Aventures, Bandes dessinées, Espionnage, Historiques

The regiment – L’histoire vraie du SAS – T. 1

« Capitaine, votre unité existe encore parce que vos détracteurs sont trop occupés à gérer leurs propres problèmes. Alors, je vais vous donner un bon conseil, David. Faites-vous oublier. Faites-vous petit le temps que les choses se tassent. Puis revenez me voir avec un plan et nous en reparlerons. »

Vincent Brugeas, Thomas Legrain, The regiment, T. 1, Éditions du Lombard, 2017, p. 36.

Motivations initiales

Une bande-dessinée historique recommandée par la revue Guerres & Histoire, une couverture qui claque, des dessins qui retiennent l’œil… what else ?

Synopsis

1941, en Egypte. David Stirling, écossais d’origine, déborde d’énergie, une énergie qu’il ne parvient pas toujours à canaliser, ce qui lui vaut d’être renvoyé de Cambridge. Après un passage par Paris, il se découvre une passion pour l’alpinisme, qui lui permet, jusque dans l’Everest, de trouver sa voie. Mais la guerre survient, et il découvre que la vie de militaire ne lui permet encore pas de trouver l’activité dont il a besoin.

À l’occasion d’un séjour à l’hôpital, il rédige un mémoire, dans lequel il suggère la création de ce qui va devenir le Special Air Service. Il parvient, après avoir affronté de nombreux sceptiques, à convaincre le Général Ritchie, qui lui accorde un grade de capitaine, soixante hommes, six officiers et, surtout, une indépendance totale. Il construit alors son équipe, autour de Blair « Paddy » Mayne, irlandais, et John « Jock » Lewes, australien, bâtis sur le même modèle que lui, et qui recherchent eux aussi à employer leur hyperactivité…

Mais les débuts sont difficiles. L’intendance ne suit pas, le matériel manque, même le temps semble être contre eux, et ils essuient une inondation en plein désert ! L’entraînement est rude, mais ils restent peu expérimentés dans le désert. Ils se retrouvent alors sur la sellette : les hauts gradés doutent de leur capacité à réellement mener des opérations derrière les lignes ennemies. L’un d’entre eux, en particulier, les met au défi d’intervenir, au cours d’un exercice, sur un aéroport qu’il contrôle. Aussitôt dit, aussitôt fait, ils le prennent au mot, et remplissent brillamment la mission. Cette action d’éclat leur vaut un début de reconnaissance, mais aussi des inimitiés…

Mais il faut encore faire ses preuves, ce qui va leur demander encore quelques efforts…

Avis

> L’avis de T

Je ne savais pas exactement à quoi m’attendre. Pour ma part, l’histoire de la Seconde Guerre mondiale dans le désert, c’est sinon la grande inconnue, en tout cas, cela reste assez mystérieux. Alors la promesse d’une bande dessinée qui propose de découvrir comment est né le Special Air Service, c’est de nature à m’intriguer.

La première chose que l’on remarque, dans cette BD, ce sont les dessins. Ils sont superbes. On sait où on est, dans le désert, avec beaucoup de jaune sable, et avec des ciels parfois d’un bleu étincelant, parfois chargés… On se sent parfois étouffés par la chaleur, parfois écrasés par le soleil. C’est très réussi !

Les personnages, eux, sont aussi attachants qu’agaçants. Fortes têtes, volontiers brutaux, hâbleurs, parfois excessifs, on se dit qu’ils ne doivent pas être faciles tous les jours. Mais ils font le job, et, rien que pour cela, comment ne pas être admiratifs ?

On découvre que, pour s’imposer, le SAS a dû passer bien des épreuves. Et que certains n’ont pas été loin d’avoir sa peau avant même qu’il ait pu faire ses preuves.

Le scénario est très efficace, les dessins superbes. Alors que dire d’autre que « VIVEMENT LE DEUXIÈME TOME » ?

IMG_0426 2

1 réflexion au sujet de “The regiment – L’histoire vraie du SAS – T. 1”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s