Aventures, Livres jeunesses

L’archipel de la lyre – T. 2 Le magicien sans visage

« Avec un hoquet de stupeur, Aram comprit alors ce qui l’avait dérangé dans l’attitude de l’inconnu, outre le fait qu’il paraissait les fixer avec intérêt. Ce détail insaisissable… L’homme ne marchait pas : il lévitait à plusieurs centimètres du sol !

Les pans de sa robe, animés par une faible brise magique, ne touchaient pas les dalles dorées du hall, même s’il leur arrivait de les frôler… »

Alexandre Malagoli, L’archipel de la lyre – T. 2 Le magicien sans visage, Bayard Jeunesse, 2002, p. 20.

Motivations initiales

Quand le premier livre d’une série vous plait, la question de lire la suite ne se pose même pas, n’est-ce pas ?

Synopsis

Aram et Zakarill, que nous avions découverts dans le tome 1, qui disposent maintenant de la Lyre, qui, d’après la prophétie, peut seule sauver l’archipel du retour de Léviathan, doivent désormais trouver la mélodie magique qui permettra d’employer son pouvoir.

Pour cela, ils décident de rejoindre la ville qui compte le plus grand nombre d’érudits : peut-être ceux-ci pourront-ils les aider ? Shayôle, jeune femme aux charmes de laquelle Aram n’est pas insensible, les accompagne, ce qui est l’occasion pour elle de retrouver sa ville natale, et ses parents.

Mais à peine parvenus en ville, ils découvrent que des meurtres mystérieux sont commis dans la ville. Des corps sans vie, mais, surtout, littéralement vidés de leur substance, ont déjà été retrouvés à trois reprises lorsqu’ils arrivent.

Ils vont commencer leurs recherches par le conservatoire de la magie… mais ils ne sont pas au bout de leurs surprises !

Avis

> L’avis de T

Tout comme le tome 1, le tome reste très facile et agréable à lire. L’histoire est bien ficelée, il y a de nombreux rebondissements. Shayôle, qui retrouve ses parents, va devoir affronter un certain nombre de choses qu’elle avait fui plutôt que de les régler ; un personnage mystérieux, visiblement un mage, vêtu de noir et de gris et qui se déplace en planant au dessus du sol, semble bien inquiétant ; Zakarill doit faire un certain nombre de choix…

Bref, nos héros sont confrontés à des choses que nous avons tous à traverser, de ci, de là. Et cela les rend non seulement attachants mais également proches.

Pour ne rien spoiler, je n’en dirai pas davantage. Mais l’intelligence de cette histoire et de ce livre est de ne pas se contenter de clichés, mais d’habiles retournements de situation nous rappellent que l’on ne peut pas forcément juger au premier coup d’œil… ce qui est toujours un utile rappel !

Bref, comme pour le tome 1, ma recommandation est de ne pas hésiter à vous procurer ce livre, vous y trouverez une histoire divertissante, bien construite et qui amène à la réflexion – bon, ce n’est pas un traité de philosophie, hein, quand même !

IMG_0427

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s