris jusqu’en Bretagne (en tout cas, c’est probable) avec Enora. Nous arrivons en pleins préparatifs de sa fête d’anniversaire, à elle et à Erwan, son jumeau. Nous voyons les invités arriver, famille et amis. Et puis, avec elle, nous assistons à l’arrivée des jeeps dont descendent des hommes masqués, qui tuent tout le monde à grands coups d’épée.

Nous avons tout à apprendre sur les deux mondes qui nous sont offerts ici, Rive et Ombre, sur les liens qui les unissent, sur les raisons de ce massacre initial, sur les dieux et leurs rivalités. Avec Ravenn / Elouane, Enora, Jana, Lïam, Charly et Julian, nous allons découvrir les règles et les lois de ce monde.

C’est bien écrit, il y a beaucoup de rythme, on ne s’ennuie pas une seconde. Pour une première incursion dans le monde de la fantasy adulte, Manon Fargetton réalise un sans-faute ! Cerise sur le gâteau, on peut y lire une réflexion sur la place des femmes dans la société – en Ombre, elles occupent le pouvoir, mais uniquement parce qu’elles ne peuvent – a priori – pas être des Passeurs ; les Magiciens, eux, se sont progressivement mis à traquer, pour les éliminer, les femmes qui ont des pouvoirs. Les prêtres, pour leur part, n’hésitent pas à manipuler pour assurer leur position. Autrement dit, la place des femmes en Ombre est directement liée aux capacités qu’elles n’ont pas… une situation que Ravenn va profondément remettre en cause !

Alors ? Alors, amateurs de fantasy, n’hésitez pas !

IMG_3198

3 réflexions au sujet de “L’héritage des rois passeurs”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s