Fantastiques, Jeunesses, Livres jeunesses

La passe-miroir – T.1

« – Je suis désolée…, répéta-t-elle piteusement.

Thorn abaissa alors sur elle un regard métallique qui lui donna l’impression qu’on lui plantait des clous dans le visage.

– Ne vous excusez pas trop vite, dit-il avec un accent encore plus dur qu’à l’accoutumée. Vous regretterez bien assez tôt de m’avoir comme mari. »

Christelle Dabos, Les fiancés de l’hiver, La passe-miroir, Livre 1, Gallimard Jeunesse, 2016, p. 446.

Motivations initiales

Pendant très longtemps ce livre en format poche a trainé sur ma bibliothèque… Il ne me faisait pas envie… Et puis un jour pas comme un autre j’ai opté pour acheter le tome 1 en grand format et directement ça a marché, je l’ai lu !

Synopsis

Ophélie est myope, maladroite, introvertie ; elle est toujours débraillée et vit dans son monde, ce qui n’attire pas spécialement l’intérêt et la sympathie. Mais cette jeune fille a des dons particuliers : elle peut lire le passé des objets rien qu’en les touchant – elle est ce que l’on appelle une « liseuse » – et elle peut traverser les miroirs – ce qui fait d’elle une « passe-miroir » -…

Sur l’arche d’Anima, Ophélie travaille dans un musée et mène une vie simple, ce qui lui convient tout à fait. Au grand désespoir de sa mère et de son sœur ainée, elle a éconduit tout les prétendants de l’arche venus lui demander sa main…

Les doyennes d’Anima, fidèles servantes d’Artémis, ont conclu un accord avec une famille du Pôle, une autre arche, et Farouk, l’esprit de la famille : Ophélie doit épouser Thorn, membre du clan des dragons. Tout s’enchaîne et prend alors des allures de course folle. Ophélie rencontre son futur mari dans une ambiance glaciale, doit se préparer à quitter Anima et sa famille pour une destination inconnue : la Citacielle, la capitale volante du Pôle.

Décidée à faire comprendre à Thorn et sa famille qu’elle ne serait pas une épouse modèle qui se contenterait de rester dans l’ombre de son mari, Ophélie débarque au Pôle avec ses lunettes fendues, sa vieille écharpe multicolore et ses gants de « liseuse »…

Mais rapidement, elle comprend que son mariage avec Thorn dissimule nombre de non-dits, de secrets… Que va-t-elle découvrir ? Va-t-elle finir par tisser des liens solides et sincères avec l’ours bourru qui lui tient lieu de mari ?

Avis

> L’avis de C

Le début du livre est extrêmement convaincant : même si l’univers ne ressemble à rien de déjà connu, l’immersion est facile, l’intrigue se met en place, bref, j’ai eu l’impression d’un démarrage très fluide et parfaitement maîtrisé. En revanche, après ce démarrage en fanfare, j’ai ressenti un coup de mou. Tout d’un coup, ça patine un peu, on a l’impression de faire du sur-place, en gros à partir du moment où Ophélie passe d’Anima au Pôle. Là, j’ai dû m’accrocher – mais j’avais la conviction que j’allais retrouver le souffle initial. Et, en effet, c’est ce qui s’est produit. Et quand ça repart, alors là, plus moyen de lâcher le livre… je l’ai dévoré dans la nuit !

Les personnages sont extrêmement attachants ! Méchants, gentils, rôles principaux ou secondaires, ils sont tous PARFAITS ! Bon j’avoue avoir un coup de cœur pour Tante Rosaline et Ophélie – pour cette dernière, c’est sans doute parce que son côté décalé et sa maladresse me font penser à quelqu’un !  -. L’auteur a fait vraiment un sans faute dans l’invention de ses personnages

Alors cette seconde moitié de La passe-miroir, on en parle ? Eh bien j’ai trouvé cela proprement A – HU – RIS – SANT !!! C’est dynamique, il y a de l’action à revendre, des révélations, des rebondissements, j’avoue, j’ai même poussé quelques cris de stupeur par moment – heureusement dans la maison tout le monde dormait ! -… Bref en un mot, c’est génial ! Il est quasiment 22h00 et je me demande pourquoi je n’ai pas le tome 2 sous la main !

Pour moi qui suis fan depuis toujours de la série Harry Potter, La passe-miroir est au moins aussi bien – je ne pensais pas dire ça un jour ! – et si les prochains tomes sont de ce niveau, elle pourrait bien carrément la détrôner !

En plus, ce livre offre de beaux moments d’évasion, et il nous rappelle à quel point c’est chouette de garder son âme d’enfant ! En plus, il me réconcilie avec ma grosse écharpe, qu’il va bientôt falloir ressortir des placards : après tout, je n’ai jamais vérifié si elle n’a pas les mêmes pouvoirs que celle d’Ophélie !

Mon conseil : plongez-vous dans cet univers ! Wahou, j’en reviens pas j’ai trouvé quelque chose qui arrive à bousculer mon amour pour l’univers d’Harry Potter…. Bref, je place un énorme espoir dans la suite de cette saga…

IMG_4433

 

 

8 réflexions au sujet de “La passe-miroir – T.1”

    1. Oh oui je vais me laisser tenter pas les tomes 2 et 3 ! Je ne veux pas passer à côté… Je suis conquise mais mon bilan lecture est en demi-teinte… l’arrivée d’Ophélie au pôle au manoir de la tante de Thorn jusqu’à ce qu’elle se rende au clairedelune m’a paru loooooong c’est dommage… mais sinon le reste était superbe !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s